• Accueil
  • > Archives pour janvier 2013

Le vieux solitaire

Posté par canelle49 le 30 janvier 2013

Le vieux solitaire photos-iphone-001

 

 

 

Le silence dans la montagne avait revêtu son habit blanc. A pas feutrés, il avançait péniblement. Ce vieux solitaire aimait sa montagne et depuis le départ de ses amis, il n’avait jamais désiré en redescendre.

Il avait la nostalgie du temps où ils étaient si nombreux, il se mit à penser à ses enfants et à sa compagne. Comme il était loin le temps du bonheur de voir sa petite marmaille courir dans la montagne.

Au printemps, ils aimaient aller sur les hauteurs encore enneigées, la douce chaleur du soleil réchauffait leur peau et c’est fatigué le soir, qu’ils redescendaient en glissant les falaises bordées de rochers.

Le vieux solitaire avait perdu un à un toute sa famille et ses amis, sa santé avait fait de lui un centenaire et il avait avec tristesse, dépouillé de tout, avancé dans son désert montagneux.

Il attendait avec impatience ce dernier voyage, on lui avait dit que là-bas il retrouverait les siens, alors c’est souvent qu’il demandait dans ses prières d’accélérer son départ.

Il se sentait si las de vivre, il se sentait perdu dans ce grand vide qu’était sa vie, alors il décida de prendre les choses en main et il décida que son départ serait imminent. Il savait comment faire.

Il avançait toujours dans ce grand blanc et laissait derrière lui des traces qui s’effaceraient avec la neige qui tombait maintenant à gros flocons. Il savait qu’on ne le retrouverait pas là, où il allait, et si d’aventure cela devait arriver, alors seul son corps, enfoui sous la glace serait peut-être un jour  retrouvé, mais son âme, se serait envolée pour rejoindre tous ceux qu’il aimait !

Il ne restait que quelques mètres pour atteindre le sommet et c’est au prix d’un gros effort qu’il s’allongea sur le glacier, il s’endormit très vite, la neige commençait doucement, tendrement à le recouvrir, la buée qui sortait encore de ses narines se raréfiait et c’est dans un dernier soupir qu’il se laissa emporter au paradis des mammouths.

Le vieux mammouth était mort, s’imaginait-il qu’un jour on le découvre parfaitement conservé sous la glace dans ce grand nord.

Il doit sourire de voir combien maintenant on le bichonne, lui qui était devenu si solitaire après le départ des siens, il fallait que sa race soit éteinte pour qu’enfin on comprenne qu’il n’avait pas de prix et que sa disparition et celle des siens serait déjà la sonnette d’alarme de notre monde qui perdait petit à petit tant de races d’animaux, qui ferait qu’un jour, même l’homme n’y survivrait pas !

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

Têtue comme une mule……….

Posté par canelle49 le 28 janvier 2013

Têtue comme une mule..........

 

Oui il a du charme, oui il a de l’argent, oui il est libre, et alors ?

Mes amis et amies, cessez de vouloir à tout prix que je refasse ma vie à n’importe quel prix. On ne refait pas sa vie, on la continue et d’un,  ensuite l’amour ne s’achète pas, on peut avoir de l’amitié pour quelqu’un, sans avoir de l’amour, alors pourquoi je me forcerai sous prétexte que c’est un bon parti ?

Si j’avais aimé l’argent, je serai restée avec mon ex mari, j’avais une vie dorée et je suis partie pour me retrouver sans rien et repartir à zéro. L’argent n’a jamais été un moteur, pour moi, bien au contraire, il était plutôt une raison de ne pas me battre pour retrouver ma liberté , mais heureusement, je l’ai compris un jour, et c’est là que j’ai décidé de quitter la facilité et ma cage dorée, je ne l’ai jamais regretté.

Aujourd’hui, j’ai besoin de prendre le large et de ne plus me laisser berner par la gent masculine. J’ai besoin de vivre ma vie comme je l’entends et ne plus vivre en fonction de l’autre, j’ai trop donné dans ce sens.

Alors oui, il a tout pour lui, mais moi je n’ai rien pour lui, que de l’amitié et je ne forcerais jamais mon coeur pour une situation enviable. Voilà la réalité,  tous et toutes, j’ai été très heureuse de vous retrouver pour ces quelques jours de fin d’année, mais je vous demande de ne pas essayer de m’influencer, ce serait peine perdue.  Je ne vous en veux pas, je sais que cela part d’un bon sentiment, mais hélas, je ne peux pas forcer mon coeur.

La vie n’a pas de valeur sans l’amour et devenir vénal je ne saurai pas, ce ne serait plus moi et j’ai envie de rester telle que je suis.  

Passons à autre chose si vous le voulez bien et ne restons pas sur une fausse note, vous me connaissez tous et toutes, depuis des décennies,  et vous avoir retrouvé ce n’est que du bonheur, mais vous devez savoir que mon plus gros défaut c’est d’être têtue et de savoir ce que je veux et ce que je ne veux pas ! Donc n’insistez pas, cela ne servira qu’à nous éloigner, une fois de plus, et ce serait bien dommage, tout de même !

Après tout, il y a quelques célibataires parmi vous toutes et bien lancez vous dans la course, moi je n’ai pas envie, sous prétexte que je suis seule, de devenir une femme qui n’a plus dans son coeur, de l’amour, mais un portefeuille. 

La vie est belle avec de l’amour, l’argent n’a aucune importance lorsque deux êtres s’aiment, même si les fins de mois sont difficiles, c’est tellement beau d’aimer et d’être aimée que la plus grande fortune du monde ne pourrait remplacer cela !

L’argent peut acheter une maison, mais pas un foyer.
Il peut acheter un lit, mais pas le sommeil.
Il peut acheter une horloge, mais pas le temps.
Il peut acheter un livre, mais pas la connaissance.
Il peut acheter une position, mais pas le respect.
Il peut acheter la médecine, mais pas la santé.
Il peut acheter le sang, mais pas la vie.
À la fin de sa vie, chacun repart comme il est venu !
Aucune richesse matérielle ne peut être emmenée de l’autre  côté !
Ainsi l’argent n’est pas tout !
Les plus belles choses de la vie ne peuvent pas être achetées

(auteur inconnu)

Publié dans page de vie | 13 Commentaires »

Avancer !

Posté par canelle49 le 26 janvier 2013

Avancer ! 09110211424261299

Fuir son passé

Il sera là, toujours enfoui en nous

Mais on peut avancer

Laissons les regrets

Se perdre dans l’air du temps

Larguons les amarres

Laissons-nous porter au gré du vent

Pour ne plus pleurer sur soi

Ayons le courage d’avancer

Malgré les chagrins

Qui jalonnent une vie

Savoir regarder sa destinée face à face

Ne pas se retourner

Ne ratons pas ces nouveaux départs

Que la vie nous offre

Grâce aux chagrins d’hier

Non pas une nouvelle vie

Nous n’en avons qu’une

Alors, continuons avec courage

Celle qui nous est offerte

Pour faire taire le malheur

Positivons toujours du négatif d’hier

C’est encore ce qu’il y a de mieux

Pour en être, vainqueur

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

Savoir qu’on ne sait jamais !

Posté par canelle49 le 23 janvier 2013

 

Savoir qu'on ne sait jamais ! tu-as-le-choix

Partir, revenir, aller de l’avant. Combien sont les aléas de la vie qui nous guident dans nos choix ? Choix d’un jour qui ne seront peut-être pas ceux de demain, mais ils sont pris !  

Qu’est-ce qui peut nous guider dans nos décisions les plus importantes, celles qui vont faire que notre vie peut changer du tout au tout ? Comment savoir aujourd’hui qu’on ne se trompe pas ? Seront-elles toujours les bonnes lorsque le temps aura recouvert les ans qui passent  ? Que de questions, une chose est certaine, c’est que prendre des décisions, fait que nous avançons !

Rien ne peut jamais nous donner l’assurance de ne pas se tromper, pourtant j’ai eu dans ma vie à prendre des décisions qui n’étaient pas, ou qui étaient murement réfléchies et je remarque qu’avec le temps, rien n’est immuable et l’on peut toujours reprendre sa vie d’avant, si d’aventure, sa vie d’après, ne convient pas. Nous n’avons aucune assurance qui dit que demain on peut avoir des regrets, mais cela fait partie de la vie et puis, être vivant, c’est aussi se tromper parfois, personne n’est parfait et personne ne peut dire je suis le maître du monde !

Etre vivant, c’est aussi parfois aller droit dans le mur et savoir se relever avec la force de sa volonté, ne pas se laisser porter par la vague, mais bien la franchir pour ne pas se noyer et ne pas se laisser engloutir par les chagrins qui peuvent jalonner notre vie, se battre est l’évidence même, si on baisse les bras ne serait-ce qu’un instant, se relever sera bien plus difficile.

Se dire que demain sera meilleur, le négatif devient si souvent, (après avoir laissé au temps faire son travail de l’oubli), du positif, qui n’a pas remarqué que ce qu’hier nous avait fait si mal, qu’après-demain, l’évidence de ce passage négatif avait ouvert une porte sur le positif qui arriverait dans l’avenir. Je l’ai souvent vécu ce négatif devenu du positif, il  y a toujours une raison qui fait que dans la vie on se rend compte combien le temps, est un allié.

Puis, n’est-il pas préférable de se tromper de temps en temps, pour avoir la joie et le bonheur, d’avoir osé vivre certaines choses qui peuvent faire mal un jour, mais jamais toujours !

La vie n’a pas de prix dit-on, mais le prix de la vie c’est peut-être toutes les souffrances et les chagrins qui jalonnent nos chemins et qui font de nous les personnes que nous sommes aujourd’hui, l’âge fait que l’on devient plus fataliste et qu’on sait accepter les chagrins avec beaucoup plus de sérénité et beaucoup moins de souffrances. 

Peser le pour et le contre serait la solution et pourtant, l’envie du moment fait souvent que le contre n’a pas d’écoute.

Alors, si d’aventure le choix d’aujourd’hui n’est pas toujours le meilleur, c’est bien la preuve qu’on ne sait jamais de quoi sera fait demain et que le destin se joue souvent de nous en nous faisant croire que nos choix sont les nôtres !

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Sculptures de la nature !

Posté par canelle49 le 22 janvier 2013

 

Sculptures de la nature ! dsc_3491-21

dsc_3484-21

Voilà de quoi la nature est capable !

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

123
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog