• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 23 mars 2013

Amour, amour, quand tu nous tiens !

Posté par canelle49 le 23 mars 2013

http://lostartofkeepingsecrets.files.wordpress.com/2011/11/cerise-coeur.jpg

Ce matin-là le soleil était caché derrière la brume, elle avançait à grands pas dans le seul but de le rencontrer.

Son  cœur battait la chamade, elle avait bien connu ce sentiment de voler au-dessus des airs dans la plus grande idiotie que peut procurer l’amour.

Elle savait bien que si souvent on se casse la figure lorsqu’on ne voit plus l’autre qu’avec les yeux de l’amour, mais c’était plus fort qu’elle, ce sentiment non voulu qui venait la percuter, une fois encore.

Elle ressassait le passé et pourtant elle ne pouvait pas reculer, même si elle avait cette petite voix qui lui disait, ma chère,  tu vas droit dans le mur!

Elle se souvint tout à coup de cette première fois où elle l’avait rencontré, il était bien comme elle avait imaginé, il y avait dans son regard ce petit plus qui lui disait je t’aime, même si jamais le mot n’avait été prononcé, ces actes lui prouvaient son amour !

Tout n’était que bonheur avec lui, aucune question, aucune peur de l’avenir et c’était bien la première fois qu’elle n’avait pas de doutes en elle, ce serait le dernier homme de sa vie.

Elle pensait à lui en ce moment, elle allait rencontrer cet homme qui lui avait dit tout bas les mots que lui,  n’avaient jamais prononcé.

C’est à cet instant qu’elle comprit que finalement, elle cherchait désespérément au travers d’un autre homme, l’oubli, alors c’est avec une certaine peur de la réaction de cet homme qui l’attendait qu’elle décidât de lui téléphoner et honnêtement de lui avouer que son cœur était pris ailleurs et que c’était bien trop tôt. Elle venait de prendre une décision qui allait peut-être engager toute sa vie, mais elle était sereine et si bien tout à coup, comme soulagée d’un grand poids.

Elle venait de comprendre qu’on ne remplace pas un amour par un autre amour, qu’on ne guérit pas du passé en se jetant dans les bras d’un inconnu, sans risquer de perdre, un peu de soi-même !

Elle se sentait légère et si bien tout à coup, elle savait que demain peut-être elle serait guérie, que demain peut-être, elle pourrait laisser à nouveau l’amour entrer dans son cœur, mais là , en cet instant ,elle savait que pas un homme ne pourrait remplacer celui pour qui son cœur battait encore, même si elle avait voulu s’en persuader, la vie l’avait rattrapée par le bras et l’avait projetée dans la réalité qui était faite encore d’espoir !

A toutes celles, qui un jour, on connut le chagrin de perdre celui qu’elles aimaient, je voulais, par ce petit texte, leur dire que chaque jour fait que demain sera meilleur et que demain l’oubli deviendra réalité. A chaque âme en peine que je connais, je voulais dire que l’espoir doit rester dans votre esprit, car finalement, la vie fait souvent qu’on peut se tromper, mais c’est en se trompant qu’on acquière l’expérience de la vie qui nous fait grandir !

Publié dans page de vie | 16 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog