• Accueil
  • > Archives pour juillet 2012

Laquelle est la plus gaga ?

Posté par canelle49 le 13 juillet 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Par inadvertance, j’ai ouvert la porte d’un blog et ce que j’y ai lu m’a fait sourire et m’a conforté, une fois de plus, du peu de tolérance dans ce monde. Aimer ou pas les animaux, telle est la question et je ne jugerai pas ceux qui ne les aiment pas, mais je me suis rendu compte, dans la vie, que les gens qui n’aimaient pas les animaux, n’aimaient pas plus les gens.

L’amour que l’on porte à tout être vivant, n’a pas de prix, qu’on ne veuille pas d’animaux chez soi, je peux le comprendre, mais qu’on dénigre l’animal, cela je ne peux pas le comprendre, car qui est capable de dénigrer un animal, est capable de dénigrer ses amis et la suite le prouve.

Le respect de l’animal, même si on ne l’aime pas, est pour moi une priorité dans ce monde et si on sait avoir ce respect pour toutes choses qui vit sur terre on sait avoir du respect pour son prochain.

Voilà,  je pense ne pas me tromper en disant que chaque fois que je n’ai pas eu d’atomes- crochus avec une personne, je m’apercevais bien vite que ladite personne, n’aimait pas les animaux, comme quoi……………………..

J’ai eu, comme tant de monde, de l’aversion pour les araignées et les serpents et puis un jour, j’avais 15 ans, ma professeur, suite aux  cris hystériques, d’un élève, voyant une araignée dans la classe, nous a donné un cours sur l’araignée et ce qui j’y ai appris, m’a passionné. Plus jamais maman n’a pu avaler une araignée avec son aspirateur, elle m’appelait et je posais un verre sur le mur, là, où était l’araignée, elle se détachait du mur et je m’empressais de la mettre dehors afin de la sauver d’une mort horrible. Depuis, je n’ai jamais plus fait de mal à une araignée et si d’aventure elle est chez moi avec des petits, personnes ne touchera à sa toile. L’araignée vient dans les maisons saines, où l’humidité est à un niveau de bien-être pour ses habitants.

Pour le serpent cela est vite devenu une obsession , je voulais pouvoir toucher un serpent et je suis allée voir une connaissance qui avait un ami ayant des serpents. Je me suis rendue chez lui et il a tout simplement sorti son python qui faisait plus d’un mètre. J’ai hésité une seconde et j’ai posé ma main sur lui, étonnement, il était aussi doux que du velours. J’ai pris l’animal sur mes épaules, sa tête dans ma main, il me faisait face et son regard est encore ancré dans ma mémoire; je n’avais jamais vu regard plus doux. Depuis je n’ai plus peur des serpents, je dirai même, qu’ils me fascinent.

Personne n’a le droit de dénigrer celles et ceux qui prennent un animal pour combler leur solitude, je l’ai fait il y a 3 ans et pas un instant je ne l’ai regretté. Ce petit chien m’a apporté beaucoup plus qu’une présence animale, il m’a permis de rencontrer des gens qui sont devenus des amis.

Mais je sors de mon sujet, comme toujours et je voulais dire à cette personne qui a eu cette phrase maladroite en disant :<  ils sont « gaga » devant lui, cela en devient aberrant >, lorsqu’on connait les synonymes de gaga, qui sont : gâteux, ramolli et sénile, je peux dire à cette personne que souvent, les chats sont chez des gens ayant une culture générale bien au-dessus de la moyenne.

Ceci étant dit, chacun peut avoir son avis sur la question, mais ce qui m’insupporte c’est que l’on puisse juger si mal les gens qui ont des chats et ce n’est pas parce que, j’ai un chat, j’ai un chien, que je m’insurge de lire que les gens qui ont des chats sont « gaga » ;  une fois de plus, je  me rends compte du peu de courtoisie que peuvent avoir les êtres humains envers leurs semblables.

Pour terminer, une citation de Mark Twain, qui résume bien toute ma pensée :

 Si l’on pouvait croiser l’homme et le chat, ça améliorerait l’homme, mais ça dégraderait le chat ! 

 

Publié dans page de vie | 17 Commentaires »

Kanghaï

Posté par canelle49 le 10 juillet 2012

Un merveilleux samedi de canicule, il n’en faut pas plus pour aller voir Kanghaï de très près.

Je vous avais conté l’aventure de cette femelle aigle, qui un jour, aidée des vents s’est aventurée au-delà de nos frontières.  Deux mois d’angoisse pour son fauconnier et, le miracle est arrivé, Kanghaï était aperçue en Isère à plus de 400 km de Sion. Trois jours d’espoir pour son fauconnier parti sur place pour enfin récupérer l’aigle royal, au troisième jour, attirée par une carcasse de poulet qu’il avait posé sur le sol, elle s’est posée. Il s’est avancé avec le coeur battant à tout rompre et a tendu le bras, allait-elle revenir sur cette main gantée qu’elle connaissait si bien ? Kanghaï n’a pas hésité longtemps, elle a levé la tête et comme si rien n’avait changé depuis son départ, elle s’est élançée vers celui qu’elle n’avait pas oublié.

Ce que je retiendrai du spectacle que j’ai vu samedi, c’est l’amour qui transpire entre cette femelle aigle et son fauconnier. Entre les caresses et les baisers tendres qu’il prodigue à son oiseau, on ne peut que ressentir une émotion et une complicité entre deux êtres si différents et pourtant si proches. Que du bonheur, malgré la chaleur étouffante, de pouvoir approcher ce magnifique oiseau de proie.

Kanghaï DSC5236-2

La première photo n’est pas de moi, mais bien de mon photographe préféré ! Merci J.P.

Foto-BJAVM3VQ

Foto-GPAROD3V

Foto-SUY6U6FH

Foto-EPCRM7GP

Foto-O3ICOV4D

Merci au fauconnier pour ce merveilleux moment !

DSC5228-1

Publié dans page de vie | 9 Commentaires »

Heureuse

Posté par canelle49 le 5 juillet 2012

couchers de soleil

Création de Mamietitine !

Le bonheur n’arrive jamais seul. Le bonheur, je l’ai si souvent dit, est contagieux. Quoi de plus merveilleux que de voir ses amis entrer par la grande porte dans le bonheur !

 

Toi qui as si souvent souffert, toi qui ne croyais plus à l’amour, tu viens de renaître. Tes mots emplis de tendresse, d’amour et d’érotisme, me font penser que ce jour, que je souhaitais au plus profond de mon être, est arrivé pour toi.

 

L’amour n’a pas de sens s’il n’est pas partagé et tout comme moi, je soupçonne que tu as trouvé cet amour partagé. Dans la vie nous avons tous des rêves qui souvent sont brisés par de tristes sires. Tu as si souvent rencontré le loup que tu ne croyais plus au prince charmant et voilà que tout à coup, tu as pu balayer tes doutes et tes chagrins. Ton prince est arrivé, il n’attendait plus que sa princesse et cette princesse, n’était autre que toi.

 

L’amour est un trésor à protéger, l’amour se vit sans questions, sans doutes, sans peur des lendemains. L’amour n’est pas souffrance, comme si souvent tu l’as vécu, l’amour n’est que bonheur.

 

Nous avons partagé si souvent la déception, je suis heureuse de partager enfin du bonheur et de la confiance en l’avenir, avec toi. J’ai rencontré mon prince et ce n’est que du bonheur ajouté de voir que tu as rencontré le tien. Maintenant tu peux vivre ta vie en couleur, dans la joie et le bonheur de ton nouvel amour !

 

S’aimer et céder (s’aider) c’est la clef du bonheur !

 

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

12
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog