• Accueil
  • > Recherche : rencontre coeur amour

Résultats de votre recherche

Une belle rencontre

Posté par canelle49 le 18 février 2014

coeurrougemain.jpg

 

 

Une belle rencontre ce matin dans le brouillard qui se prélasse sur le lac. Au détour du sentier, un monstre nous regarde, sa taille est impressionnante, j’observe du coin de l’oeil mon minus qui s’arrête et qui observe la bête.

Ils sont à quelques dizaines de mètres, qui va avancer le premier, je suis presque certaine que le mien va tout à coup prendre le départ et avancer, oh!, pas trop vite tout de même, avancer, puis s’arrêter, savoir si la bête est prête à lui faire confiance.

J’observe sans bouger, ils ne sont plus qu’à quelques mètres l’un de l’autre et là, lorsque je vois que chacun, de leur queue se disent un bonjour amical, je comprends que tout va bien se passer. Le monstre qui a la tête aussi grosse que le corps de mon petit chien, doucement, tendrement, se penche pour recevoir un signe d’amitié.

Cette image d’une tendresse telle, laisse place à l’émotion dans mon regard, cette rencontre entre un géant et un minus me donne une fois de plus une belle leçon de vie, une constatation qui fait que j’aimerais tant que les humains sachent se comporter de cette manière.

J’ai compris depuis bien longtemps que l’animal a toutes les qualités que nous aimerions rencontrer dans le genre humain et observer la façon de faire des animaux devraient nous donner de telles leçons que plus jamais on ne pourrait voir de guerres, de haine, dans ce monde.

Oui, oui, je sais, on me l’a dit et répéter tant de fois que j’étais utopique, mais c’est moi et je ne changerais pas, je veux croire encore que l’humain peut ressembler à ce que j’ai vu ce matin, une rencontre entre un dogue allemand de 85 kg et un chihuahua de 4 kg tout en douceur et amour. Son maître a rajouté que c’était 85kg d’amour et de tendresse, j’en suis bien certaine, ayant vu le comportement de ce grand chien qui faisait attention pour ne pas écraser le mien.

J’ai regretté de ne pas avoir mon appareil de photo pour immortaliser ce joli moment, mais ce n’est que partie remise, ils viennent souvent dans ce petit coin de paradis au bord du lac, alors on se recroisera bien un jour ou l’autre.

Eugène de la croix a dit un jour; l’homme est un animal sociable qui déteste ses semblables (helas).

 

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

Que le chemin fut long

Posté par canelle49 le 13 août 2013

Que le chemin fut long photos-iphone-018

Grâce à tous vos gentils commentaires, je reviens me délecter des mots de notre chère langue Française.

Parfois il faut un long chemin pour surnager à la surface de l’océan, se laisser couler est tentant lorsqu’on est épuisé et puis, l’instinct de survie est là et plus fort que tout, alors on avance tant bien que mal dans ce monde qui n’est que questions, sans réponses.

On a beau se demander pourquoi, mais pourquoi cela m’arrive à moi ? Jamais les réponses ne viennent et finalement c’est tant mieux, à quoi bon vouloir comprendre à tout prix la face cachée de la lune………..

Dans les méandres de la vie il n’est pas rare de rencontrer les mauvaises personnes, mais finalement , elles nous offrent, sans le savoir, la force de comprendre que tout le monde n’est pas beau et gentil. Naïveté, des naïvetés, tu m’as souvent desservie, mais grâce aux leçons de vie, j’ai grandi et tu ne pourras jamais plus m’atteindre.

Au lendemain des jours heureux viennent s’additionner les jours chagrin qu’on doit tous traverser un jour ou l’autre. Ne sachant pas comment faire pour ne pas risquer de trébucher sur la montagne de chagrin qui nous atteint parfois sans prévenir, j’ai décidé de ne pas la contourner,  j’ai décidé de la gravir et c’est ce que j’ai fait, ne pas fuir, mais lui faire front et prendre la décision de la vaincre.

L’ascension fut difficile et pénible, mais à chaque pas, je sentais que la délivrance serait au sommet. Je pensais ne jamais  y arriver, il fallait que je gagne cette bataille, je devais arriver tout là-haut, car, là-haut, il y avait la victoire de voir  le monde sous un jour meilleur. Pour ne pas reculer je n’ai jamais regardé derrière moi, j’ai avancé encore et encore, jusqu’à en être épuisée. On m’a soutenue dans mon escalade, tous avaient dans le regard un message que je pouvais lire, tu n’es pas seule devant ce monstre que tu désires vaincre, alors fonce et reviens-nous victorieuse.

Puis, le temps, pour une fois, m’a donné la force de gravir à mon rythme la falaise du renouveau, le temps m’a offert un coeur prêt à conquérir le monde, alors, demain, sera un nouveau challenge et une nouvelle vie que je veux mienne, je ne laisserai jamais plus personne prendre ma vie et la piétiner sans aucun remords, que dis-je, aujourd’hui déjà je sais que j’ai gagné le pouvoir de dire, NON !

« L’amour ne tue pas l’amour, mais les hommes tuent l’amour. »

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

L’amour rend idiote, l’humour un peu moins !

Posté par canelle49 le 20 mai 2013

L'amour rend idiote, l'humour un peu moins ! blaireau_07

Le blaireau

 

 

Pas celui qui sent mauvais, pire encore, l’animal, lui, sait nous faire fuire par son odeur ! Le blaireau, vous savez, celui qui est sur deux jambes et duquel ont dit que son cerveau se trouve entre ses deux jambes !

Alors lui, il commence par être charmant et rempli d’attentions pour la femme que vous êtes, puis il vous offre, non pas des fleurs, mais un repas au restaurant, si possible bien arrosé, des fois que l’alcool vous aiderait à passer le premier soir à la casserole.

Ensuite, si vous êtes du style, pas le premier soir, alors il revient à la charge, mais cette fois fait en sorte de se faire inviter chez vous ou vous recevoir chez lui. Si vous avez une attirance certaine pour ce blaireau et bien vous mettez les petits plats dans les grands, on ne sait jamais, si pour une fois vous pouviez en retenir un, non pas par le sexe, mais bien par l’estomac.

Vous, encore méfiante, ne cédez toujours pas, alors il va user de ruses bien masculines, il va vous faire une déclaration d’amour, vous êtes la plus belle, il a tout de suite craqué sur vous, et, et, et, non, il n’oserait pas, et bien si, il ose, le verbe aimer vient tout à coup vous faire fondre comme neige au soleil.

Il a gagné votre coeur et là, il sait, le blaireau, que dans peu de temps vous allez lui donner ce pour quoi il a tant patienté !

Vous vous dites que cette fois c’est le bon et que vous ne risquez plus qu’au petit matin il se barre sans même vous dire quand il veut vous revoir !

Et bien non, au petit matin, le blaireau, ne sait plus où, se mettre, car en fait, ce qu’il voulait, il l’a obtenu, vous ne l’intéressez plus , alors, vaguement, il vous dit:< merci pour cette charmante soirée, à bientôt> et il vous tourne le dos. Dire qu’en plus ce blaireau ne vous a même pas donné de plaisir et que vous, idiotes, (j’en fais partie) vous vous êtes forcée à faire semblant parce que votre coeur était déjà pris par ce blaireau !

Moralité: mieux vaut rencontrer un blaireau qui pue, et vous fera fuir avant de céder, que de rencontrer un blaireau qui sent bon et vous amènera là, où il veut, sans autre forme de procès !

Messieurs, à lire avec humour, sans rancune !

Publié dans page de vie | 9 Commentaires »

Amour, amour, quand tu nous tiens !

Posté par canelle49 le 23 mars 2013

http://lostartofkeepingsecrets.files.wordpress.com/2011/11/cerise-coeur.jpg

Ce matin-là le soleil était caché derrière la brume, elle avançait à grands pas dans le seul but de le rencontrer.

Son  cœur battait la chamade, elle avait bien connu ce sentiment de voler au-dessus des airs dans la plus grande idiotie que peut procurer l’amour.

Elle savait bien que si souvent on se casse la figure lorsqu’on ne voit plus l’autre qu’avec les yeux de l’amour, mais c’était plus fort qu’elle, ce sentiment non voulu qui venait la percuter, une fois encore.

Elle ressassait le passé et pourtant elle ne pouvait pas reculer, même si elle avait cette petite voix qui lui disait, ma chère,  tu vas droit dans le mur!

Elle se souvint tout à coup de cette première fois où elle l’avait rencontré, il était bien comme elle avait imaginé, il y avait dans son regard ce petit plus qui lui disait je t’aime, même si jamais le mot n’avait été prononcé, ces actes lui prouvaient son amour !

Tout n’était que bonheur avec lui, aucune question, aucune peur de l’avenir et c’était bien la première fois qu’elle n’avait pas de doutes en elle, ce serait le dernier homme de sa vie.

Elle pensait à lui en ce moment, elle allait rencontrer cet homme qui lui avait dit tout bas les mots que lui,  n’avaient jamais prononcé.

C’est à cet instant qu’elle comprit que finalement, elle cherchait désespérément au travers d’un autre homme, l’oubli, alors c’est avec une certaine peur de la réaction de cet homme qui l’attendait qu’elle décidât de lui téléphoner et honnêtement de lui avouer que son cœur était pris ailleurs et que c’était bien trop tôt. Elle venait de prendre une décision qui allait peut-être engager toute sa vie, mais elle était sereine et si bien tout à coup, comme soulagée d’un grand poids.

Elle venait de comprendre qu’on ne remplace pas un amour par un autre amour, qu’on ne guérit pas du passé en se jetant dans les bras d’un inconnu, sans risquer de perdre, un peu de soi-même !

Elle se sentait légère et si bien tout à coup, elle savait que demain peut-être elle serait guérie, que demain peut-être, elle pourrait laisser à nouveau l’amour entrer dans son cœur, mais là , en cet instant ,elle savait que pas un homme ne pourrait remplacer celui pour qui son cœur battait encore, même si elle avait voulu s’en persuader, la vie l’avait rattrapée par le bras et l’avait projetée dans la réalité qui était faite encore d’espoir !

A toutes celles, qui un jour, on connut le chagrin de perdre celui qu’elles aimaient, je voulais, par ce petit texte, leur dire que chaque jour fait que demain sera meilleur et que demain l’oubli deviendra réalité. A chaque âme en peine que je connais, je voulais dire que l’espoir doit rester dans votre esprit, car finalement, la vie fait souvent qu’on peut se tromper, mais c’est en se trompant qu’on acquière l’expérience de la vie qui nous fait grandir !

Publié dans page de vie | 16 Commentaires »

Belle surprise……..

Posté par canelle49 le 15 octobre 2012

Belle surprise........ photos-iphone-003-22-1024x764

 

Surprise, ce matin les flocons de neige étaient au rendez-vous, un mince manteau neigeux s’est répandu très vite sur les sapins. La beauté du paysage enneigé venait de me rappeler que l’hiver n’était pas loin et si, dans l’après-midi, le soleil a pris le relais, c’est bien pour me prouver que tout est renouveau dans la vie.

Le soleil lorsqu’il scintille sur la neige offre à notre regard un merveilleux spectacle. Finalement ce n’est que du bonheur d’avoir la chance de vivre dans un pays qui a des saisons changeantes, le spectacle est grandiose dans la nature et n’a de cesse de se renouveler pour nous offrir la nature dans toute sa splendeur.

Le renouveau de la vie et le chemin du destin frappent parfois comme un tsunami, lorsqu’on s’y attend le moins et c’est bien cela qui fait que la vie est belle. On ne sait jamais lorsque l’amour peut frapper à la porte des coeurs et laisser la porte entre ouverte est le meilleur moyen de ne pas rater ce grand rendez-vous.

Je suis certaine que vous ne l’avez pas raté, ce rendez-vous des coeurs solitaires, vos regards ne trompaient pas et la lumière qui vous entourait n’avait d’égal que le début de cette belle aventure. Merci à tous les deux de nous avoir pris pour témoins ce week-end de vos premiers pas dans le rêve d’un renouveau qui vous va si bien à tous les deux.

Je ne pouvais rêver mieux que de vous voir si heureux et si complice déjà, je ne pouvais rêver mieux que de vous voir avec ce merveilleux sourire et vos rires résonnants avec toutes les notes souhaitées pour faire de votre rencontre une merveilleuse mélodie du bonheur.

Je voulais en toute simplicité vous dire que je vous aime et vous souhaiter un long chemin d’amour, de tendresse et de complicité !

A vous deux, qui allez si bien ensemble !

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

12345...12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog