Amour, amour, quand tu nous tiens !

Posté par canelle49 le 23 mars 2013

http://lostartofkeepingsecrets.files.wordpress.com/2011/11/cerise-coeur.jpg

Ce matin-là le soleil était caché derrière la brume, elle avançait à grands pas dans le seul but de le rencontrer.

Son  cœur battait la chamade, elle avait bien connu ce sentiment de voler au-dessus des airs dans la plus grande idiotie que peut procurer l’amour.

Elle savait bien que si souvent on se casse la figure lorsqu’on ne voit plus l’autre qu’avec les yeux de l’amour, mais c’était plus fort qu’elle, ce sentiment non voulu qui venait la percuter, une fois encore.

Elle ressassait le passé et pourtant elle ne pouvait pas reculer, même si elle avait cette petite voix qui lui disait, ma chère,  tu vas droit dans le mur!

Elle se souvint tout à coup de cette première fois où elle l’avait rencontré, il était bien comme elle avait imaginé, il y avait dans son regard ce petit plus qui lui disait je t’aime, même si jamais le mot n’avait été prononcé, ces actes lui prouvaient son amour !

Tout n’était que bonheur avec lui, aucune question, aucune peur de l’avenir et c’était bien la première fois qu’elle n’avait pas de doutes en elle, ce serait le dernier homme de sa vie.

Elle pensait à lui en ce moment, elle allait rencontrer cet homme qui lui avait dit tout bas les mots que lui,  n’avaient jamais prononcé.

C’est à cet instant qu’elle comprit que finalement, elle cherchait désespérément au travers d’un autre homme, l’oubli, alors c’est avec une certaine peur de la réaction de cet homme qui l’attendait qu’elle décidât de lui téléphoner et honnêtement de lui avouer que son cœur était pris ailleurs et que c’était bien trop tôt. Elle venait de prendre une décision qui allait peut-être engager toute sa vie, mais elle était sereine et si bien tout à coup, comme soulagée d’un grand poids.

Elle venait de comprendre qu’on ne remplace pas un amour par un autre amour, qu’on ne guérit pas du passé en se jetant dans les bras d’un inconnu, sans risquer de perdre, un peu de soi-même !

Elle se sentait légère et si bien tout à coup, elle savait que demain peut-être elle serait guérie, que demain peut-être, elle pourrait laisser à nouveau l’amour entrer dans son cœur, mais là , en cet instant ,elle savait que pas un homme ne pourrait remplacer celui pour qui son cœur battait encore, même si elle avait voulu s’en persuader, la vie l’avait rattrapée par le bras et l’avait projetée dans la réalité qui était faite encore d’espoir !

A toutes celles, qui un jour, on connut le chagrin de perdre celui qu’elles aimaient, je voulais, par ce petit texte, leur dire que chaque jour fait que demain sera meilleur et que demain l’oubli deviendra réalité. A chaque âme en peine que je connais, je voulais dire que l’espoir doit rester dans votre esprit, car finalement, la vie fait souvent qu’on peut se tromper, mais c’est en se trompant qu’on acquière l’expérience de la vie qui nous fait grandir !

16 Réponses à “Amour, amour, quand tu nous tiens !”

1 2
  1. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Je savais bien que ta plume allait se dégeler.
    Tu as raison la vie apporte l’expérience même si l’on passe par des moments difficiles et douloureux. Tu as été honnête, un jour tu croiseras le bonheur et tu le reconnaîtras.
    Gros bisous
    Bonne journée
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  2. Bonjour Hélène,

    Cupidon ce salaud, geste qui chez lui, n’est pas rare
    Avait trempé sa flèche un petit peu dans le curare
    Le philtre magique avait tout du bouillon d’onze heures
    Parlez-moi d’amour et j’vous fous mon poing sur la gueule
    Sauf le respect que je vous dois…
    (Brassens)

    Mais…

    Un jour, tu verras :
    http://www.youtube.com/watch?v=yY8fUGZn2DE

    Ça va bien finir par arriver, nom de nom !!!

    Grrrrrrrrrrrros Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  3. FANETTE dit :

    Bonjour ma Chipounette
    Le désespoir de l’amour j’ai connu mais tu sais ma foi, on est bien tout seul, on n’a de compte à rendre à personne, on sort quand on veut, rentre quand on veut
    On fait ce qu’on veut et puis ma foi, l’amour, moi, je m’en fout
    Alors seule oui, mais pas désespérée. J’ai plus assez de 24 h en ce moment pour faire tout ce que j’ai à faire, comme quoi il n’y a pas de place pour l’amour
    bon dimanche ma Chipounette
    bisous

  4. mélodine dit :

    Bonjour Hélène,

    Le vrai bonheur est en soi, il est donc inutile d’essayer de chercher ce bonheur qui nous est dû, à l’extérieur de nous-mêmes, coûte que coûte, c’est une des leçon de la vie : chercher en soi la vérité, ne compter sur personne d’autre. Lorsqu’enfin le sérénité fait place à cette quête perpétuelle d’amour c’est alors qu’on rencontre le véritable amour, sans l’avoir cherché.

    Je t’adresse mes meilleures amitiés

    Coline

  5. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Un petit coucou pour te souhaiter un bon dimanche que j’espère ensoleillé.
    Je te fais de gros bisous
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  6. sandrasbz dit :

    Coucou Hélène,

    Tu sais comme ça me parle… :) C’est vrai que ça fait grandir, mais bon dieu que ça fait mal ! On aimerait pouvoir se passer de ce genre d’expérience.
    Plein de bisous,

    Sandra

  7. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Un clic pour venir te dire bonjour et te souhaiter une bonne journée
    Gros bisous
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  8. biarnes dit :

    Bonsoir Hélène
    Un petit mot pour te souhaiter une bonne soirée.
    Big bisous
    A demain
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  9. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Un petit passage pour te dire bonjour et te souhaiter une bonne journée
    A bientôt
    Gros bisous
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  10. arnoux dit :

    Coucou ma belle
    Enfin , je reprends un peu le blog et ceux de mes amies!
    je découvre un bel hymne a la vie , à l ‘ amour
    que dire de ces mots qui nous conduisent vers l’ espoir!

    La vie a deux , ses rencontre ont certes leurs charmes
    mais lorsque les nuages du doute alourdissent le ciel azur
    place a la solitude du coeur pour mieux savourer l’ instant .
    la vie de famille est là pour nous apporter de bien jolis moments
    je sais que tu es celle qui voit sans cesse les possibilités de vivre autrement
    tes conseils et mise en garde,
    tes expériences de vie sont là comme pour nous rappeler que l’ amitié est une des plus belles preuves de confiance entre nous humains!
    vive nos relations; nos enfants petits enfants!
    restez dans la lumière de la vie et de l’ amour a travers notre quotidien
    quoiqu’ il advienne de nos amours……
    belle journée a toi
    a ceux et celles qui passeront déposer
    un billet chez moi
    je me remets doucement!
    je sais que tu ne m’ oublie pas!
    les promesses de ceux qui se disent aimer pour toujours
    méfiance!
    une douce brise de bisous puisse t elle se poser sur ton blog
    pour te dire que tu es une belle âme!
    Merci d’ être là!

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog