• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 18 septembre 2012

Ma nona

Posté par canelle49 le 18 septembre 2012

Ma nona photos-iphone-001-2

 

 

Grâce à JJ, (merci JJ) je suis revenue dans mon passé, dans ce passé heureux, cette partie de ma vie qui n’aura duré que 6 ans, mais qui a été tellement forte que j’ai certainement eu de la chance d’avoir comme merveilleux cadeau de la vie, toi, ma nona, qui était la plus tendre et la plus belle des  mamies.

Je me souviens de ton élégance avec ton tailleur noir et ton chapeau, personne ne portait mieux que toi cet accessoire. Comme s’il avait été inventé pour toi. Tes merveilleux cheveux noirs comme l’ébène et tes grands yeux noirs avaient la tendresse que tu pouvais offrir à la petite fille que j’étais. J’aimais être la seule de la famille à te comprendre, depuis ma naissance, tu as décidé de me parler dans ta langue natale. Nous avions cette complicité qui faisait si souvent enrager ma mère, je la soupçonne d’avoir jalousé la complicité qui nous reliait et que nous ne désirions pas partager.

Puis, est venu le temps du chagrin, lorsqu’il est parti, je n’ai jamais compris pourquoi je devais aussi être séparée de toi. Pourquoi tout à coup tu devenais une ennemie pour maman. Les grands sont idiots et n’ont pas la vision de l’amour comme peuvent l’avoir les enfants. Je repense à ce jour où je t’ai aperçue dans la rue, mon élan pour me jeter dans tes bras fut très vite contré par la main ferme de maman qui venait de m’interdire de courir vers toi ! Du haut de mes 7 ans je n’ai pas compris, mais j’en ai terriblement voulu à maman. Je venais de rentrer dans ce monde d’adultes que j’allais détester et dès lors je me suis toujours promis de ne pas être comme cela plus tard. Je ne serais jamais une adulte qui fait mal à un enfant.

Ce soir, j’ai erré dans un blog qui m’a fait penser à toi ma nona et je n’ai pas résisté à te dire par ces quelques lignes combien tu fais partie de ma vie, même si depuis tant d’années tu es partie rejoindre celui qui a fait que je suis aujourd’hui de nationalité Suisse, mais dans mon coeur, et grâce à toi, l’Italie bat la chamade et je n’oublie pas que tu m’as donné, non seulement mon physique, mais aussi mon caractère et je suis fière d’avoir dans mes veines, ton sang Italien !

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog