Résultats de votre recherche

Floraison

Posté par canelle49 le 1 février 2013

Floraison  dsc_3875_redimensionner_redimensionner

 

Une belle surprise ce matin au réveil, la première fleur d’hibiscus s’est ouverte pendant la nuit, serait-ce le signe du renouveau, d’une renaissance ? Cette fleur ne fleurit pas en Janvier, mais bien plus tardivement, alors ce signe pour moi est important ! C’est laisser ce qui a été, et prendre ce qui sera demain avec la joie et le bonheur de vivre encore beaucoup de belles choses au fil du temps ! C’est me dire que la vie n’est pas finie et que finalement ce qui doit être, sera, je crois au destin et il faut croire que le mien est fait ainsi, alors à quoi bon se battre et se mettre des frontières pour ne pas oser avancer !

Cette floraison est un signe positif, je le vois comme une ouverture à l’avenir, pourtant je me souviens que lorsque ma grand-mère me parlait de son avenir, je demandais à maman comment on pouvait être vieux et penser encore à l’avenir et bien j’ai ma réponse. Oui, on peut même à un âge avancé avoir des projets et penser que demain sera plus beau qu’hier et que tout ce qui nous a fait mal ne sera plus que mauvais souvenirs. Vivre le présent, je sais faire, c’est toujours facile de vivre le moment présent, nul besoin de se forcer pour cela, mais avoir encore de l’espoir en l’avenir n’est-ce pas cela finalement ce qui donne la force de continuer et de vivre le moment présent ?  J’ai remarqué que dans mon parcours cela a toujours été un moteur et une force pour me faire avancer et faire en sorte que les larmes qui pouvaient couler aujourd’hui demain soient remplacées par les rires et la joie d’avoir atteint ce pour quoi on s’est battu.

Fleur d’hibiscus, ce matin, tu viens de me rassurer concernant toutes les décisions que je viens de prendre, je n’ai plus de questionnement face à ce que j’ai entrepris, je sais maintenant que ton signe n’est pas vain, mais qu’il est là pour me rassurer dans mon choix et me donner la force d’avancer coute que coute dans la bonne direction. Il y a toujours une raison qui fait qu’on peut voir l’avenir avec confiance et sérénité et toi, ce matin, tu viens de me donner cette raison de me battre contre cette fatalité qui veut que je sois seule, encore et encore. Espoir peut-être que celui que j’attends existe bien quelque part.  Demain tout va changer, les leçons de vie n’auront pas été vaines, elles me serviront dorénavant pour ne plus me laisser berner par mon coeur !

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Réalité d’une nuit magique

Posté par canelle49 le 14 décembre 2012

Réalité d'une nuit magique dans contes village-sous-la-neige

 

La nouvelle avait fait le tour du village, c’était cette nuit qu’ils arrivaient. 

Les enfants étaient tous plus excités les uns que les autres; et oui, disait la tenancière du magasin de tabac, on ne peut plus les tenir depuis qu’ils savent qu’ils viennent dans la nuit.

Le petit Alfred, qui n’avait plus de papa, était bien peiné ce soir de voir que chaque famille était avec un papa et une maman. Pour ne pas montrer que des larmes coulaient sur ses joues, il s’était caché derrière la fontaine. De là, il pouvait tout voir et personne ne pourrait le voir.

Il entendit, sans le vouloir, une drôle de conversation entre le boulanger et le cordonnier.

 

-  mon ami, tu sais bien qu’ils vont venir lorsque nous serons tous endormis

-  mais non, il suffit de ne pas dormir et nous les verrons

-  tu dis cela chaque année et puis au matin, on se réveille sans avoir tenu le coup, chaque année c’est pareil.

- il faut croire, alors, que l’on ne doit pas savoir

 

Alfred se demandait de qui, il pouvait bien parler, qui allait arriver cette fameuse nuit qu’on appelait veille de Noël ?

chutttttt, lui dit la petite Margot en s’approchant de lui, ne fais pas de bruit, nous allons rester cachés et nous verrons bien qui vient cette nuit. Elle avait aussi entendu la conversation et voulait en avoir le coeur net.

 

- tu es bien une fille, toi, ils vont nous chercher et nous retrouver très vite

- non, nous n’allons pas rester ici, allons dans les bois, je connais une cachette que jamais personne ne trouvera

Aussi tôt dit, aussitôt fait, Alfred n’hésita pas une seconde et s’enfuit avec Margot.

Oh! Au fond de lui, il savait qu’il faisait une erreur de soucier sa maman qui allait avoir très peur, mais l’envie de voir qui allait venir cette nuit, faisait que rien ne pouvait plus l’arrêter. Il savait bien que le père Noël venait toujours de nuit pour apporter les cadeaux, mais jamais il n’avait pu le voir, alors cette nuit avec Margot ils allaient à la rencontre du père Noël.

Il faisait nuit noir dans la forêt, tous les deux se tenant par la main s’enfoncèrent dans la pinède, leurs pas dans la neige allaient certainement les trahir, alors, avec précaution, ils commencèrent à balayer la neige derrière leur passage.

Fougueux s’excitait déjà, il fallait que tout soit terminé, c’est qu’ils en avaient des kilomètres à faire cette nuit. Comète et Cupidon n’avaient pas encore rejoint le groupe et Tonnerre commençait à s’énerver. Rodolphe, le doux Rodolphe, temporisa les grognements des deux autres et se tourna vers la seule fille du groupe, Mégère, en lui demandant pour une fois de bien vouloir cesser ses commérages.

Danseur, comme toujours, écoutait de la musique et ne pouvait s’empêcher de valser encore et encore, Eclair courait dans tous les sens en laissant derrière lui un nuage de poussière qui fit tousser Fringant qui l’apostropha en le fustigeant du regard.

Tout ce petit monde était bien énervé, ce soir, il faut dire que c’était le grand soir, ils allaient tous ensemble livrer les cadeaux aux enfants du village et le père Noël n’admettait pas de retard.

Fringants et attelés, sous les ordres de Rodolphe, ils s’envolèrent au-dessus des nuages, les rennes, ce soir, avaient une mission qui ne pouvait pas attendre, emmener le père Noël dans le village de Margot et Alfred.

C’est cette nuit-là, en entendant le tintement des clochettes et en levant les yeux au ciel, que Margot et Alfred, comprirent que le père Noël et ses rennes, étaient bien une réalité !

 

 

 

 

 

Publié dans contes | 12 Commentaires »

Encore un merveilleux jour

Posté par canelle49 le 21 novembre 2012

Encore un merveilleux jour  dsc0176_2....

 

 

Ma petite Tessa, tu es née le lendemain de l’anniversaire de maman et tu as été son plus beau cadeau d’anniversaire.

Tu as bien grandi ma chérie et tu es devenue une belle jeune fille. Tu as 16 ans aujourd’hui et tu fais le bonheur de maman. Le sérieux et la volonté que tu mets dans ton futur métier sont une belle revanche sur la vie pour ta maman qui a dû t’élever seule, nous sommes tous fière de toi et nous t’encourageons dans ce que tu as entrepris.

Le métier que tu as choisi, n’est pas des plus faciles, mais comme il te va bien ce monde du cheval, tu ne peux que t’épanouir et faire de bons résultats. Tu as concilié ce don que tu as avec le cheval pour en faire ton métier et malgré ta petite taille, tu sais en imposer par cette passion dévorante qui te tiens depuis l’âge de deux ans, âge, où déjà, tu montais sur ton poney.

En ce jour d’anniversaire, je voulais te souhaiter de tout mon coeur que tous tes voeux se réalisent, continues ton chemin avec cette volonté qui est tienne et qui te servira toujours pour monter plus haut, toujours plus haut, afin d’atteindre les sommets.

Ma petite puce, aujourd’hui tu commences ton chemin de vie de bien belle manière et tu sais ce que tu veux, ce qui fait que ton avenir est des plus brillants.  Vis tes rêves et fais-en sorte de les réaliser, ne laisse jamais personne se mettre au travers de ta route, garde toujours cette confiance et cette volonté qui te gouverne.

16 ans, tu es à un âge où tout est possible et si un jour tu te poses des questions et que tu as un instant de doute, alors tu sais que ta maman et moi, serons toujours là pour toi. Ne jamais douter de toi sera ta plus grande victoire, c’est le secret de ta réussite. Tu as su donner un sens à ta vie, alors ma chérie, fonce, ne t’embarrasse pas de complexes, tu n’as pas à en avoir, vouloir c’est pouvoir !

Bon anniversaire ma petite chérie et garde toujours ce sourire qui en dit long et cette volonté de soulever des montagnes pour arriver à tes fins !

Je t’aime ma  » Tessouille la fripouille  » je suis fière de cette belle jeune fille que tu es devenue ! Bon anniversaire ma chérie, que tous tes voeux se réalisent, tu le mérites !

Ta Mami qui t’aime de tout son coeur !

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

Lettre à ma fille

Posté par canelle49 le 20 novembre 2012

Lettre à ma fille  photos-iphone-004-2

 

Le temps a passé et pourtant, c’est comme hier, tout est figé dans mon esprit.

Tu es née ce 20 novembre 1967, j’étais une maman bien jeune puisque je n’avais pas 18 ans, mais quel bonheur de vivre ce jour qui est toujours en chaque maman qui donne la vie, le plus beau jour de sa vie.

Dans mes bras, tu étais si petite et si frêle, des heures je te regardais dormir près de moi et j’étais envahie de tellement de joie et de bonheur que j’avais très peur de ce bonheur immense, peur  que mon coeur s’arrête, tellement c’était fort.

Dès notre sortie de la maternité, j’ai su que tu serais ma plus belle victoire; j’avais dans mon esprit toutes sortes de sentiments qui se mêlaient, j’étais une maman, certes, bien jeune, mais j’ai su tout de suite prendre ce rôle de maman à coeur et t’entourer d’amour et de tendresse. C’est ce jour-là que j’ai compris enfin qu’on ne donne que ce qu’on a reçu et que malgré une enfance pas toujours facile, j’avais eu une maman qui m’avait donné ce qu’il y a de plus précieux sur cette terre et c’est l’amour qu’on peut avoir en soi.

Tu es devenue une belle jeune femme, à ton tour tu as eu deux petites merveilles qui font ton bonheur et le mien, une fois encore, des cadeaux de la vie qui sont les plus merveilleux qu’ont puissent recevoir.

Tu as dû te battre seule pour élever tes filles et dire qu’on dit que l’histoire ne se répète pas et pourtant, tu vois, tes filles auront vécu la même histoire que moi et pourtant tu as su te débrouiller seule pour offrir à tes deux filles une bonne éducation et surtout, surtout, beaucoup d’amour et de tendresse . Je suis fière de toi, ma puce, oui, je sais, tu es grande maintenant, mais tu sais, toi aussi, qu’en tant que maman, nos enfants seront toujours nos bébés.

Je te souhaite en ce jour anniversaire tout le bonheur du monde, que tes désirs se réalisent, l’amour que tu portes en toi et dont tu as fait don à tes filles, c’est aussi la plus belle des récompenses que tu peux recevoir en ce jour d’anniversaire !

Ta maman qui t’aime pour l’éternité.

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

Belle surprise……..

Posté par canelle49 le 15 octobre 2012

Belle surprise........ photos-iphone-003-22-1024x764

 

Surprise, ce matin les flocons de neige étaient au rendez-vous, un mince manteau neigeux s’est répandu très vite sur les sapins. La beauté du paysage enneigé venait de me rappeler que l’hiver n’était pas loin et si, dans l’après-midi, le soleil a pris le relais, c’est bien pour me prouver que tout est renouveau dans la vie.

Le soleil lorsqu’il scintille sur la neige offre à notre regard un merveilleux spectacle. Finalement ce n’est que du bonheur d’avoir la chance de vivre dans un pays qui a des saisons changeantes, le spectacle est grandiose dans la nature et n’a de cesse de se renouveler pour nous offrir la nature dans toute sa splendeur.

Le renouveau de la vie et le chemin du destin frappent parfois comme un tsunami, lorsqu’on s’y attend le moins et c’est bien cela qui fait que la vie est belle. On ne sait jamais lorsque l’amour peut frapper à la porte des coeurs et laisser la porte entre ouverte est le meilleur moyen de ne pas rater ce grand rendez-vous.

Je suis certaine que vous ne l’avez pas raté, ce rendez-vous des coeurs solitaires, vos regards ne trompaient pas et la lumière qui vous entourait n’avait d’égal que le début de cette belle aventure. Merci à tous les deux de nous avoir pris pour témoins ce week-end de vos premiers pas dans le rêve d’un renouveau qui vous va si bien à tous les deux.

Je ne pouvais rêver mieux que de vous voir si heureux et si complice déjà, je ne pouvais rêver mieux que de vous voir avec ce merveilleux sourire et vos rires résonnants avec toutes les notes souhaitées pour faire de votre rencontre une merveilleuse mélodie du bonheur.

Je voulais en toute simplicité vous dire que je vous aime et vous souhaiter un long chemin d’amour, de tendresse et de complicité !

A vous deux, qui allez si bien ensemble !

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

1...34567...41
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog