• Accueil
  • > Recherche : soleil sable

Résultats de votre recherche

La main du destin

Posté par canelle49 le 9 mai 2012

La main du destin coeur-reflet-soleil-sable

 

Coupable au fond de moi je me sens

Coupable d’avoir été la main du destin

Coupable de ton chagrin

Coupable de n’avoir rien vu venir

Coupable du bonheur que j’avais

Coupable de croire que ton bonheur s’était lui

Coupable de croire que son bonheur c’était toi

 

Rien de tout ceci n’aurait dû être

Rien de tout ceci n’aurait dû arriver

Le destin ne m’a pas épargnée sur ce coup-là

J’ai recueilli tes larmes et ton chagrin

J’ai été dur envers lui pour te consoler

J’ai voulu te faire croire qu’il était mauvais

J’ai voulu t’envoyer sur le chemin de la haine

Afin que l’oublier, tu puisses

 

 

Coupable je suis d’avoir essayé de le dépeindre mauvais

Coupable je suis d’avoir eu des mots difficiles

 

Je voulais tant te consoler

J’ai échoué tu le pleures encore

J’ai échoué j’ai perdu  un ami, un frère

Tout cela par la volonté de quelques mégères

Qui jalousement dans leur coin tissait leur toile de haine

Pour donner l’estocade finale

Qui a fait fuir votre amour

 

 

 

Publié dans page de vie | 9 Commentaires »

Pourquoi pas

Posté par canelle49 le 2 mai 2012

 

 Pourquoi pas Foto-OOPUYYCT

 

Comme le petit Poucet, jetant ses cailloux blancs sur son chemin,  ces petits cailloux blancs nous ramène inlassablement dans nos souvenirs.

Les souvenirs n’ont de valeurs que si on ose les regarder en face, sans avoir peur de se laisser emporter par le chagrin, les souvenirs sont-ils tous tristes ? Non, je crois que nous oublions bien trop vite les beaux souvenirs pour ne laisser la porte ouverte qu’aux mauvais moments que nous avons pu avoir dans le passé.

Pourquoi n’avons-nous pas le pouvoir de penser aux beaux instants de bonheur et ne laisser que les mauvais instants nous envahir l’esprit ?

Voilà peut-être pourquoi nous ne sortons pas de ce cercle infernal qu’est le passé et nous remettons sans cesse ces vieux 45 tours sur la platine.

Tourne, tourne, passé, sans cesse, tourne, ta musique est belle, mais tellement triste que je t’ai jeté un jour et j’ai pu enfin reprendre le bon vieux disque qui me chantait qu’il y avait de jolis souvenirs et que la musique que j’entendais était emplies de note d’amour et d’amitié.

J’ai su laisser au bord du chemin ce qui m’avait tant fait pleurer et depuis, il ne se passe pas un jour où, je ne suis heureuse de vivre. Quels sont les ingrédients qu’il faut pour laisser le bonheur entrer dans sa vie ?

 La recette, même si on ne veut pas, c’est de ne pas laisser la porte de son coeur se fermer et apprendre à regarder autour de soi, les soleils de la vie sont nombreux, ils s’écoulent, tel le ruisseau dans la montagne, entre chaque pierre du passé, puis au hasard du chemin, le ruisseau se forme de milliers de petits rus qui viennent se marier avec lui pour le faire grandir. Grandir c’est aussi accepter de regarder son passé avec sérénité.

Lorsque nous gardons en nous la force de regarder le passé, nous avons de si belles choses à découvrir, des sourires, au détour des chemins de la vie,  et qui sont des petites étoiles lumineuses qui nous apportent les moyens de ne plus errer dans le noir.

 Un seul regard peut tout changer dans la vie. Le regard est le miroir de l’âme et si on peut y lire, la tendresse et l’amour, n’est-ce pas cela le bonheur, laisser son coeur ouvert, alors qu’il est en miettes, cela prouve bien que tout peut arriver, même si l’on n’y croit plus.

J’ai envie de dire à celle qui a des bleus dans l’âme et qui n’y croit plus (elle se reconnaîtra) si tu erres dans la nuit, souviens-toi qu’il y a toujours quelqu’un qui va te tendre la main, ne laisse pas passer ta chance d’être aimée, le coeur devient moins lourd quand on est en amour. La vie te fait esclave de tes souvenirs, casse tes chaines qui t’attachent au poteau du passé.

L’avenir t’appartient, à toi de vouloir le vivre dans la joie et le bonheur ou dans la tristesse et le chagrin, toi seule peut tout changer !

Il n’est jamais trop tard pour aimer et être aimée, la vie ne s’arrête que lorsque nous avons ce foutu rendez-vous avec la grande faucheuse, avant, la vie nous appartient, alors pourquoi ne plus vouloir laisser entrer le bonheur ?

Est-ce humain de ne se souvenir que des tempêtes que l’on a pu traverser dans notre vie ? Ne serait-ce pas aussi judicieux de se souvenir du beau temps et des jours ensoleillés qui ont traversé nos vies.

Y croire encore, tant qu’on est vivant, la vie n’a pas de fin avant la fin, alors, cesser de vivre en vie, c’est fermer la porte de son coeur pour ne jamais plus laisser l’amour avoir une chance de venir frapper à sa porte.

Pour ceux et celles qui pensent que nous n’avons aucune chance de retrouver la tendresse et l’amour parce que les ans se sont dessinés sur nos visages, je crie de toutes mes forces, NON, l’amour n’a pas d’âge !

Le printemps est la saison qui voit la nature renaitre à la vie, comme peuvent renaitre nos coeurs endormis !

Le meilleur est toujours à venir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 11 Commentaires »

Etait-ce le dernier prophète?

Posté par canelle49 le 9 mai 2011

 voir l'image en taille réelle

Serait-il temps de prendre ce que disait Daniel dans la bible en considération ?

Un homme aussi a parlé du futur de la terre et cet homme est Peter Deunov d’origine Bulgare qui, avant sa mort en 1944 a prédit ce qui se passe en ce moment, comment pouvait-il avoir tellement d’assurance dans sa prédiction ? Ne pas avoir peur, bien au contraire, si cela pouvait balayer la haine dans ce monde, alors le monde renaîtrait à l’amour et à la paix, je veux voir ces prophéties dans ce sens et surtout pas en voyant toutes ces prophéties annonciatrice de fin. Je vois cela comme une renaissance, je vois l’humanité s’humaniser enfin pour la paix du monde.

Oui, je sais, certains me diront que je suis utopique, mais là, non, je ne le suis pas, j’y crois dur comme fer et pourquoi ? Ne me le demandez pas, je ne le sais pas moi-même, quoique, j’ai une petite idée. Personne n’est jamais tout mauvais ou tout bon et j’ai idée que les mauvais vont avoir un sursaut d’humanité qui viendra les frapper afin que toutes les souffrances des peuples soient à jamais souvenir.

___________________________________________________________________________

La dernière prophétie de Peter Deunov
Message d’espoir. Prophétie de 1944 tout à fait d’actualité (reproduite sur plusieurs sites).
Fasciné par ce personnage hors du commun, Albert Einstein a déclaré un jour : « Le monde s’incline devant moi, mais moi, je m’incline devant le Maître Peter Deunov ! »

Quelques jours avant son départ dans l’autre monde, et alors qu’il était en état de profonde transe médiumnique, il fit une extraordinaire prophétie à propos de l’époque troublée que nous traversons aujourd’hui, du « temps de la fin », et de l’avènement du nouvel Âge d’Or de l’humanité.

Voici ce bouleversant testament. Il est d’une actualité si vibrante que l’on en vient à douter que ces paroles aient pu être prononcées il y a plus de 60 années.

La dernière prophétie de Peter Deunov :

« Au cours des temps, la conscience de l’homme a traversé une très longue période d’obscurité. Cette phase, que les Hindous appellent « Kali Yuga », est sur le point de s’achever. Nous nous trouvons aujourd’hui à la frontière entre deux époques : celle du Kali Yuga et celle de la Nouvelle Ère dans laquelle nous entrons.

Une amélioration graduelle se produit déjà dans les pensées, les sentiments et les actes des humains, mais tous seront bientôt soumis au Feu divin, qui les purifiera et les préparera en vue de la Nouvelle Époque. Ainsi, l’homme s’élèvera à un degré supérieur de conscience, indispensable à son entrée dans la Nouvelle Vie. C’est cela que l’on entend par « l’Ascension ».

Quelques décennies s’écouleront avant que ce Feu ne vienne, qui transformera le monde en y apportant une nouvelle morale. Cette immense vague arrive de l’espace cosmique et inondera toute la Terre. Tous ceux qui tenteront de s’y opposer seront emportés et transférés ailleurs.

Bien que les habitants de cette planète ne se trouvent pas tous au même degré d’évolution, la nouvelle vague sera ressentie par chacun. Et cette transformation touchera non seulement la Terre, mais aussi l’ensemble du Cosmos.

La seule et meilleure chose que l’homme puisse faire maintenant, c’est de se tourner vers le Seigneur et, en s’améliorant consciemment, d’élever son niveau vibratoire, afin de se trouver en harmonie avec cette vague puissante qui bientôt le submergera.

Le Feu dont je parle, qui accompagne les nouvelles conditions offertes à notre planète, renouvellera, purifiera, reconstruira tout : la matière sera affinée, vos cœurs seront libérés de l’angoisse, des troubles, de lincertitude, et ils deviendront lumineux ; tout sera amélioré, élevé ; les pensées, sentiments et actes négatifs seront consumés et détruits.Votre vie actuelle est un esclavage, une prison pesante. Comprenez votre situation et libérez-vous-en ! Je vous le dis : sortez de votre prison ! Il est vraiment désolant de voir tant d’égarements, tant de souffrance, tant d’incapacité à comprendre où se trouve votre véritable bonheur.

Tout ce qui est autour de vous va bientôt s’écrouler et disparaître. Il ne restera plus rien de cette civilisation ni de sa perversité ; toute la Terre sera secouée et plus aucune trace ne subsistera de cette trompeuse culture qui maintient les hommes sous le joug de l’ignorance. Les tremblements de terre ne sont pas seulement des phénomènes mécaniques, ils ont aussi pour but de réveiller l’intellect et le cœur des humains, afin qu’ils se libèrent de leurs erreurs et de leurs folies et qu’ils comprennent qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers.

Notre système solaire traverse maintenant une région du Cosmos où fut autrefois détruite une constellation qui y a laissé son empreinte, sa poussière. Cette traversée d’un espace contaminé est une source d’empoisonnement, non seulement pour les habitants de la Terre, mais pour tous les habitants des autres planètes de notre galaxie. Seuls, les soleils ne sont pas affectés par l’influence de cet environnement hostile. Cette région se nomme « la treizième zone » ; on l’appelle aussi « la zone des contradictions ». Notre planète y est restée enfermée durant des milliers d’années, mais nous approchons enfin de la sortie de cet espace de ténèbres, et nous sommes sur le point datteindre une région plus spirituelle, où vivent des êtres plus évolués.

La Terre suit maintenant un mouvement ascendant et chacun devra s’efforcer de s’harmoniser avec les courants de l’Ascension. Ceux qui refusent de se soumettre à cette orientation perdront l’avantage des bonnes conditions qui leur sont désormais offertes pour s’élever. Ils resteront en arrière de l’évolution et devront attendre des dizaines de millions d’années la venue d’une nouvelle vague ascendante.La Terre, le système solaire, l’Univers, tout se meut dans une nouvelle direction sous l’impulsion de l’Amour. La plupart d’entre vous considèrent encore l’Amour comme une force dérisoire, mais en réalité, c’est la plus grande de toutes les forces ! L’argent et le pouvoir continuent à être vénérés comme si le cours de votre vie en dépendait. À l’avenir, tout sera subordonné à l’Amour et tout le servira. Mais c’est à travers les souffrances et les difficultés que la conscience de l’homme va devoir s’éveiller.

Les terribles prédictions du prophète Daniel écrites dans la Bible se rapportent à l’époque qui s’ouvre. Il se produira des inondations, des ouragans, des incendies gigantesques et des tremblements de terre qui balayeront tout. Le sang coulera en abondance. Il y aura des révolutions ; des explosions terribles retentiront en de nombreuses régions de la Terre. Là où est la terre viendra l’eau, et là où est l’eau viendra la terre… Dieu est Amour ; et pourtant il s’agit bien là d’un châtiment, d’une réponse de la Nature contre les crimes perpétrés par l’homme depuis la nuit des temps contre sa Mère, la Terre.

Après ces souffrances, ceux qui seront sauvés – les élus – connaîtront l’Âge d’Or, l’harmonie et la beauté illimitées. Gardez donc votre paix et votre foi quand viendra le temps de la souffrance et de la terreur, car il est écrit que pas un cheveu ne tombera de la tête du juste. Ne vous découragez pas ; poursuivez simplement votre travail de perfectionnement personnel.

La Nouvelle Ère est celle de la sixième race. Votre prédestination est de vous préparer à l’accueillir, la vivre. La sixième race se construira autour de l’idée de Fraternité. Il n’y aura plus de conflits d’intérêts personnels ; la seule aspiration de chacun sera de se conformer à la Loi de l’Amour. La sixième race sera celle de l’Amour. Un nouveau continent sera formé pour elle. Il jaillira du Pacifique, pour que le Très Haut puisse enfin établir Sa demeure sur cette planète.Les paroles « Si vous ne naissez de nouveau… » s’appliquent à la sixième race. Lisez le chapitre 60 d’Esaïe. Il se rapporte à la venue de la sixième race, la Race de l’Amour.Peter Deunov – Propos sur l’Avenir – 1944

(Adaptation : Olivier de Rouvroy – Septembre 2003)

Publié dans page de vie | 9 Commentaires »

Judicieux conseil tous devrait le lire, merci Binicaise

Posté par canelle49 le 19 février 2011

 

 

 

 voir l'image en taille réelle

Hier matin, le froid glacial a fait que les pare-brises étaient gelés, mais le soleil commençait à poindre le bout de son nez et c’est une fois de plus avec bonheur que je suis allée me promener au bord de la rivière. Avec étonnement j’y ai vu cette rivière comme jamais je ne l’ai vu, depuis des années que je vais me promener sur ses rives, jamais je ne l’ai vu couler d’un si mince filet d’eau, voilà que les 32 jours sans neige et sans pluie avec un merveilleux soleil présent avaient fait d’elle, un petit ru. 

Tout en me promenant, je suis revenue dans mes pensées, au fil de mes pas en regardant le changement de la forêt et les nombreux arbres au sol, je me suis demandé ce qui avait bien pu se passer pour qu’autant d’arbre, meurt. J’aime me promener dans la nature et quand je la découvre si misérable, des questions me viennent et je me demande comment on n’a pas encore fait tout notre possible pour remédier à la pollution avec plus d’entêtement.

Puis, j’ai repensé au livre que je viens de lire, conseillé par Binicaise, ( l’oligarchie ça suffit, vive la démocratie, Hervé Kempf ). J’ai repensé à ce paragraphe qui m’a rendue très interrogative. Ce passage dit en gros que les seules visées de ce monde sont l’augmentation du PIB et que c’est allé à l’encontre de l’écologie. Etant donné que pour produire ont pollue, la constatation est vite faite, pour que nos pays restent des pays riches, il faut produire et polluer. Qui dit production, dit aussi consommation et meilleurs salaires. Ne sommes-nous pas dans une spirale infernale, comment stopper dans ce cas, la catastrophe annoncée ?

Alors, j’ai compris que nous sommes, nous les peuples,  le pouvoir,  nous avons le pouvoir dans toutes démocraties d’élire nos représentants, si au lieu de voter pour la gauche, la droite, le centre ou l’extrême droite ou gauche, on votait pour le seul parti qui parle comme nous et qui désire faire quelque chose pour notre planète? Ce parti est le parti des VERTS, nous avons le choix de faire changer les choses, si on le désire.

Évidemment, nous avons un rôle à jouer qui est important pour notre planète, dans ce livre il est bien mentionné que tous les citoyens du monde sont à 50% responsable de la pollution de par nos choix de chauffage, d’alimentation, de transport et de consommation, autrement dit, il est très clair que nous avons une partie de la solution entre nos mains. Nous pouvons personnellement, sans trop attendre de nos gouvernements faire en sorte de consommer moins de viande, on sait que le bétail est un des plus gros producteurs de méthane sur terre, si au lieu de toujours jeter on réparait et on apprenait à de se passer de certaines choses qui ne sont pas une nécessité. Trop de consommation fait non seulement grimper le PIB, mais il fait grimper la pollution. Qui dit PIB en hausse, dit consommation meilleure, l’argent garde le pouvoir sur nos politiciens.

J’en reviens au citoyen que nous sommes, donnons-nous les moyens de contrer ceux qui détiennent le pouvoir de l’argent et impliquons-nous davantage dans la vie politique de nos pays. J’entends trop souvent dire que la politique, c’est du blabla,  mais il ne faut pas oublier que la politique fait nos vies, alors soyons des citoyens engagés en allant simplement faire notre devoir de citoyen et donnons nos voix aux VERTS qui ne pensent pas qu’au fric, mais qui pensent et agissent pour la  sauvegarde de notre planète.

Sachons être plus responsable et n’hésitons pas à aller aux urnes pour donner nos voix à ceux qui donnent la priorité à notre sauvegarde et peut-être que demain, nos générations vivront dans un monde sans avoir la peur de voir mourir la terre.

Verte je suis, verte je resterai, pas par conviction politique, mais par conviction de laisser à nos enfants une planète où ,il fait bon vivre ! 

La terre ne nous appartient pas, nous appartenons à la terre, alors servons là avec respect !

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Le miracle de la vie

Posté par canelle49 le 29 décembre 2010

 voir l'image en taille réelle

La nature est entourée de mystère, quand monsieur givre fait son apparition aurait-il si belle allure si madame brume ne venait pas de ses petites gouttelettes de sueur s’accoupler à monsieur givre pour épouser la nature et lui offrir ces parures blanches et brillantes.

Monsieur vent souffle si fort et s’unit à la pluie pour briser nos murs, la force de monsieur vent ne vient qu’avec la pluie.

Madame bise, ce vent de Sibérie qui lui se marie avec le soleil pour chasser les nuages de notre ciel, est parfois bien fort, mais on ne peut que l’aimer quand on sait que le soleil forcément va apparaître grâce à madame la bise.

Monsieur soleil offre sa lumière à madame la lune qui sans lui ne serait pas visible pour nous pauvres humains.

Si ce n’est pas Dieu qui a mis ce chiffre deux dans nos vies, qui pouvait penser que pour vivre il fallait forcément être deux ? Que serait la terre sans le ciel ? l’amour sans la haine, le pardon sans la faute, le goût sans l’odorat, la vue sans le toucher…………………

Tout se marie ou tout a son contraire, l’amour et la haine, le rire et les larmes, la beauté et la laideur, le pire et le meilleur, le début et la fin, le blanc et le noir.

En nous il y a une dualité présente, qu’on le veuille ou non, qui n’a pas un jour changé d’avis ? Qui n’a pas un jour eu le courage de se remettre en question ?

La vie nous force à devenir plus sage avec le temps, la vie nous offre le choix entre le bien et le mal, saurions-nous, après tout ce que peut être le bien sans le mal, l’amour sans la haine, tout est si parfait dans ce monde que se poser la question encore si le monde s’est fait seul comme le dit la théorie de Darwin ou le monde s’est fait par le désir de Dieu, tout est si parfait que le hasard ne peut avoir fait le monde et la science a recours au hasard pour nous expliquer le début du monde, comment est-ce possible que le hasard ait si bien fait les choses que tout va de paire dans ce monde ?

Alors, comme je suis en peu têtue et que j’aime avoir des réponses, je suis partie errer dans un livre saint qui m’a démontré, ayant été écrit dans les années 600 après Jésus-Christ, que ce que j’ai pu y lire est si incroyable que cela ne pouvait être que le créateur de la terre et des cieux, qui avait pu savoir déjà en ce temps-là avec exactitude les processus de la nature, comment en l’an 600 avait-on pu décrire si parfaitement la formation du foetus, avaient-ils alors déjà notre technologie? Non, bien sûr que non, pourtant, ce que nous avons pu avec certitude apprendre au 20e siècle, eux le savait déjà.

Comment pouvaient-il savoir qu’il y avait sept ciels, le savoir, les preuves sont là, sous nos yeux, mais tout est fait pour que l’on ne s’intéresse pas à ce livre saint, puisque sous prétexte que ce n’est pas notre religion on ne peut pas lire ce qui n’est pas « nous », on ne doit pas tenir entre ses mains autre livre saint que notre bible, si tous nous avions la curiosité de lire d’autres livres saints et la curiosité de comprendre, je suis certaine que beaucoup de ceux qui se disent agnostiques deviendraient croyants, comme c’est enrichissant de pouvoir avoir des réponses aux questions qu’on peut se poser tout au long de notre vie et comme j’aime avoir des réponses, j’ouvre les livres qui peuvent m’en apporter, mais pas des livres qui me donnent des hypothèses, sans preuves, non, mais bien des livres qui m’apportent des assurances, comme a pu le faire le Coran pour moi, j’avais besoin de comprendre par des faits réels, par la science et le Coran est une source inépuisable de science!

Un jour mon beau-père m’a dit que pour savoir, il fallait apprendre, l’école je n’aimais pas, il ne me restait plus qu’à puiser dans ma passion de la lecture et des livres et je reste persuadée, encore de nos jours, que le savoir et la culture ne sont pas dans l’école, même si on nous offre une bonne base, mais le savoir et la richesse de la culture est bien dans les livres et chez les autres peuples, ne pas s’intéresser et ne pas voir plus loin que le bout de son nez fait de nous des êtres, sans ouverture et sans tolérance.

Pour ceux qui ont envie de comprendre, pourquoi je n’ai plus de doutes et pour ceux qui ont envie tout comme moi de ne plus avoir de doutes, je vous offre ce lien, faites-en ce que vous voulez, savoir si on veut rester dans le flou ou non, c’est un choix qui va de paire encore, puisque, comment vouloir savoir, sans avoir été dans l’ignorance ?

http://www.miraclesducoran.com/index.php

 

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog