• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 26 mai 2012

Les mots, qui souvent, font les maux

Posté par canelle49 le 26 mai 2012

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Ouvre ton coeur, ne laisse pas la rancoeur t’emporter dans le tourbillon de la haine.

 

On a tous eu notre lot de chagrin dans la vie, personne n’en est le détenteur exclusif, oui, je sais, lorsqu’on est mal, on ne peut pas voir les autres. On se replie sur soi-même et plus rien de ce qui peut se passer autour de nous n’a d’importance.

 

Pourtant, tu savais que cette histoire virtuelle ne faisait pas le poids face à ce que l’on peut vivre dans la vie réelle.

 Hommes et femmes qui ont confondu l’amour des mots avec l’amour pour une personne devraient être prudents et ne plus se laisser emporter par la finesse et la poésie des mots.

 Je sais de quoi je parle, j’ai eu cette faiblesse d’avoir des sentiments virtuels et rien de bon n’est sorti de cet amour des mots.

 Il a fallu qu’un jour, je rencontre celui qui n’avait pas les mots, mais qui a les actes d’amour, dont toutes femmes rêvent et j’ai si souvent écrit que les actes étaient bien plus importants que les mots, sans même savoir qu’un jour, je rencontrerai celui qui vient de me donner raison.

 Tant de belles histoires virtuelles vont droit dans le mur et font que la souffrance est dans tous ces êtres qui vivent cela au travers du net, qui n’est pas toujours net, hélas.

 L’expérience du net ne remplacera jamais l’expérience de la vie, même si c’est grâce à la toile que j’ai fait de bonnes et moins bonnes expériences, si parfois j’ai été contre le net, j’ai bien vite remarqué qu’il reflétait la vie réelle. Il avait un seul avantage sur la vie réelle, c’est que l’on pouvait se rendre compte bien plus vite de la vilénie de ce monde, mais on pouvait aussi se rendre compte de la bonté de toutes celles et ceux que l’on rencontrait sur internet .

 J’ai vécu mes plus belles rencontres grâce à unblog.fr et aussi les pires, mais heureusement, les pires n’étaient pas nombreuses, les belles personnes sont toujours là dans ce petit monde qui n’a rien à envier à la vie réelle.

 J’ai fait une des plus belles rencontres de ma vie, en amitié, avec notre Fanette que j’ai eu la chance de rencontrer dans la réalité,  elle est bien telle que sur le net. Une belle et merveilleuse rencontre qui ne va pas rester unique.

 Puis, il y a tous ces blogeurs au grand coeur, comme Jean-Jacques, Claude et Jean-Claude, de belle rencontres virtuelles et amicales, c’est toujours pour moi un immense bonheur d’aller chaque jour leur faire un petit coucou sur leur blog.

 Je n’oublie pas non plus toutes ces merveilleuses blogueuses que sont: Binicaise, Anne, Anne souvenirs, Babeth, Béa,Biarnes, Brigitte, Christina, Fanette, Helene, Isabelle, Ismeralda, Lina Carmen, Lorette, Lyly, Mamietitine, Marie-Pierre, Mel, Michèle, Michelle, Missnature, Monique (maman de Fabien,) Monique douceur, Sandra, Tân et notre petite dernière, Violette, lorsque je ne suis pas présente sur mon PC, je me réjouis toujours de les retrouver. Ah! il ne faut pas que j’oublie notre benjamine, la petite Aurore,  fille d’Ismeralda.   

Lorsque j’ai osé me lancer dans ce monde bloguestre, j’étais dépitée et écoeurée du net et cela m’a permis de revoir ma position sur tout le négatif que je pouvais en penser. Grâce à vous toutes et tous, j’ai compris que le net, n’était pas  » plus pire » ( oui, je sais, pas français, mais je suis suissesse,) :lol:  que la vie réelle. Depuis, j’ai rencontré une personne qui compte beaucoup pour moi sur la toile, comme quoi, on peut rencontrer l’amitié et l’amour sur ici, tout aussi bien que dans la vie.

 Voilà, je voulais simplement rendre attentives les femmes ou hommes qui se laissent prendre le coeur par les mots. Il est facile de dire de beaux mots et croire à travers ceux-ci, que l’on est amoureux (euse) , mais une fois de plus, les mots s’envolent lorsqu’ils font place à la réalité, alors que les actes restent et sont bien plus importants que tous les je t’aime, du monde.

Il suffit d’un regard et d’un geste, pour que je puisse lire,  je t’aime, dans les yeux de celui qui a pris mon coeur.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 17 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog