Tous ensemble……

Posté par canelle49 le 4 mai 2010

eau.jpg

La pluie qui ruisselle nous apporte la vie, il est certain que l’on a envie de soleil et de chaleur, mais sans pluie pas de vie possible, je pense en ce moment à cette nouvelle catastrophe en pleine mer de cette plate-forme pétrolière qui a explosé et qui maintenant, va faire que les poissons, les coquillages, les oiseaux, enfin la vie de tous là- bas est suspendue à un fil, les pêcheurs qui dépendent de leur pêche pour vivre, comment vont-ils s’en sortir,? Quand je regarde de telles choses arriver je suis en colère et je me demande jusqu’où l’homme va aller pour continuer à ne pas comprendre que la terre se meurt de l’homme.

L’humain est-il profondément destructeur, n’a-t-il  pas  d’états d’âme pour ne pas voir qu’il est en train de faire sombrer la planète dans une mort lente, peut-on être égoïste à ce point de ne pas penser aux futurs générations? J’ai parfois entendu des horreurs clamées hauts et forts, des hommes oser dire « on a l’âge de ne pas voir ce qui va se passer après », oui voilà, après moi le déluge! Inconscience de ne pas admettre que si l’on continue on va droit dans le mur, bien sûr notre génération ne verra pas tout cela, mais est-ce une excuse pour ne rien tenter, alors qu’il est encore temps?

A notre petite échelle nous pouvons tous contribuer à faire des gestes simples de chaque jour pour moins polluer, déjà trier nos déchets, j’entends encore trop souvent dire on paye pour nos déchets, alors pourquoi en plus on trierait, si tous avaient ce discours cela deviendrait si cher de débarrasser nos déchets que ces gens-là feraient peut-être plus attention, dans mon village on paye une taxe au sac à poubelle et depuis un seul container est suffisant pour les familles qui habitent mon quartier, si c’est la seule solution pour certain, afin, qu’ils trient leurs déchets, alors tant mieux et les râleurs bien fait!!!!!

Depuis presque deux ans je n’achète plus de produits de nettoyage, ni de lessive que je fais moi-même avec du savon de Marseille, le vrai, celui qui a une teneur en huile d’olive de 72% ou d’huile de palme n’achetez pas dans les super marchés c’est un savon industriel qui n’a rien à voir avec le vrai savon de Marseille, non seulement mon porte-feuille s’en porte mieux, mais mon linge et ma peau du même coup. Il est facile de faire sa lessive soi-même je vous en donne la recette la plus simple.

Prendre un blocs de savon de Marseille (bio de préférence) que l’on râpe à l’aide soit d’une râpe à main ou mieux et plus rapide d’un robot électrique. Une fois le savon en paillette, mettre un quart de gobelet en plastique dans le tambour de la machine et le tour est joué !!!

Petit hic, si vous lavez à température trop basse, les paillettes risquent de ne pas se dissoudre… Pas grave, si vous décidez de faire une lessive basse température, prévoyez avant… Faites bouillir 3 litres d’eau que vous verserez dans un bidon de lessive auxquels vous rajouterez 150g de savon de Marseille. Et hop, de la lessive liquide !!!! Le petit plus de cette lessive maison, c’est qu’elle n’est pas chère, mais surtout antiallergique. Tout bon pour les bébés ou les personnes ayant des problèmes de peau type eczéma .

Je l’emploie pour mes sols, ma vaisselle, ma salle de bain, mes robinetteries qui s’en portent très bien, même pour ma voiture ,qui elle, devient une patinoire de brillance qui fait que le poliche n’est même plus nécessaire et mes jantes brillent de mille feux!

Voilà, faire des petites actions qui peuvent paraître dérisoires, mais qui ne le sont pas, car plus il y aura de gens qui vont faire des petits gestes et plus on aura de chance d’aider notre planète, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

 

Publié dans Non classé | 18 Commentaires »

Jordanfabienne……………

Posté par canelle49 le 3 mai 2010

amitiepianopourmimi.gif

Je voulais aujourd’hui rendre hommage à  une belle personne qui a eu son lot de chagrin et qui me donne une belle leçon de force et d’amour, son blog où j’allais très souvent sans oser laisser de message, ce blog où je me promenais avec tant d’émotion et où je n’avais pas de mots pour oser lui dire combien j’avais de l’admiration devant ses écrits, combien la pire des épreuves pour une maman elle l’avait traversée avec courage, j’allais la trouver et je repartais en catimini, sans trouver les mots, comment peut-on trouver les mots dans ce genre de circonstances? Les mots sont bien dérisoires, j’ai trouvé enfin cette force pour lui montrer que j’étais là aussi et que mon amitié  »virtuel » était bien réelle, que mes émotions  et mes larmes en la lisant  étaient de la réalité.

 Une fois de plus je vais peut-être faire bondir certaine personne, mais je crois à l’amitié virtuelle, en lisant les autres, en les regardant vivre toutes et tous ceux qui font partie de ce petit village créé par manounie,  je sens cette amitié qui transpire et qui est sincère, qui pourrait dire, ne pas ressentir des sentiments pour tous ses habitants, je suis certaine que personnes ne le diraient et que tous vous êtes comme moi avec le coeur en émoi de lire chaque jour des « manounie, Lorette, christina, feuille de chou, sandra, lyly, paty, Tân, Tony yves, Talengar, Tsilakipling (Arlette), josy, farandoles et celle qui a fait ce matin ma page de blog, jordanfabienne. ( pardonnez-moi si j’ai oublié des noms)

Je désire ce matin lui laisser la parole sur l’amitié et merci à elle pour ce merveilleux commentaire remplis d’amour pour tous ceux qui lui sont venus en aide, pas en virtuel, mais bien en réalité, puisque que ce qu’elle a ressenti est bien du réel:

 jordanfabienne a dit:
2 mai 2010 à 19:06 éditer

Bonsoir Helene,

je suis arrivée par des chemins détournés ( entre autre , le lien que tu as laissé sur ton précédent blog, qui fonctionne parfaitement -) )et je commence à lire …….je laisserais un autre commentaire sur ton dernier article d’ailleurs……
Pour ce qui est de cette amitié virtuelle que Binicaise à l’air de remettre en cause , je suis d’accord avec toi .
Si je n’avais pas ouvert mon blog , puis découvert des gens formidable , je ne pense pas que je serais encore là pour t’écrire .Peut-être pas morte mais en tout cas en HP, ça ,c’est certain………oui , je tiens à Fanette, Manounie, Feufeuille, Josy, Jacotte, Tony, Sandra,Christina et les autres. Oui , je souhaite du plus profond du coeur qu’ils soient tous heureux car sans eux , je n’aurais pas remonté la pente comme je l’ai fait.Sans eux , mes baisses de moral quotidiennes se transformeraient vite en gouffre dont on ne revient pas .
J’aime me lever et venir prendre des nouvelles au petit village par l’intermédiaire de notre Maire……….pouvoir crier quand Jordan me manque trop ……..les habitants de ce monde virtuel m’écoutent et me réconfortent, alors que ceux du monde réel sont passés à autre chose et mon chagrin les dérange bien souvent .
Oui à cette amitié qui n’a pas de frontière et pas de barrière…..

Publié dans Non classé | 17 Commentaires »

Posté par canelle49 le 2 mai 2010

bonheur1.jpg

Le bleu des Océans, le bleu du ciel après le vert de l’espérance hier, est ce matin, la couleur qui me donne le bonheur de voir mes trois nanas dans leur monde, à elles.

Hier si la journée a été plutôt fatiguante, elle a été malgré la pluie une journée merveilleuse, voilà tout est presque terminé il ne reste que les rideaux à poser et elles seront installées pour aller de l’avant dans la vie.

Un instant de tendresse dans cette journée où j’ai fait un geste que je ne fais jamais, c’est un acte que je réprouve et que j’ai fait hier, je ne pouvais pas laisser ce jour de chance sans lui apporter un petit brin de muguet, ce muguet en fleur qui tapissait le jardin du voisin et qui me faisait un petit clin d’oeil, alors furtivement je me suis baissée et au travers de la barrière en ayant pris le soin de regarder autour de moi si personne ne me voyait, j’ai pris ce petit brin de muguet qui me tendait les bras pour l’offrir à ma fille, son émotion a endormi ma conscience, il faut dire que sur la quantité de muguet qui était là personne ne m’aurait tenu rigueur de prélever ce petit brin, puis dans la journée j’ai su par le voisin de ma fille que cette maison était vide de ses habitants et en vente, il me semblait bien que l’entretien de ce jardin était à l’abandon que cette merveilleuse petite fleur qui poussaient au milieu des herbes folles avaient pris sa place en s’éparpillant de si belle façon, qu’elle ne pouvait être que libre de sa vie, alors mon geste n’était pas aussi grave que je pouvais le penser et c’est le coeur en joie que j’ai pu voir trôner sur la table de son salon ce petit brin de muguet signe du bonheur retrouvé.

Je voudrais  vous remercier pour tous vos messages en ce jour du premier mai que j’ai lu en rentrant tard hier soir et malgré ma fatigue je ne pouvais pas ne pas venir vous faire à tous un petit coucou, merci pour votre présence et pour vos gentilles attentions, la vie est belle malgré la pluie ce matin, les oiseaux chantent, la pluie est source de vie alors vive ce dimanche pluvieux!

A ma fille,

Dis-moi Céline les années ont passé

Ne l’oublie pas non ne l’oublie pas

Tu as, tu as, toujours de beaux yeux

Ne l’oublie pas non ne l’oublie pas

Tu sauras rendre un jour un homme heureux!

 

Publié dans Non classé | 15 Commentaires »

Un brin de bonheur

Posté par canelle49 le 1 mai 2010

muguet1.jpg

Je vous offre ce petit brin de muguet en ce jour du premier mai qui l’embaume de toute  l’amitié qui souffle sur nos blogs, que ce jour du premier mai vous apporte bonheur et santé, que tous vos désirs se réalisent, mon désir est en passe de l’être, en ce jour du premier mai quoi de plus merveilleux que d’ouvrir une nouvelle page de sa vie et si ce jour est pour moi bien particulier ce n’est pas seulement ce petit brin de muguet que je vous offre avec amour, mais si ce jour est bien particulier c’est  pour ma fille qui entre aujourd’hui dans sa nouvelle demeure et sa nouvelle vie.

Cette date je ne l’oublierai pas puisqu’elle sera pour elle comme une deuxième naissance. Une page vient de se refermer mais tant de pages restent à écrire.

La vie peut basculer, mais jamais il ne faut lâcher prise, il faut continuer à avoir en soi le secret du bonheur et ne pas le laisser enfouie dans son âme et son coeur, il faut le laisser éclater au grand jour, le besoin d’être heureux est pour tous, une priorité, mais souvent on commet l’erreur de compter sur les autres pour le découvrir et quand les autres ne sont plus présents on ne retrouve plus le chemin du bonheur, alors qu’il est bien toujours là en nous, il se cache parfois, il laisse le malheur gagné sa place, mais ce malheur il faut le jeter comme un malpropre aux oubliettes et si d’aventure parfois il revient, car il est fort le bougre, s’il revient alors en nous il y a un tout petit quelque chose qui nous montre que la misère est si grande de par ce monde que nous n’avons pas le droit de le laisser gagner nos esprits, il n’a plus de pouvoir sur le bonheur quand on sait regarder autour de soi, quand on sait donner de l’amour, de la tendresse, de l’amitié, du partage, des sourires, tous ces petits riens qui ne sont que du bonheur, ces petits riens qui font de grandes rivières de compréhension, de gentillesse, de tolérance et d’acceptation de l’autre quelque qu’il soit, une rivière de diamant de pureté dans les âmes et les coeurs qui font notre bonheur!

Je vous envoie ce petit brin de muguet pour vous dire combien m’est précieuse votre présence et votre amitié, combien j’aime m’envoler vous rejoindre sur vos blogs, petite chose de rien du tout ces quelques minutes diront les mauvaises langues, pour moi non, ce sont des preuves d’amitié et de réconfort de venir chaque jour et de voir tous vos messages, je vous aime!

Je fais un pied de nez à tous ceux qui pensent que l’amitié au travers du net ne peux pas être, mais il y aura toujours des détracteurs du bonheur! 

 

Publié dans Non classé | 17 Commentaires »

Lol,mdr,jtm,jtd…….

Posté par canelle49 le 30 avril 2010

net.jpg

Grâce à manounie hier un souvenir m’est revenu, une discussion avec mes petits-enfants, curieux de connaître le monde d’avant, celui où j’étais à leur âge. (je vous conseille d’aller faire un  petit détours dans le petit village des rêves, un clic ci-dessous et vous y serez, ensuite regarder le chien qui rit et un clic sur les chiffres à sa gauche) le reste je vous en  laisse la surprise!

www.manouniebis.unblog.fr

Ils voulaient savoir comment, à leur âge je passais ces moments de loisirs avec mes amies  et je leur contais mon monde, mes moments de solitude où j’aimais dans la tiédeur de ma chambre et entourée de mes bouquins, rester à lire tout un mercredi après-midi, les rencontres chaquesoirs d’été devant notre maison à parler encore et encore de l’avenir, des rêves que nous avions, des légendes qui courraient en ce temps-là et de la forêt toute proche où nous allions jouer aux cowboy et aux indiens et de l’hiver quand nous partions avec nos luges pour remonter les pentes et les redescendre en courses folles couchés sur nos luges sans oublier le patin à glace, nos virées dans les jardins des voisins à la tombée de la nuit, couchés entre les plates-bandes pour manger leurs fraises, la maraude dans les vergers et la peur d’être pris, je leur parlais de tout ceci et mon étonnement fut bien réel quand un de mes petits-enfants me dit:< Ah tu en avais de la chance, c'était super génial de ton temps>!Les trois autres en coeur s’écrièrent:< oh! oui mami tu en avais de la chance de faire tout cela!>

Ils avaient tout ce que je n’ai pas eu, ils avaient tout et bien plus encore et voilà qu’ils enviaient mon enfance, je dois dire que là j’ai compris que nous avions eu tout faux, nous les adultes, nous n’avions pas su préserver l’enfance de nos petits, nous leur avons tout mâché, tout donné, mais avons-nous su leur donner l’envie de rire, de sourire, de chanter, de danser? Avons-nous su leur inculquer le partage, l’amour, l’amitié ? Le virtuel est tellement présent dans leur vie, qu’ils ne savent plus dialoguer face à face.

Je me souviens d’un jour où ils étaient avec des amis chez moi et de mon bureau je n’entendais pas de bruit, pas plus de dialogues ,alors je suis allée voir ce qui pouvait bien se passer, ils étaient à table devant le goûter que je leur avais servi sans dire un mot, je leur demandais pourquoi ils ne se parlaient pas et la réponse me scotcha  » on n’a rien à se dire » d’où ma question, alors pourquoi sur msn vous vous parlez des heures? Bien sûr ils ne savaient pas que répondre. Seront-ils dans une bulle et jamais dans la réalité? J’ose espérer qu’en devenant adultes cela va changer et j’essaye de leur montrer que le virtuel c’est extraordinaire, mais que rien ne vaut un dialogue yeux dans les yeux!

Voilà hier ces pensées  me sont venues en regardant le diapo que manounie avait mis à notre disposition sur le petit village que je me devais de faire comprendre à mes quatre petits-enfants que le monde réel avait aussi son importance et que de s’enfermer dans sa chambre pour être avec des amis que dans le virtuel ce n’était pas la solution, il faut vivre en société et oser affronter le regard des autres, oser parler avec les autres et surtout ne jamais avoir peur de dire je t’aime, pas seulement avec les mots, mais avec les yeux et avec les actes qui prouvent cet amour, les mots sont une chose en amour, mais les actes prouve l’amour bien plus que tous les mots que nous pouvons prononcer! 

Ps: n’ayant pas pu envoyer ce merveilleux bouquet de roses que nous a fait parvenir feuille de chou pour permettre à tous et toutes d’en profiter, je vous donne le lien ici et je remercie feuille de chou pour cette gentille attention! 

WWW.feuilledechou.unblog.fr

 

 

 

 

Publié dans Non classé | 22 Commentaires »

1...125126127128129...131
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog