Non, à la vie en négatif…………

Posté par canelle49 le 20 juin 2012

Non, à la vie en négatif............

 

 

Elle lui soufflait dans le creux de l’oreille ce qu’il fallait dire.

Pourtant elle n’était pas femme à se laisser influencer, c’est qu’elle avait son petit caractère et n’avait pas le profil de celle qui se laisse dicter sa conduite. Pourtant, lorsqu’elle voyait son amie mal dans sa tête à cause des autres, elle n’avait plus qu’une envie, c’était de prendre sa défense .

Longtemps, elle n’a pas réagi, en laissant doucement s’installer en elle une tristesse malsaine. Pourquoi ne pouvait-elle pas, ne pas prendre à son compte, tous les malheurs des autres.

Puis le temps a passé et un jour, elle qui était la joie de vivre,  s’aperçut qu’elle ne pouvait plus encaisser autant de négativité, elle avait beau tout faire pour remonter le moral à sa copine, rien n’y faisait, au lieu de la voir remonter la pente, elle se vit la descendre avec elle.

Elle comprit tout à coup que c’était mission impossible d’aider une personne qui ne veut pas sortir des chagrins et qui au contraire, faisait tout pour entretenir son mal-être. Elle comprit que rien ne servait de continuer dans cette tâche insurmontable. On ne peut pas aider les gens contre leur gré et ceux qui font tout pour ne s’entourer que de personnes à problèmes, en laissant les gens joyeux en chemin, qui pourraient leur apporter du bien-être, ont certainement au fond d’eux le bonheur de croire qu’ils peuvent aider la terre entière, mais en faisant cela ils s’oublient et ne vivent que dans un monde de tristesse. Est-ce que cela existe  vraiment l’envie de voir le monde au travers des problèmes, de la misère et ne plus qu’avoir dans son coeur, du chagrin ? Peut-on être à ce point négatif qu’il faut fuir les gens heureux et si par mégarde on rencontre une personne bien dans sa vie et dans sa peau, essayer de l’emmener avec soi dans le gouffre ?

Elle savait qu’il fallait au plus vite sortir de ce cercle vicieux et ne pas faire comme elle, ne pas s’entourer que de personnes tristes. Elle savait que si elle continuait sur ce chemin, elle allait droit dans le gouffre et qu’elle perdrait sa joie de vivre dans ce duel entre la positivité et la négativité, finalement c’est elle qui partait à vau l’eau. Elle savait qu’elle allait à sa perte.

Alors, doucement et en désespoir de cause,  elle décida de mettre un terme à toute cette mascarade amicale, qui ne lui apportait que de la tristesse. On ne peut rien faire pour ceux qui aiment être dans le chagrin et plus on essaye et plus l’autre vous enfonce, ce n’est vraiment pas le but.

La vie est bien trop courte et comment faire lorsqu’on est une éponge pour ne pas tomber, si d’aventure, on ne voit que le monde au travers des gens tristes ?

Pour elle, ce fut une délivrance que de comprendre qu’il fallait dire stop et malheureusement, sa copine n’a rien compris ou elle a trop bien compris que plus jamais elle ne se laisserait manipuler, elle a préféré ne plus lui donner de nouvelles, mais le monde s’est tout à coup éclairé et elle a pu revenir dans la lumière de la joie et du bonheur !

Est-ce tellement égoïste que de penser un peu à soi ?

Comment résoudre les problèmes de la vie si notre pensée est négative ?

Elle a l’impression bizarre que les gens négatifs se complaisent dans l’insatisfaction, qu’ils n’ont aucune envie de trouver des solutions pour sortir de leurs misères;   comme si cela leur ôtait, leur raison de vivre.

Ils en arrivent forcément à vous faire douter de vous et cela devient insurmontable si on ne sort pas de ce monde, qui n’est qu’un monde de souffrances.

Elle a finit pas suivre le conseil lu dans son livre:

Dans certains cas, vous n’arriverez pas à faire changer d’avis aux gens négatifs. Je vous conseille alors d’abandonner. Dites gentiment, mais fermement à votre interlocuteur que vous n’êtes pas d’accord avec lui, que son comportement vous dérange, vous déçoit, et que vous ne voulez plus continuer la conversation… et partez! Ou dites-lui de partir! Oui, fuir, est  la meilleure solution.

Elle ne l’a jamais regretté et a bien compris que vouloir aider quelqu’un qui n’aime que la souffrance est mission impossible !

 Proverbe arabe: les plaintes sont les armes des faibles !

 

 

 

 

 

 

 

8 Réponses à “Non, à la vie en négatif…………”

  1. FANETTE dit :

    Coucou ma Chipounette
    Tiens tiens je connais cette histoire. Je connais quelqu’un qui était comme ça :lol:
    bonne journée à toi
    Ici le soleil est là et j’ai petit déjeuner sur la terrasse
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. souvenirs19 dit :

    Aide-toi, le Ciel t’aidera
    ou l’amitié rencontrée ici-bas…

    On ne peut pas porter secours à quelqu’un qui ne veut pas s’en sortir,
    voire a pour but de se victimiser pour recueillir compassion…

    Ta journée soit belle Helene
    Bisous Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  3. binicaise dit :

    Je comprends ton texte je fais partie de ceux pour qui le verre est toujours à moitié plein (optimiste)….pas à moitié vide….Quand à sauver la terre entière j’ai renoncé, la vie est telle que l’on veut qu’elle soit bien sur de temps en temps tout n’est pas rose mais il faut relativiser….et rebondir bien vite …
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. jcn54 dit :

    Oh oui ! Il faut rester optimiste, surtout après un retour de vacances pareil! (sourire)
    La panne de voiture c’était le cable de l’embrayage qui s’est rompu, et je ne sais plus si je te l’ai dit, mais mon PC m’a lâché hier aussi, j’ai du en acheter un autre…
    Demain nous allons à Beauvais par le train, récupérer la voiture.
    Bisous, bonne journée Hélène.
    JC

  5. Monique dit :

    Bonjour, Hélène.
    Il est parfois difficile de rester dans l’optimisme mais, en se secouant un peu, on peut voir le bon côté des choses.
    Ma pensée à moi vis à vis de mon fils parti trop tôt :
    - juste après son départ : mais comment vais-je survivre à son départ ?
    - maintenant : il faut avancer car je vais le revoir au bout du chemin et il sera fier de moi.
    Je ne supporte plus les gens qui se plaignent ou se prennent la tête pour des choses même pas mortelles ; je les évite car, comme tu le dis si bien, la vie m’a appris que l’on ne peut aider ceux qui ne veulent pas s’aider.
    Je t’embrasse, Hélène, et merci pour tes visites à mon Fabien.

  6. biarnes dit :

    Bonsoir Hélène
    Je me reconnais dans tes lignes. Longtemps j’ai absorbé le malheur de quelqu’un. Un jour je me suis rendue compte que je n’en pouvais plus. J’ai pris mes distances et moins de pincettes. La personne n’a pas digéré que je m’éloigne et m’a poignardé dans le dos. Parce qu’elle est incapable de comprendre qu’elle est en train de déstabiliser tout le monde. J’en ai souffert, c’est quelqu’un de proche dans ma famille. J’ai pris la décision de ne plus la voir du tout. Ca tournerait mal, elle devient agressive et attend la dispute.
    Bonne fin de journée
    Bisus, smac
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  7. arnoux dit :

    Merci mon amie de ce texte bien simple et bien compliqué a la fois! je suis ok avec tes mots mais pas d’ accord avec le proverbe arabe si parfois nous nous plaignons c’ est une façon de dire aux autres que nous n’ en pouvons plus particulièrement lorsque la maladie nous envoie au sol chaque fois que l’ on se relève il faut une dose de courage a gogo pour passer au dessus de cela
    alors nous avons le droit de dire et de nous plaindre de tout
    ceux qui ne se sont jamais plains sont de bx menteurs!
    ce soir c’ était ma fête tatati tatata et bien j’ en ai pris plein la figure car en croyant aider j’ ai recu des mots cinglants
     » toi on te soutien
    toi tu n’ est pas seule
    toi tu es jeune,
    toi toi toi,
    et bien moi j’ en ai pleurer ce soir de cette jalousie d’ être entourée et alors je pense que je fais ce qu’ il faut pour aider son prochain et me sentir aussi positive que possible la vie est trop courte pour s’ emmerder a pleurer sur son sort j’ ai agit j’ ai priée et j’ ai obtenu un peu de bonheur de pouvoir partir voir des amies que j’ aime!
    car derrière ma carapace de fortiche je suis une femme artichaut dont le coeur ne se dévore pas a toutes les sauces
    qu’ en pense tu?
    c’ était mon coup de gueule de lionne ce soir parce que faire bien et s’ en prendre plein la figure en voulant soutenir non et non
    gros bisous lumineux! prends soin de toi!

  8. Lina Carmen dit :

    C’est exactement ce que j’ai vécu ! C’est trop fort !

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog