Savoir qu’on ne sait jamais !

Posté par canelle49 le 23 janvier 2013

 

Savoir qu'on ne sait jamais ! tu-as-le-choix

Partir, revenir, aller de l’avant. Combien sont les aléas de la vie qui nous guident dans nos choix ? Choix d’un jour qui ne seront peut-être pas ceux de demain, mais ils sont pris !  

Qu’est-ce qui peut nous guider dans nos décisions les plus importantes, celles qui vont faire que notre vie peut changer du tout au tout ? Comment savoir aujourd’hui qu’on ne se trompe pas ? Seront-elles toujours les bonnes lorsque le temps aura recouvert les ans qui passent  ? Que de questions, une chose est certaine, c’est que prendre des décisions, fait que nous avançons !

Rien ne peut jamais nous donner l’assurance de ne pas se tromper, pourtant j’ai eu dans ma vie à prendre des décisions qui n’étaient pas, ou qui étaient murement réfléchies et je remarque qu’avec le temps, rien n’est immuable et l’on peut toujours reprendre sa vie d’avant, si d’aventure, sa vie d’après, ne convient pas. Nous n’avons aucune assurance qui dit que demain on peut avoir des regrets, mais cela fait partie de la vie et puis, être vivant, c’est aussi se tromper parfois, personne n’est parfait et personne ne peut dire je suis le maître du monde !

Etre vivant, c’est aussi parfois aller droit dans le mur et savoir se relever avec la force de sa volonté, ne pas se laisser porter par la vague, mais bien la franchir pour ne pas se noyer et ne pas se laisser engloutir par les chagrins qui peuvent jalonner notre vie, se battre est l’évidence même, si on baisse les bras ne serait-ce qu’un instant, se relever sera bien plus difficile.

Se dire que demain sera meilleur, le négatif devient si souvent, (après avoir laissé au temps faire son travail de l’oubli), du positif, qui n’a pas remarqué que ce qu’hier nous avait fait si mal, qu’après-demain, l’évidence de ce passage négatif avait ouvert une porte sur le positif qui arriverait dans l’avenir. Je l’ai souvent vécu ce négatif devenu du positif, il  y a toujours une raison qui fait que dans la vie on se rend compte combien le temps, est un allié.

Puis, n’est-il pas préférable de se tromper de temps en temps, pour avoir la joie et le bonheur, d’avoir osé vivre certaines choses qui peuvent faire mal un jour, mais jamais toujours !

La vie n’a pas de prix dit-on, mais le prix de la vie c’est peut-être toutes les souffrances et les chagrins qui jalonnent nos chemins et qui font de nous les personnes que nous sommes aujourd’hui, l’âge fait que l’on devient plus fataliste et qu’on sait accepter les chagrins avec beaucoup plus de sérénité et beaucoup moins de souffrances. 

Peser le pour et le contre serait la solution et pourtant, l’envie du moment fait souvent que le contre n’a pas d’écoute.

Alors, si d’aventure le choix d’aujourd’hui n’est pas toujours le meilleur, c’est bien la preuve qu’on ne sait jamais de quoi sera fait demain et que le destin se joue souvent de nous en nous faisant croire que nos choix sont les nôtres !

12 Réponses à “Savoir qu’on ne sait jamais !”

1 2
  1. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Mes choix n’ont pas toujours été les meilleurs et je me tromperais sûrement encore. J’ai appris à relever la tête et à me battre.
    Bonne journée
    Gros bisous
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  2. eultreia1 dit :

    Bon après-midi Hélène,

    Quoiqu’on dise, quoiqu’on fasse, notre « histoire » aura une fin. Quant au temps de notre vie, il ne franchira pas deux ou trois générations, avec des photos dans une boite à chaussures, une ou deux lettres de l’oncle « machin », et une pierre avec un nom pour trente ans. Alors, carpe diem, vivons au jour le jour, aussi agréablement que possible, en recherchant les plaisirs, pour nous et pour les autres. Ne sachant pas de quoi demain sera fait (alors que pour après-demain, on sait !)la marge de manœuvre est limitée; adoptons l’Art de jouir des hédonistes. Tout le monde ne peut être Sœur Emmanuelle et nous n’aurons pas, chers(es) amis(es) un destin exceptionnel. Enfin n’oublions pas que nous sommes des éphémères, ce qui n’arrange rien ou tout, allez savoir.

    Gros bisous, Hélène, c’est toujours ça de pris !

    Claude

  3. binicaise dit :

    Tu as raison vivre c’est prendre des risques calculés si possiblme mais oser forcer le destin.
    Bonne soirée bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. coline dit :

    On ne sait jamais si l’on prend de bonnes ou de mauvaises décisions, on suit notre intuition c’est tout.

    Chanson de JEAN gabin « JE SAIS, JE SAIS  »

    Quand j’étais gosse, haut comme trois pommes,
    J’parlais bien fort pour être un homme
    J’disais, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS, JE SAIS

    C’était l’début, c’était l’printemps
    Mais quand j’ai eu mes 18 ans
    J’ai dit, JE SAIS, ça y est, cette fois JE SAIS

    Et aujourd’hui, les jours où je m’retourne
    J’regarde la terre où j’ai quand même fait les 100 pas
    Et je n’sais toujours pas comment elle tourne !

    Vers 25 ans, j’savais tout : l’amour, les roses, la vie, les sous
    Tiens oui l’amour ! J’en avais fait tout le tour !

    Et heureusement, comme les copains, j’avais pas mangé tout mon pain :
    Au milieu de ma vie, j’ai encore appris.
    C’que j’ai appris, ça tient en trois, quatre mots :

    « Le jour où quelqu’un vous aime, il fait très beau,
    j’peux pas mieux dire, il fait très beau !

    C’est encore ce qui m’étonne dans la vie,
    Moi qui suis à l’automne de ma vie
    On oublie tant de soirs de tristesse
    Mais jamais un matin de tendresse !

    Toute ma jeunesse, j’ai voulu dire JE SAIS
    Seulement, plus je cherchais, et puis moins j’ savais

    Il y a 60 coups qui ont sonné à l’horloge
    Je suis encore à ma fenêtre, je regarde, et j’m'interroge ?

    Maintenant JE SAIS, JE SAIS QU’ON NE SAIT JAMAIS !

    La vie, l’amour, l’argent, les amis et les roses
    On ne sait jamais le bruit ni la couleur des choses
    C’est tout c’que j’sais ! Mais ça, j’le SAIS… !

    Bonne soirée

    Coline

  5. FANETTE dit :

    Bonsoir ma Chipounette
    Tu sais ce que je dis de la vie ????? Non ???? Et bien je te laisse deviner hihihihi
    bon la vie n’étant pas un long fleuve tranquille, bien au contraire, les décisions prises n’étant pas toujours les bonnes et bien moi j’en connais au moins deux qui doivent regretter leur choix, et c’est bizarre, ces deux là sont tous les deux Bélier, cherchez l’erreur (hey arrêtes de rire tu va faire pipi à la culotte :lol: )
    bonne et douce nuit ma Chipounette
    bisous

  6. Ada dit :

    Major thankies for the article.Thanks Again. Much obliged.

  7. jcn54 dit :

    Mieux vaut se lever pour réaliser ses rêves !
    Un très bel article Hélène, bisous, bonne journée.
    JC

  8. cathy dit :

    Tout ceci forme la vie et notre destin et c’est tout cela qui nous fait grandir. Envie de rajouter ne jamais avoir de regrets surtout…
    Bisous
    Absente pour la journée……………

  9. Monique dit :

    Moi aussi, je me lève… même si… Ben oui, il faut que je vive pour deux maintenant.
    Je t’embrasse, Hélène.
    Monique, maman de Fabien

  10. Nous ne faisons nos choix qu’avec ce que nous savons, et encore, car parfois nous avons la mémoire sélective ou la perception mal ajustée… ;)
    D’ailleurs ne dit-on pas : « en connaissance de cause » ? de cause, oui, mais pas d’effet… car nous ne saurons jamais ce qu’entraîneront véritablement demain nos choix d’aujourd’hui.
    Alors nous pouvons juste décider en fonction de ce que nous imaginons, de ce que nous avons, de ce que nous savons, avec notre bonne volonté et avec confiance. Et c’est déjà bien beau…
    La suite ? elle nous appartient rarement…
    J’aime bien le clin d’oeil de ta dernière phrase…
    Amitié Hélène, bises
    @+ michelle

    Dernière publication sur La vie est trop courte pour être petite... : Mercred'Image

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog