Pause !

Posté par canelle49 le 26 juin 2012

Les petites boules jaunes d’hier, sont de la camomille sauvage. Je vais prendre l’air du lac quelques jours, je vous retrouverai la semaine prochaine. Je vous souhaite à tous et toutes un belle fin de semaine et un beau week-end !

Pause ! Foto-XJNRC4IN

A bientôt !

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

Et alors ?????????????

Posté par canelle49 le 25 juin 2012

Et alors ????????????? 1947061505_small_1

 

 

J’avais envie de pousser un coup de gueule ce matin. Le sport, en particulier le foot, ne fait plus rêver de nos jours. Le fric a tellement d’importance dans ce monde où, bien des clubs font faillite ou sont au bord de la faillite. Il faudra bien que cela s’arrête un jour cette escalade de la folie des salaires footballistiques, mais ce n’est pas cela qui fait que ce matin,  j’ai envie de pousser un peu ma voix.

Voilà que je lis dans les journaux le comportement pas très bien accepté d’un joueur de l’équipe de France et là je suis énervée, non contre ce joueur, mais bien contre les journalistes qui sont à l’affut du moindre faux pas des joueurs de leur équipe. Je pense qu’il n’y a pas que des joueurs français qui peuvent dire dans un moment de stress des mots qui dépassent leurs pensées, mais la différence entre l’équipe de France et les autres équipes, c’est qu’ils n’ont pas des journalistes qui les tiennent par la culotte pour leur donner au moindre écart de paroles, un carton rouge.

N’en avait-il pas plus qu’assez d’être épié dans tous ses faits et gestes par les journalistes, qu’il a pu craquer. Ces hommes sont non seulement sous pression par le devoir de gagner, mais par le devoir de ne jamais faire un faux pas. Je sais, on va me dire, ils gagnent assez de fric, oui je suis d’accord, ils ont des salaires monstrueux, mais cela devrait-il les rendre muet et sans états d’âme ? Non, je ne pense pas, cela reste avant tout des êtres humains avec leurs faiblesses.

Alors, messieurs les journalistes, cessez de nous abreuver des moindres paroles des joueurs de votre équipe. Le sport n’en ressort pas grandi et ceci, grâce à vous, messieurs les journalistes !

 

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

Une petite correction

Posté par canelle49 le 21 juin 2012

Une petite correction %C3%A9tang

 

Merci ma Lorette de m’avoir donné de l’inspiration grâce à ton commentaire, il est certain que le proverbe que j’ai mis sur ma page hier, doit être pris pour ceux qui se plaignent de tout et de rien.

Le positif dit : le soleil brille, c’est merveilleux

Le négatif dit: oui, mais il fait trop chaud

Le positif dit: il pleut et alors la pluie est source de vie

Le négatif dit: quel sale temps, j’en ai marre  

Le positif dit : Tu as vu cette nuit comme la lune était belle

Le négatif dit : oui, mais je n’ai pas pu dormir

Le positif dit: l’automne est là, que la nature est belle

Le négatif dit : oui , mais l’hiver va arriver

 

Dans la vie du négatif tout est sujet à se plaindre de tout et de rien, rien n’est jamais trop, tout n’est jamais assez ! Comme le dit Binicaise, voir le verre à moitié plein, c’est être positif.

Le négatif a toujours trop froid ou trop chaud, il a toujours la plus mauvaise place dans l’avion, il est toujours entouré de méchantes personnes, il n’a pas de chance, il ne voit que le mal autour de lui, il n’est même plus capable d’avoir le sourire et l’envie de se battre, à quoi bon de toute façon, les dés sont jetés, pour lui.

Comme tout le monde, j’ai eu mon lot de souffrances et pourtant je me suis toujours battue pour avancer malgré tout en pensant que demain était un autre jour et que j’aurai encore du bonheur dans ma vie, que rien n’est plus facile que de se laisser aller dans le gouffre, alors que se battre, (comme tu le fais si bien,) c’est cela aussi, être positif. 

Il n’y a qu’une chose dans la vie qui est terrible et c’est ce rendez-vous que nous avons tous avec la grande faucheuse. Lorsque je vois des parents qui ont perdu un enfant et qui sourient encore à la vie, je me dis que nous n’avons pas le droit de nous plaindre pour les petits aléas de la vie. Que peut-il y avoir de pire que la perte de son enfant ?

Je ne nie pas qu’il y ait de la misère dans ce monde, je ne nie pas que certaines personnes soient dans un chagrin insurmontable. Ce que j’ai du mal à comprendre, c’est ceux et celles qui ont tout pour bien faire dans la vie et qui se regardent le nombril en ne voyant que ce qui ne va pas et jamais ce qui va bien !  Ils ont la chance d’avoir un toit, un job, d’être en bonne santé et ils se plaignent encore de la vie, alors que d’autres survivent; ce sont ces gens-là qui ont fait mon texte d’hier et pas les gens qui ont de quoi se plaindre, mais comme souvent, ce sont encore ceux qui auraient des raisons de se plaindre, qui ne le font jamais !

J’ai croisé dans ma vie quelques personnes négatives,  j’ai tout essayé, en vain, pour leur faire voir les beaux côtés de la vie. J’ai fini par remarquer que la négativité était une maladie contagieuse, puisque finalement, c’est moi qui allais avec eux dans le gouffre.

Moralité: tu ne peux pas aider une personne contre son gré et lorsque tu comprends que tout ce que tu peux dire ou faire pour l’aider est inutile, alors tu te retires sur la pointe de pieds. Constater que tu ne peux rien, c’est difficile et bien triste.

Je ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, ce que je refuse, c’est de m’attarder dessus, sans essayer de me battre.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

Non, à la vie en négatif…………

Posté par canelle49 le 20 juin 2012

Non, à la vie en négatif............

 

 

Elle lui soufflait dans le creux de l’oreille ce qu’il fallait dire.

Pourtant elle n’était pas femme à se laisser influencer, c’est qu’elle avait son petit caractère et n’avait pas le profil de celle qui se laisse dicter sa conduite. Pourtant, lorsqu’elle voyait son amie mal dans sa tête à cause des autres, elle n’avait plus qu’une envie, c’était de prendre sa défense .

Longtemps, elle n’a pas réagi, en laissant doucement s’installer en elle une tristesse malsaine. Pourquoi ne pouvait-elle pas, ne pas prendre à son compte, tous les malheurs des autres.

Puis le temps a passé et un jour, elle qui était la joie de vivre,  s’aperçut qu’elle ne pouvait plus encaisser autant de négativité, elle avait beau tout faire pour remonter le moral à sa copine, rien n’y faisait, au lieu de la voir remonter la pente, elle se vit la descendre avec elle.

Elle comprit tout à coup que c’était mission impossible d’aider une personne qui ne veut pas sortir des chagrins et qui au contraire, faisait tout pour entretenir son mal-être. Elle comprit que rien ne servait de continuer dans cette tâche insurmontable. On ne peut pas aider les gens contre leur gré et ceux qui font tout pour ne s’entourer que de personnes à problèmes, en laissant les gens joyeux en chemin, qui pourraient leur apporter du bien-être, ont certainement au fond d’eux le bonheur de croire qu’ils peuvent aider la terre entière, mais en faisant cela ils s’oublient et ne vivent que dans un monde de tristesse. Est-ce que cela existe  vraiment l’envie de voir le monde au travers des problèmes, de la misère et ne plus qu’avoir dans son coeur, du chagrin ? Peut-on être à ce point négatif qu’il faut fuir les gens heureux et si par mégarde on rencontre une personne bien dans sa vie et dans sa peau, essayer de l’emmener avec soi dans le gouffre ?

Elle savait qu’il fallait au plus vite sortir de ce cercle vicieux et ne pas faire comme elle, ne pas s’entourer que de personnes tristes. Elle savait que si elle continuait sur ce chemin, elle allait droit dans le gouffre et qu’elle perdrait sa joie de vivre dans ce duel entre la positivité et la négativité, finalement c’est elle qui partait à vau l’eau. Elle savait qu’elle allait à sa perte.

Alors, doucement et en désespoir de cause,  elle décida de mettre un terme à toute cette mascarade amicale, qui ne lui apportait que de la tristesse. On ne peut rien faire pour ceux qui aiment être dans le chagrin et plus on essaye et plus l’autre vous enfonce, ce n’est vraiment pas le but.

La vie est bien trop courte et comment faire lorsqu’on est une éponge pour ne pas tomber, si d’aventure, on ne voit que le monde au travers des gens tristes ?

Pour elle, ce fut une délivrance que de comprendre qu’il fallait dire stop et malheureusement, sa copine n’a rien compris ou elle a trop bien compris que plus jamais elle ne se laisserait manipuler, elle a préféré ne plus lui donner de nouvelles, mais le monde s’est tout à coup éclairé et elle a pu revenir dans la lumière de la joie et du bonheur !

Est-ce tellement égoïste que de penser un peu à soi ?

Comment résoudre les problèmes de la vie si notre pensée est négative ?

Elle a l’impression bizarre que les gens négatifs se complaisent dans l’insatisfaction, qu’ils n’ont aucune envie de trouver des solutions pour sortir de leurs misères;   comme si cela leur ôtait, leur raison de vivre.

Ils en arrivent forcément à vous faire douter de vous et cela devient insurmontable si on ne sort pas de ce monde, qui n’est qu’un monde de souffrances.

Elle a finit pas suivre le conseil lu dans son livre:

Dans certains cas, vous n’arriverez pas à faire changer d’avis aux gens négatifs. Je vous conseille alors d’abandonner. Dites gentiment, mais fermement à votre interlocuteur que vous n’êtes pas d’accord avec lui, que son comportement vous dérange, vous déçoit, et que vous ne voulez plus continuer la conversation… et partez! Ou dites-lui de partir! Oui, fuir, est  la meilleure solution.

Elle ne l’a jamais regretté et a bien compris que vouloir aider quelqu’un qui n’aime que la souffrance est mission impossible !

 Proverbe arabe: les plaintes sont les armes des faibles !

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

Un gothique à la voix d’ange

Posté par canelle49 le 19 juin 2012

Image de prévisualisation YouTube

Une émission en Amérique, pour découvrir des voix et voilà que ce jeune homme se met à chanter………..Il a une allure gothique et comment pourrait-on s’attendre à avoir les larmes aux yeux en entendant cette voix divine nous transporter.

Je ne pouvais pas ne pas vous faire profiter de ce moment magique.

Même les mots sont de trop, je vous laisse écouter ce  jeune homme !

 

 

 

Publié dans page de vie | 6 Commentaires »

1234
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog