C’était à prévoir

Posté par canelle49 le 14 mars 2014

 

ce-que-revelent-les-notes-de-christiane-taubira

 

J’ai à nouveau eu, l’envie forte de tremper ma plume dans l’encrier de JJ, suite à son article Oh! Combien bien écrit sur le sujet qui ébranle en ce moment le gouvernement français.

La Suissesse que je suis a depuis belle lurette pensé que cela allait arriver, pourquoi, allez-vous me  dire ? Bien tout simplement en voyant Nicolas remonter dans le coeur du peuple Français, je m’attendais qu’on lui cherche des poux dans la tête.

Je n’ai pas d’état d’âme concernant untel ou untel, mais ce que je trouve navrant, ce sont  les mensonges qui vont suivre ce dossier. Madame Taubira que j’ai souvent louée et qui démontre à tous qu’elle a menti en brandissant maladroitement les feuilles de son jugement, oubliant que de nos jours on peut photographier de près, de si près, qu’il est possible de lire le document. Je suis très déçue de la personne qu’elle incarnait pour moi, je l’ai si souvent défendue en disant à ceux qui ne l’aimaient pas qu’elle était honnête et franche et ce qui ne gâtait rien, avait de l’humour, le sourire, et j’en passe.

Je sais que demain ceux et celles avec qui j’ai parlé d’elle vont me sauter dessus en me disant et bien ma grande,  une fois de plus tu es allé droit dans le piège de la sympathique Madame Taubira.

Oui je vois et j’en suis bien triste, car une fois de plus je me suis trompée sur une personne que j’admirai. Bon et bien après tout je suis née pour me faire avoir par mon coeur qui ressent trop vite l’affection que l’on peut avoir pour les personnes que l’on apprécie.

Pourtant, je retomberais certainement dans ce piège de la béatitude que me donne du coeur sans parcimonie, alors tant pis, je dis et redis au risque de m’attirer les foudres de certains, Nicolas, je t’aimais bien et rien ne va changer en ce sens, pour moi tu es et sera toujours l’homme qui a osé vivre son histoire d’amour avec un grand A et malgré toutes les critiques et moqueries que j’ai pu lire dans la presse, tu es celui qui a osé vivre son amour au grand jour et qui a pour cela épousé la femme que tu aimais, alors rien que pour cela je t’admire.

Les médias n’ont pas été tendres avec ce couple qui malgré vents et marées sont unis comme au premier jour, alors je leur souhaite encore et encore de belles années de bonheur !

 

3 Réponses à “C’était à prévoir”

  1. Le fond de l’ensemble de toutes ces affaires sont les permanentes magouilles de ce monsieur Sarkozy,
    cette personne est une nuisance permanente à la France,
    ce pourquoi monsieur Chirac ne pouvait le supporter,
    que le pouvoir actuel soit maladroit en sa communication est une autre histoire,
    mais la justice fait son travail,grand bien en soit-il,
    mais pour le bien du pays,de l’opposition,
    que ces sires Sarkozy ou Copé n’aient plus aucune mauvaise influence,

    enfin tel est mon plus sincère avis,
    très bonne après-midi Hélène.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Hier n'est plus

  2. Ma pauvre Hélène, crois tu sincèrement qu’il y en a un ou une pour rattraper l’autre ??? En Politique, ils sont tous pareils !!!!!
    T’as vu j’ai mis des photos de mon séjour en Suisse de l’année dernière !!
    Bizzzzzzzzzzzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : la nouvelle arche de Noé

  3. Bonsoir Hélène,

    Je pense pour ma part que la véritable nuisance pour la France, c’est l’incompétence de « Moi Président », qui a voulu se faire aussi grosse que le bœuf.
    Dans son propre gouvernement (peut-on encore l’intituler comme ça ?), il ne porte même pas la culotte…

    La chance de Mitterrand, c’est d’avoir calanché avant de passer devant M’sieur le Juge, parce qu’en matière de magouilles (on évitera d’évoquer sa « période Vichy »), les deux autres, Chirac en tête, font plutôt figure d’amateurs.

    Et puisque la justice est soi-disant « indépendante », qu’on m’explique pourquoi dès qu’on prononce ces trois syllabes : « Sar-ko-zy », se déversent des tonnes de propos venimeux d’une foule prête à lyncher celui qu’ils définissent comme infâme, alors que procès après procès, il bénéficie systématiquement de non-lieux.

    « Cherche, cherche !!! », semblent dire ces juges, apparemment frustrés qu’on ait eu l’outrecuidance de les critiquer, entre deux procédures à charge !

    Je comprends que ça puisse gêner les 17% d’encore convaincus (en un seul mot, ne soyons pas méchants et méprisants comme ils le sont, eux ! ;) ), ainsi que les sympathisants du « mur des cons », ces magistrats intègres…

    Cette équipe ne boxe pas dans la même catégorie que mes « poids-lourds », et ils feraient bien de raccrocher leur gants avant d’avoir bobo.
    Chevènement, homme d’honneur (faut bien qu’il en existe à gauche ;) ) disait :

    « Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne ! »

    Quand j’entends « une » ministre (Duflot) dire :

    « Une ministre ça agit, ça ouvre sa gueule et ça ne démissionne pas »,

    cela ne fait que confirmer cette vérité d’Audiard :

    « Il vaut mieux se taire et passer pour un con, plutôt que de parler et ne laisser aucun doute à ce sujet. »

    Je n’ai plus aucun doute à ce sujet…

    Grrrrrrrrros Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog