Adieu

Posté par canelle49 le 19 février 2013

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Qui a dit qu’il fallait laisser le temps au temps… Celui qui a écrit cela ferait bien de penser que parfois le temps ne change rien aux chagrins  et oublier n’est pas tout à fait dans les cordes de notre esprit, alors que faire, me direz-vous ?

Simplement penser aux bons moments traversés avec certaines personnes et oublier le mal qu’elles ont pu vous faire et cela fonctionne très bien, ne voir que le bon qui est en chacun et laisser le mauvais se perdre dans le temps et si d’aventure on peut se contenter de ce que l’on a dans la vie on trouvera le bonheur.

Pourtant, il y a parfois des départs que jamais personne ne pourra oublier et laisser du temps, ne changera jamais leur chagrin.

Il n’avait que 16 ans, il avait la vie devant lui, il était si jeune et pourtant il a rejoint son destin ce soir-là, pourquoi a-t-il traversé les voies alors que ce train de nuit arrivait, pourquoi ne l’a-t-il pas vu venir sur lui, pourquoi ne l’a-t-il pas entendu ? Que de questions qui resteront sans réponses…

Tu n’avais que 16 ans et si j’ai du mal à consoler ma petite-fille de ton départ, je sais que toi, tu es là, où tout est amour, certes ce n’est pas une consolation, ce ne sera jamais une consolation le départ d’un jeune, mais j’essaye de trouver les mots pour lui dire que la vie continue et qu’elle doit rester forte.

Au fond de moi, ce que je ne lui dis pas, c’est que ma foi s’effrite de plus en plus et que j’ai du mal à accepter l’inacceptable départ d’un jeune.  Chaque fois que je vois un enfant partir je perds peu à peu cette foi qui peut tout, dit-on, et bien non, la foi ne peut pas tout, la foi ne peut pas nous faire accepter la mort d’un enfant et se demander pourquoi ton destin fut si court et pourquoi tu as payé le prix fort, si jeune !

Je pense à tes parents, ta famille, qui ne pourront jamais laisser ce temps au temps pour guérir de ton départ, alors, dire qu’il faut laisser du temps au temps est une imbécilité sans nom… 

RIP

 

8 Réponses à “Adieu”

  1. oliver nicole dit :

    La vie actuelle est dure, et beaucoup d’êtres fragiles se laissent aller au désespoir. En quelques jours nous avons appris par la presse 3 suicides d’enfants : un par le feu, deux par pendaison. C’est tout à fait horrible, et pas du tout dans l’ordre des choses. La drogue y est sans doute pour quelque chose, les enfants ne savent plus combattre l’adversité, surtout si leur prime enfance s’est passée dans du coton ; quand ils arrivent à l’école ils sont confrontés à un monde de fauves où règne la violence, le racket, le viol, la drogue, la tyrannie des plus forts sur les plus faibles….. un véritable enfer !!!!

    Je te souhaite beaucoup de courage, ainsi qu’aux proches de KEVIN

    Reçois toute mon amitié

    Coline

  2. Monique dit :

    Ta vidéo est très émouvante.
    Et comme je suis d’accord avec la conclusion de ton article, Hélène !
    Toute ma sympathie pour cette famille dans la douleur, pour toi et ta petite fille.
    Je t’embrasse.
    Monique, maman de Fabien

  3. biarnes dit :

    Bonsoir Hélène
    Heureuse de te revoir.
    Ton article est grave et profond. Il soulève le mal-être de nos jeunes. Ce n’est pas la peine de leur jeter la pierre, plus personne ne communique, ni prend le temps d’écouter l’autre. Certaines plaies ne se referment jamais et la foi ne peut rien contre la douleur qui ronge ceux qui restent.
    C’est un combat de tous les jours
    Gros bisous
    Bonne soirée
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  4. binicaise dit :

    Ma pauvre amie, je comprends ton immense chagrin, tout le questionnement qu’entraine cette mort accidentelle .Ta petite fille va avoir besoin de toute votre tendresse .
    Que dire devant un drame comme cela, nous ne pouvons admettre une mort aussi jeune.
    Gros bisous Hélène, non le temps n’arrange rien la douleur reste toujours présente .

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  5. Les choses étant ce qu’elles sont… » Grégory, si jeune apôtre de tous ceux qui partent si tôt !!! dit :

    [...] http://canelle49bis.unblog.fr/2013/02/19/adieu-2/ [...]

  6. FANETTE dit :

    Bonsoir ma Chipounette
    Je me demandais que cachait cette absence, et bien voilà je sais. Le départ quel qu’il soit n’est nullement acceptable, et si jeune c’est encore pire
    Alors il faut juste espérer que de savoir sera déjà une petite consolation mais……………..
    Bonne et douce nuit
    bisous

  7. Bonsoir Hélène,

    Ce petit qui avait tant à donner : comme c’est injuste !!!
    Ça m’a ramené à un passé douloureux…
    J’ai essayé de traduire cette douleur à ma façon, sur mon espace personnel.
    Toutes mes condoléances aux parents et aux proches, car si nous ne nous connaissons pas, le deuil uni tous ceux qui l’ont vécus d’un lien fraternel…

    Grrrrrrrrros Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  8. jcn54 dit :

    La mort est toujours douloureuse, mais bien plus encore, quand elle prend un être aussi jeune que Kévin, qui ne demandait qu’à vivre.
    Je suis de tout cœur avec sa famille, ses proches, notamment ta petite fille.
    En tout cas ma chère Hélène tu as rendu un bel hommage à Kévin, et je suis sûr que de là où il est, il y est très sensible.
    Bisous.
    JC

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog