• Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

Ailleurs, il fait toujours beau

Posté par canelle49 le 30 novembre 2012

Ailleurs, il fait toujours beau  autisme_29

 

 

Le partage est tellement merveilleux et enrichissant que je ne peux pas comprendre que certains et certaines se privent de ces beaux moments.

Je me suis permis de prendre le poème merveilleux qu’à écrit Jean-Jacques et une fois encore je vois que la richesse du partage apporte bien plus que tous les trésors du monde. Pour tous ceux qui passeront par ici  et qui ne connaissent pas encore cette belle plume qui nous offre le sourire, le rire et les larmes, je voulais ce matin vous partager ce blog.

Une plume que m’avait fait découvrir notre petite Sandra et qui m’avait très vite subjugée. On en revient aux écrits qui peuvent nous plaire ou pas et là je dois dire qu’en ouvrant la porte du blog de J.J. j’ai été tout de suite conquise et j’en suis ressortie avec le bonheur d’avoir certainement ouvert une porte qui avait ce petit plus qui nous prend par le coeur et l’âme; preuve ce magnifique poème qui fait suite à mon texte d’hier et je suis d’autant plus fière de lui avoir donné de l’inspiration.

Merci J.J. pour cette délicate attention qui me conforte une fois encore que l’amitié que nous pouvons avoir dans ce monde bloguestre n’est pas un vain mot.

Je laisse ta plume ce matin danser sur mon blog :

Je ne veux pas être intelligent

C’est en gros ce que disait l’enfant

Petit être au vieux maître

Le sage lui répondit

Et pourquoi donc mon ami, fermer la fenêtre, qui fera de toi un maître

Maître de qui, maître de quoi ?

Ils sont si cruels et je ne sais pourquoi !

Bien trop méchant

Je veux rester enfant

Tu commences ta vie

N’abandonne pas petit !

Car c’est ta différence

Qui leur donnera de l’espérance

Espérance en qui, espérance en quoi ?

Pour eux je ne suis qu’un poids…

Déjà chez les valides 

En leur sein: que de destins morbides !

Les fleurs poussent aussi sur le bitume

Répondit le maître, chassant de l’enfant l’amertume

Elles sont semées par des êtres de foi

Dont seul l’amour est la loi

Alors je veux bien être intelligent

C’est en gros ce que lui répondit l’enfant

Le maître, ému, dit d’une petite voix

TU L’ETAIS DEJA

  Auteur: Jean-Jacques                              

                                                              

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Trou noir

Posté par canelle49 le 29 novembre 2012

Trou noir 440px-BH_LMC

 

Que vont-ils encore découvrir ? Un énorme, que dis-je, un gigantesque trou noir vient d’être découvert par des astronomes !

Cela vous fait rêver ? En tous les cas je me demande ce qui se cache encore dans l’univers et comment on peut savoir ce qu’est l’univers. Je pensais qu’en 1969 quand Armstrong a mis le pied sur la lune on avait enfin pu aller aux confins de l’univers et bien non, une fois de plus, on ne sait pas encore et peut-être qu’on ne saura jamais ce qui se cache dans toute cette immensité.

Cela m’a fait penser à cette émission consacrée aux autistes asperger et à leur intelligence parfois démesurée et je me disais que nous n’avions là pas encore compris combien le cerveau peut être empli de mystère.

Pourquoi tout à coup certaines personnes se mettent à avoir des comportements bizarres, pourquoi dans ce monde du cerveau on a parfois du mal à se souvenir d’hier, alors qu’on se souvient en détail de notre passé comme si un mystérieux disque dur avait tout enregistré dans les moindres détails.

Il serait entendu de nos jours, qu’Albert Einstein aurait été autiste et bien d’autres personnes connues seront mises dans cette catégorie et dire qu’on prend ces personnes pour des handicapés mentaux, alors je me demande qui a déclaré un jour la normalité et pourquoi on doit toujours être comme tout le monde pour être normal ?

Dans cette émission, j’y ai entendu des autistes asperger d’une culture et d’une intelligence qui m’a scotché et lorsque je lis la liste des symptômes, je reste dubitative, est-ce bien eux qui sont hors normes ou serait-ce nous qui ne sommes pas tout à fait terminé et qui avons un cerveau limité ?

Pourquoi, après tout, doit-on être fait dans le moule de la majorité pour être déclarés normaux et que veut dire être normaux ? Serait-ce être le parfait reflet de la société qui a décrété un jour que nous devions faire ceci ou cela et ne pas faire ceci ou cela ? 

Nous nous devons d’être comme tout le monde pour passer inaperçu et montrer du doigt ceux qui vivent de façon autre que la nôtre, cessons donc de vouloir toujours mettre tout le monde dans le même panier et regardons plutôt avec passion ceux qui ont des différences qui sont tellement enrichissantes.

Je me souviens lorsque mes enfants étaient petits et que j’allais au bord du lac me promener, j’ai un jour croisé une maman et un enfant trisomique, personne ne lui adressait la parole, était-ce de la gêne ou autre chose qui faisait que cette maman se retirait toujours sur un banc libre de toute trace humaine ? Si bien, qu’un jour, je suis allé m’asseoir près d’elle, son petit garçon m’a regardé étonné, puis, m’a pris dans ses bras et m’a serré très, très, fort, je n’ai pas compris tout de suite ce geste, mais oh ! Combien cela m’a fait battre le cœur. Depuis cette fameuse journée, j’ai été souvent au jardin pour revoir ce petit qui m’avait tant émue et mes enfants ont joué avec ce petit bonhomme sans n’y voir, aucune différence.

Alors qui est dans la norme, nous qui nous disons normaux ou les autres et bien si surprenant que cela puisse paraître, je reste persuadée que les autres sont peut-être bien plus dans la norme que nous et que de mépriser les différences c’est tout simplement abject.

Alors gardons-nous de porter des jugements, si d’aventure un jour on rencontre une personne différente, osons aller au-devant de toutes ces personnes qui ont dans le regard, tant de tendresse et d’amour.

Le monde ne nous appartient pas, nous appartenons à ce monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

Il est enfin arrivé

Posté par canelle49 le 22 novembre 2012

Il est enfin arrivé  dsc_1976-2

 

 

Depuis le temps que j’avais envie de pouvoir photographier un pic épeiche, je l’entendais parfois de son bec frapper sur l’arbre qui lui n’en demandait pas tant. Je levais les yeux et le cherchais en vain et puis, l’autre jour, tout à coup, je regarde par ma fenêtre et qu’elle n’est pas ma surprise de le voir sur le sapin qui se trouve à une dizaine de mètres de ma fenêtre. Je prends mon appareil de photo qui est en permanence à côté de moi, il faut vous dire que depuis que je vois les oiseaux venir dans la mangeoire, je ne le quitte pas d’une semelle. Je retiens mon souffle et au travers de la fenêtre, je clique plusieurs fois pour avoir au moins une ou deux photos qui ne soient pas trop mal et voilà le résultat !

dsc_1974-2

Elle est pas belle la vie !!!!!!!!!!!!

Publié dans page de vie | 17 Commentaires »

Encore un merveilleux jour

Posté par canelle49 le 21 novembre 2012

Encore un merveilleux jour  dsc0176_2....

 

 

Ma petite Tessa, tu es née le lendemain de l’anniversaire de maman et tu as été son plus beau cadeau d’anniversaire.

Tu as bien grandi ma chérie et tu es devenue une belle jeune fille. Tu as 16 ans aujourd’hui et tu fais le bonheur de maman. Le sérieux et la volonté que tu mets dans ton futur métier sont une belle revanche sur la vie pour ta maman qui a dû t’élever seule, nous sommes tous fière de toi et nous t’encourageons dans ce que tu as entrepris.

Le métier que tu as choisi, n’est pas des plus faciles, mais comme il te va bien ce monde du cheval, tu ne peux que t’épanouir et faire de bons résultats. Tu as concilié ce don que tu as avec le cheval pour en faire ton métier et malgré ta petite taille, tu sais en imposer par cette passion dévorante qui te tiens depuis l’âge de deux ans, âge, où déjà, tu montais sur ton poney.

En ce jour d’anniversaire, je voulais te souhaiter de tout mon coeur que tous tes voeux se réalisent, continues ton chemin avec cette volonté qui est tienne et qui te servira toujours pour monter plus haut, toujours plus haut, afin d’atteindre les sommets.

Ma petite puce, aujourd’hui tu commences ton chemin de vie de bien belle manière et tu sais ce que tu veux, ce qui fait que ton avenir est des plus brillants.  Vis tes rêves et fais-en sorte de les réaliser, ne laisse jamais personne se mettre au travers de ta route, garde toujours cette confiance et cette volonté qui te gouverne.

16 ans, tu es à un âge où tout est possible et si un jour tu te poses des questions et que tu as un instant de doute, alors tu sais que ta maman et moi, serons toujours là pour toi. Ne jamais douter de toi sera ta plus grande victoire, c’est le secret de ta réussite. Tu as su donner un sens à ta vie, alors ma chérie, fonce, ne t’embarrasse pas de complexes, tu n’as pas à en avoir, vouloir c’est pouvoir !

Bon anniversaire ma petite chérie et garde toujours ce sourire qui en dit long et cette volonté de soulever des montagnes pour arriver à tes fins !

Je t’aime ma  » Tessouille la fripouille  » je suis fière de cette belle jeune fille que tu es devenue ! Bon anniversaire ma chérie, que tous tes voeux se réalisent, tu le mérites !

Ta Mami qui t’aime de tout son coeur !

Publié dans page de vie | 5 Commentaires »

Lettre à ma fille

Posté par canelle49 le 20 novembre 2012

Lettre à ma fille  photos-iphone-004-2

 

Le temps a passé et pourtant, c’est comme hier, tout est figé dans mon esprit.

Tu es née ce 20 novembre 1967, j’étais une maman bien jeune puisque je n’avais pas 18 ans, mais quel bonheur de vivre ce jour qui est toujours en chaque maman qui donne la vie, le plus beau jour de sa vie.

Dans mes bras, tu étais si petite et si frêle, des heures je te regardais dormir près de moi et j’étais envahie de tellement de joie et de bonheur que j’avais très peur de ce bonheur immense, peur  que mon coeur s’arrête, tellement c’était fort.

Dès notre sortie de la maternité, j’ai su que tu serais ma plus belle victoire; j’avais dans mon esprit toutes sortes de sentiments qui se mêlaient, j’étais une maman, certes, bien jeune, mais j’ai su tout de suite prendre ce rôle de maman à coeur et t’entourer d’amour et de tendresse. C’est ce jour-là que j’ai compris enfin qu’on ne donne que ce qu’on a reçu et que malgré une enfance pas toujours facile, j’avais eu une maman qui m’avait donné ce qu’il y a de plus précieux sur cette terre et c’est l’amour qu’on peut avoir en soi.

Tu es devenue une belle jeune femme, à ton tour tu as eu deux petites merveilles qui font ton bonheur et le mien, une fois encore, des cadeaux de la vie qui sont les plus merveilleux qu’ont puissent recevoir.

Tu as dû te battre seule pour élever tes filles et dire qu’on dit que l’histoire ne se répète pas et pourtant, tu vois, tes filles auront vécu la même histoire que moi et pourtant tu as su te débrouiller seule pour offrir à tes deux filles une bonne éducation et surtout, surtout, beaucoup d’amour et de tendresse . Je suis fière de toi, ma puce, oui, je sais, tu es grande maintenant, mais tu sais, toi aussi, qu’en tant que maman, nos enfants seront toujours nos bébés.

Je te souhaite en ce jour anniversaire tout le bonheur du monde, que tes désirs se réalisent, l’amour que tu portes en toi et dont tu as fait don à tes filles, c’est aussi la plus belle des récompenses que tu peux recevoir en ce jour d’anniversaire !

Ta maman qui t’aime pour l’éternité.

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog