• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 30 novembre 2012

Ailleurs, il fait toujours beau

Posté par canelle49 le 30 novembre 2012

Ailleurs, il fait toujours beau  autisme_29

 

 

Le partage est tellement merveilleux et enrichissant que je ne peux pas comprendre que certains et certaines se privent de ces beaux moments.

Je me suis permis de prendre le poème merveilleux qu’à écrit Jean-Jacques et une fois encore je vois que la richesse du partage apporte bien plus que tous les trésors du monde. Pour tous ceux qui passeront par ici  et qui ne connaissent pas encore cette belle plume qui nous offre le sourire, le rire et les larmes, je voulais ce matin vous partager ce blog.

Une plume que m’avait fait découvrir notre petite Sandra et qui m’avait très vite subjugée. On en revient aux écrits qui peuvent nous plaire ou pas et là je dois dire qu’en ouvrant la porte du blog de J.J. j’ai été tout de suite conquise et j’en suis ressortie avec le bonheur d’avoir certainement ouvert une porte qui avait ce petit plus qui nous prend par le coeur et l’âme; preuve ce magnifique poème qui fait suite à mon texte d’hier et je suis d’autant plus fière de lui avoir donné de l’inspiration.

Merci J.J. pour cette délicate attention qui me conforte une fois encore que l’amitié que nous pouvons avoir dans ce monde bloguestre n’est pas un vain mot.

Je laisse ta plume ce matin danser sur mon blog :

Je ne veux pas être intelligent

C’est en gros ce que disait l’enfant

Petit être au vieux maître

Le sage lui répondit

Et pourquoi donc mon ami, fermer la fenêtre, qui fera de toi un maître

Maître de qui, maître de quoi ?

Ils sont si cruels et je ne sais pourquoi !

Bien trop méchant

Je veux rester enfant

Tu commences ta vie

N’abandonne pas petit !

Car c’est ta différence

Qui leur donnera de l’espérance

Espérance en qui, espérance en quoi ?

Pour eux je ne suis qu’un poids…

Déjà chez les valides 

En leur sein: que de destins morbides !

Les fleurs poussent aussi sur le bitume

Répondit le maître, chassant de l’enfant l’amertume

Elles sont semées par des êtres de foi

Dont seul l’amour est la loi

Alors je veux bien être intelligent

C’est en gros ce que lui répondit l’enfant

Le maître, ému, dit d’une petite voix

TU L’ETAIS DEJA

  Auteur: Jean-Jacques                              

                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog