• Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

Une chance énorme

Posté par canelle49 le 28 septembre 2012

Une chance énorme DSC2382-2-1024x696

DSC2395-2-1024x491

Hier, qu’elle ne fut pas ma surprise de voir le geai des chênes sur mon balcon le bec planté dans le panier de graines destiné aux mésanges. Depuis que je cherche à le prendre de plus près, c’est enfin arrivé et ce n’est que du bonheur d’avoir pu le voir à si peu de distance.

J’étais devant mon écran errant sur les blogs lorsque, tout à coup, une ombre me fait tourner la tête, et là….. je reste un instant subjugée par le spectacle, mais je me reprends vite et heureusement mon appareil de photo est tout près de moi.

L’angoisse de le voir fuir me fait faire des gestes lents et précis afin de pouvoir le prendre en photo. C’est vraiment mon jour de chance, lui qui m’a si souvent fait la nique en étant un peu loin pour que je puisse admirer ses couleurs. Je suis consciente que la chance m’accompagne, car j’ai pu le mitrailler au travers de la fenêtre sans qu’il ne prenne peur.

Ces oiseaux sont très méfiants vis-à-vis de l’homme; entre parenthèses, ils ont certainement raison de se méfier du plus grand prédateur qui existe sur terre. Ceci pour dire, combien il n’est pas simple d’avoir la chance de le voir à si peu de distance.

J’ai imaginé qu’il me faisait une faveur, en pensant tout de même, mais tu es ridicule, pourquoi il te ferait une faveur, c’est tout simplement qu’il a trouvé bonne pitance dans ton panier.

Je ne pouvais pas, ne pas vous offrir ce merveilleux spectacle de voir ce grand oiseau de si près !

 

Publié dans page de vie | 13 Commentaires »

Se désaltérer dans l’encrier de Jean………….

Posté par canelle49 le 25 septembre 2012

Se désaltérer dans l'encrier de Jean............. DSC2266-2-3-824x1024

 

 

Une jolie rencontre, depuis le temps que je voulais le photographier, on peut dire qu’il m’a donné du fil à retordre, lui. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage écrivait Jean de la Fontaine et il avait bien raison. Je pense souvent à cette  moralité dans bien des circonstances et lorsque je suis devant des gens qui n’ont aucune patience je ne peux m’empêcher de leur servir cette petite phrase. Longtemps j’ai cru que l’impatience venait de ce que la vie étant courte on ne pouvait qu’être impatient de réaliser ses désirs au plus vite et puis, avec le temps, j’ai appris que rien ne sert de courir, il faut partir  à point.

Dans le bonheur comme dans le malheur, il faut savoir patienter et se donner un peu de temps pour apprendre que tout ne vient pas par hasard et que si on peut avoir des rêves, il faut tout de même qu’ils soient à notre hauteur et ne pas rêver l’impossible en se plaignant ensuite de ne pas avoir atteint nos rêves. Aide-toi le ciel t’aidera, n’est pas vain, la cigale n’ayant rien fait pour s’aider, en a été quitte pour danser après avoir chanté tout l’été.

Certes, tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute, que ne ferait-on pas par fierté d’être flatté et si souvent se laisser flatter n’a pas de prix avant de se rendre compte que les belles paroles rendent les fous joyeux !

Parfois la vie nous offre le retour de manivelle sans même avoir à l’y aider, la ruse la mieux ourdie peut nuire à son inventeur; et souvent la perfidie retourne sur son auteur. Que cela fait du bien finalement, que l’arroseur soit arrosé !

De toute  manière on rencontre sa destinée souvent par des chemins qu’on prend pour l’éviter, croire qu’on peut changer son destin est penser qu’on a toujours le choix ferait alors que jamais dans une vie le malheur n’y pourrait entrer. Concluons que la Providence sait ce qu’il nous faut, mieux que nous ! Alors se battre pour détourner son destin serait-ce encore et tout simplement lâcher prise. 

Dans ce monde, si la raison du plus fort est toujours la meilleure, je pense comprendre pourquoi tant de jeunes se rebellent. Le plus fort de nos jours ne tient pas sa force par la grosseur de ses muscles ni même par la grosseur de son cerveau, mais bien  par la grosseur de son compte en banque. Attention tout de même qu’un jour la rébellion devienne dangereuse, car, ventre affamé n’a point d’oreilles et ce jour arrivé, ils pourront chanter en choeur, que tel est pris qui croyait prendre !

Pour conclure, le coq, lui, est resté de marbre, si j’ose dire, et m’a laissé bien gentiment l’enfermer dans mon appareil de photo, le coq s’étant joué du renard, car c’est double plaisir de tromper le trompeur, vient de me faire comprendre que cette leçon vaut bien une photo !

DSC2273-2-3-682x1024

Apprendre des autres, n’a pas de prix ! Merci, Jean de la Fontaine, pour toutes ces leçons qui valent bien que je jongle avec les mots !

 

 

 


 

 

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

STOOOOOOOOOOOOOOOP

Posté par canelle49 le 20 septembre 2012

STOOOOOOOOOOOOOOOP

 

 

Voilà où, on en arrive, grâce à la provocation, pourtant je ne peux pas adhérer à la violence qui découle de quelques imbéciles qui désirent que tout aille mal entre les musulmans et les chrétiens.

La vraie valeur de l’islam n’est pas dans la haine, mais bien dans la tolérance, pourtant nous avons depuis quelques semaines, des gens qui me paraissent sans cœur et sans âme. Je suis de celle qui aime l’humour, mais qui dit qu’on ne peut pas rire de tout et l’humour noir, très peu pour moi !

Il y a des limites dans toutes choses, dans la vie, et si on ne sait pas garder ses limites, qui pour moi sont du respect de l’autre, alors nous n’avons pas beaucoup d’éducation.

Je me suis souvent insurgée contre ceux qui médisaient sur une religion et si aujourd’hui après bien des hésitations, j’écris sur ce sujet, c’est que pour une fois, je suis outrée et chagrinée de l’attitude d’une communauté qui tue et détruit le patrimoine aveuglément et sans remords.

Tout est parti pour une vidéo abjecte, mais qui ne cautionne pas, pour moi, la mort d’un homme qui n’avait pour seule culpabilité que d’être de nationalité Américaine. Aucune excuse ne justifie de tels actes. Oui, bien sûr que cette vidéo est ignoble, oui, il est vrai que personne n’a le droit de montrer de telles images et de rabaisser une religion de cette manière, mais il reste que la réaction est disproportionnée. Qui peut s’octroyer le droit de tuer un innocent, gratuitement, personne n’a ce droit !

Voilà que maintenant, un journal, que je ne nommerai pas pour ne pas risquer de leur faire de la pub, en rajoute, c’est ce que j’appelle l’escalade. Pourquoi encore en rajouter alors que tout va mal et qu’une communauté déborde déjà dans la haine de l’autre ? Pourquoi ne pas laisser ces gens tranquilles et ne plus se moquer de leur religion ?

La religion est bien la pire chose que l’homme a inventée, ( je sais, certains vont dire que je blasphème) on se passerait bien de ces différences qui n’en sont pas, si on lit tous les livres saints, ils ne sont pas si différents dans leur histoire !

Nous prions tous le même Dieu, n’en déplaisent aux religions, alors pourquoi avoir tant de haine entre nos différentes religions, une fois de plus, il a fallu que l’homme vienne mettre la pagaille !

Ce qui me révolte, c’est de voir que les amis d’hier, qui venaient pour aider un peuple qui était sous le joug d’un dictateur deviennent les ennemis d’aujourd’hui pour un acte dont ils ne sont pas responsables étant donné que ce serait un homme de nationalité Egyptienne qui est l’auteur de cette vidéo détestable.  La dérision de ce qui se passe, c’est que grâce à ceux qui se sont sentis humiliés par cette vidéo, lui ont fait une pub d’enfer !

Tout fout le camp, disait souvent ma mère, on n’a plus rien qui ne tient debout dans ce monde, les guerres nous ont détruit une partie de nos vies, alors pourquoi ne pas vivre dans l’amour et la paix, ne  serait-ce pas cela le paradis et cesser de faire de la pub à tous les C… qui parcours notre monde !

La haine n’a jamais construit, alors que l’amour construit nos vies et notre avenir !

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 18 Commentaires »

Parfois les mots sont de trop !

Posté par canelle49 le 20 septembre 2012

Image de prévisualisation YouTube

 

Pour toi JJ et pour tous ceux qui aiment les jeunes talents et la chanson Italienne ! Prenez un peu de votre temps pour écouter ces trois jeunes hommes de 16 et 17 ans !

 

Publié dans page de vie | 4 Commentaires »

Ma nona

Posté par canelle49 le 18 septembre 2012

Ma nona photos-iphone-001-2

 

 

Grâce à JJ, (merci JJ) je suis revenue dans mon passé, dans ce passé heureux, cette partie de ma vie qui n’aura duré que 6 ans, mais qui a été tellement forte que j’ai certainement eu de la chance d’avoir comme merveilleux cadeau de la vie, toi, ma nona, qui était la plus tendre et la plus belle des  mamies.

Je me souviens de ton élégance avec ton tailleur noir et ton chapeau, personne ne portait mieux que toi cet accessoire. Comme s’il avait été inventé pour toi. Tes merveilleux cheveux noirs comme l’ébène et tes grands yeux noirs avaient la tendresse que tu pouvais offrir à la petite fille que j’étais. J’aimais être la seule de la famille à te comprendre, depuis ma naissance, tu as décidé de me parler dans ta langue natale. Nous avions cette complicité qui faisait si souvent enrager ma mère, je la soupçonne d’avoir jalousé la complicité qui nous reliait et que nous ne désirions pas partager.

Puis, est venu le temps du chagrin, lorsqu’il est parti, je n’ai jamais compris pourquoi je devais aussi être séparée de toi. Pourquoi tout à coup tu devenais une ennemie pour maman. Les grands sont idiots et n’ont pas la vision de l’amour comme peuvent l’avoir les enfants. Je repense à ce jour où je t’ai aperçue dans la rue, mon élan pour me jeter dans tes bras fut très vite contré par la main ferme de maman qui venait de m’interdire de courir vers toi ! Du haut de mes 7 ans je n’ai pas compris, mais j’en ai terriblement voulu à maman. Je venais de rentrer dans ce monde d’adultes que j’allais détester et dès lors je me suis toujours promis de ne pas être comme cela plus tard. Je ne serais jamais une adulte qui fait mal à un enfant.

Ce soir, j’ai erré dans un blog qui m’a fait penser à toi ma nona et je n’ai pas résisté à te dire par ces quelques lignes combien tu fais partie de ma vie, même si depuis tant d’années tu es partie rejoindre celui qui a fait que je suis aujourd’hui de nationalité Suisse, mais dans mon coeur, et grâce à toi, l’Italie bat la chamade et je n’oublie pas que tu m’as donné, non seulement mon physique, mais aussi mon caractère et je suis fière d’avoir dans mes veines, ton sang Italien !

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog