• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 20 juin 2012

Non, à la vie en négatif…………

Posté par canelle49 le 20 juin 2012

Non, à la vie en négatif............

 

 

Elle lui soufflait dans le creux de l’oreille ce qu’il fallait dire.

Pourtant elle n’était pas femme à se laisser influencer, c’est qu’elle avait son petit caractère et n’avait pas le profil de celle qui se laisse dicter sa conduite. Pourtant, lorsqu’elle voyait son amie mal dans sa tête à cause des autres, elle n’avait plus qu’une envie, c’était de prendre sa défense .

Longtemps, elle n’a pas réagi, en laissant doucement s’installer en elle une tristesse malsaine. Pourquoi ne pouvait-elle pas, ne pas prendre à son compte, tous les malheurs des autres.

Puis le temps a passé et un jour, elle qui était la joie de vivre,  s’aperçut qu’elle ne pouvait plus encaisser autant de négativité, elle avait beau tout faire pour remonter le moral à sa copine, rien n’y faisait, au lieu de la voir remonter la pente, elle se vit la descendre avec elle.

Elle comprit tout à coup que c’était mission impossible d’aider une personne qui ne veut pas sortir des chagrins et qui au contraire, faisait tout pour entretenir son mal-être. Elle comprit que rien ne servait de continuer dans cette tâche insurmontable. On ne peut pas aider les gens contre leur gré et ceux qui font tout pour ne s’entourer que de personnes à problèmes, en laissant les gens joyeux en chemin, qui pourraient leur apporter du bien-être, ont certainement au fond d’eux le bonheur de croire qu’ils peuvent aider la terre entière, mais en faisant cela ils s’oublient et ne vivent que dans un monde de tristesse. Est-ce que cela existe  vraiment l’envie de voir le monde au travers des problèmes, de la misère et ne plus qu’avoir dans son coeur, du chagrin ? Peut-on être à ce point négatif qu’il faut fuir les gens heureux et si par mégarde on rencontre une personne bien dans sa vie et dans sa peau, essayer de l’emmener avec soi dans le gouffre ?

Elle savait qu’il fallait au plus vite sortir de ce cercle vicieux et ne pas faire comme elle, ne pas s’entourer que de personnes tristes. Elle savait que si elle continuait sur ce chemin, elle allait droit dans le gouffre et qu’elle perdrait sa joie de vivre dans ce duel entre la positivité et la négativité, finalement c’est elle qui partait à vau l’eau. Elle savait qu’elle allait à sa perte.

Alors, doucement et en désespoir de cause,  elle décida de mettre un terme à toute cette mascarade amicale, qui ne lui apportait que de la tristesse. On ne peut rien faire pour ceux qui aiment être dans le chagrin et plus on essaye et plus l’autre vous enfonce, ce n’est vraiment pas le but.

La vie est bien trop courte et comment faire lorsqu’on est une éponge pour ne pas tomber, si d’aventure, on ne voit que le monde au travers des gens tristes ?

Pour elle, ce fut une délivrance que de comprendre qu’il fallait dire stop et malheureusement, sa copine n’a rien compris ou elle a trop bien compris que plus jamais elle ne se laisserait manipuler, elle a préféré ne plus lui donner de nouvelles, mais le monde s’est tout à coup éclairé et elle a pu revenir dans la lumière de la joie et du bonheur !

Est-ce tellement égoïste que de penser un peu à soi ?

Comment résoudre les problèmes de la vie si notre pensée est négative ?

Elle a l’impression bizarre que les gens négatifs se complaisent dans l’insatisfaction, qu’ils n’ont aucune envie de trouver des solutions pour sortir de leurs misères;   comme si cela leur ôtait, leur raison de vivre.

Ils en arrivent forcément à vous faire douter de vous et cela devient insurmontable si on ne sort pas de ce monde, qui n’est qu’un monde de souffrances.

Elle a finit pas suivre le conseil lu dans son livre:

Dans certains cas, vous n’arriverez pas à faire changer d’avis aux gens négatifs. Je vous conseille alors d’abandonner. Dites gentiment, mais fermement à votre interlocuteur que vous n’êtes pas d’accord avec lui, que son comportement vous dérange, vous déçoit, et que vous ne voulez plus continuer la conversation… et partez! Ou dites-lui de partir! Oui, fuir, est  la meilleure solution.

Elle ne l’a jamais regretté et a bien compris que vouloir aider quelqu’un qui n’aime que la souffrance est mission impossible !

 Proverbe arabe: les plaintes sont les armes des faibles !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog