Vituel ou réel ?

Posté par canelle49 le 26 avril 2012

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Suite à ce que j’écrivais hier, un commentaire, disons une phrase, a retenu toute mon attention.

 Il est vrai que ce petit monde « bloguestre » est un merveilleux monde, empli d’amour et j’ai toujours pensé qu’il représente ce que nous pouvons trouver dans la réalité de la vie.

 Alors, pourquoi, ai-je l’impression que dans la vie, nous ne rencontrons pas autant de belles personnes que sur la toile, bien sûr, je n’oublie pas que sur le net, on peut aussi rencontrer le pire.

 Mais revenons aux belles personnes que l’on peut voir ici dans notre petit monde et qu’on ne voit pas dans la réalité. Serait-ce parce qu’on ne sait plus lier connaissance avec les gens dans la réalité, serait-ce que nous nous enfermons dans une tour d’ivoire, serait-ce qu’à force d’être dans le virtuel nous ne savons plus voir le monde réel qui gravite autour de nous ?

 Que de questions encore ce matin qui me trottent dans la tête. J’ai connu de très belles amitiés ici et de grandes déceptions, aussi. Mais ce qui compte, ce sont toutes les belles personnes que j’ai connues, les autres sont passées aux oubliettes.

 A force de chercher à comprendre, j’en suis arrivé à la conclusion que dans un monde virtuel tout est démultiplié, nous ne faisons jamais autant de rencontres en si peu de temps dans la vie réelle, nous ne nous dévoilons jamais autant, dans le monde réel, personne ne prend plus le temps de s’arrêter pour parler avec son voisin et le temps passe. lorsqu’on se réveille,  il est trop tard, on n’a pas su ou pas vu, que celle ou celui qui était si proche de nous avait tant besoin de recevoir.

 

Je suis d’une génération qui prenait le temps de parler à son voisin, je suis d’une génération qui ne connaissait pas le net et lorsque je pense à mes petits-enfants, j’ai peur qu’ils soient engloutis par cette vie virtuelle, qui n’est finalement pas la vie. lorsque je vois sur leur page Facebook le nombre d’amis, ce nombre à quatre chiffres, je me demande ce que veut dire, amis, dans leur monde.

 L’amitié virtuel m’a apporté beaucoup de joie et de bonheur, j’ai rencontré parfois, en réel, certains (aines) d’entre vous et cela n’a fait que confirmer que vous toutes et tous, étiez de très belles personnes.

 J’ai souvent dit que le net n’était pas net avant d’avoir un blog, mais depuis, je dis que, si le net n’est pas net, le monde « bloguestre » n’a rien à voir avec le net, c’est un autre monde où la richesse des coeurs n’est plus à prouver. Je le vois chaque jour lorsque j’ouvre la porte de vos blogs, je n’y vois que de l’amour et de la tendresse.

 Alors oui, ce monde s’il venait à ne plus exister, me manquerait beaucoup, car venir vous faire un petit coucou de temps en temps me conforte dans le fait que le net c’est bien comme dans la réalité de la vie et qu’il suffit parfois de bien ouvrir son coeur aussi dans la réalité,  afin d’avoir un regard sur les autres, comme on peut l’avoir ici. 

 Je crois que finalement, si je peux avoir autant d’amour en moi, c’est parce que je vous ai connu tous et toutes ici dans ce petit monde qui pourrait être un bel exemple pour faire de notre monde réel un monde fait de plus de compassion et de compréhension !

 

 

10 Réponses à “Vituel ou réel ?”

  1. FANETTE dit :

    Coucou ma Chipounette
    RESTE CE QUE TU ES TOI :lol:
    bonne journée
    gros bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. envolesmoi dit :

    Tout à fait d’accord avec toi et Fanette sauf cette phrase lol :

    Personne ne prend plus le temps de s’arrêter pour parler avec son voisin et le temps passe. lorsqu’on se réveille, il est trop tard, on n’a pas su ou pas vu, que celle ou celui qui était si proche de nous avait tant besoin de recevoir.

    Parfois iln’est pas possible de le faire……….. et lorsqu’on le fait quel bonheur………. Je peux avouer qu’il n’a pas été trop tard pour moi que j’en suis heureuse et que ces voisins dès qu’ils ont pû le faire l’on fait et ce n’est que du bonheur maintenant.

    Va sur mon blog une petite surprise t’attends ; d’ailleurs pas que pour toi…..je t’embrasse bien fort.

  3. Peut-être que sur la toile on se laisse plus facilement approcher, on se livre plus, j’ai aussi découvert de très belles personnes dans ce monde là ; qui osent la sincérité en toute simplicité;
    bonne après-midi,
    Nathalie

  4. Bonjour Hélène,

    Vaste sujet, vaste programme !!!

    Je fais partie de cette génération qui a été élevée à la plume sergent-major et qui a pris de bons coup de pieds au cul après avoir fait un ou deux pâtés (ils n’étaient pas de lapin, hélas ! :) ) avec cette encre violette qui nous tachait les doigts que l’on devait nettoyer à la pierre ponce…
    Cette même génération (1957) fut autorisé à utiliser le stilo-bille, mais elle se mit à faire beaucoup plus de fautes que celle d’avant. Faut dire que la radio et la télé prenaient de plus en plus de place dans les foyers, au détriment de la lecture.
    Nous venions d’ouvrir la voix à une forme de culture au détriment de la grammaire !!!
    Nos esprits mémo techniques étaient plus vifs de nos prédescesseurs, mais beaucoup moins que ceux qui nous suivirent.
    Hélas, certaines valeurs furent oubliées en route, notamment d’esprit d’analyse…
    Nous fumes vite classés dans les mêmes archives que celle des dinosaures, jusqu’à ce qu’on nous réveille à l’aide de ces étranges machines : les ordinateurs !
    Ceux qu’on appelle les « séniors » ou assimilé s’y sont tellement bien mis qu’ils ont fini par constituer une clientèle tout à fait honorable pour « les marchands du temple ».
    Et c’est là que nous avons pris notre revanche, car si la marmaille domine mieux que nous les techniques de plus en plus au top, notre passé et notre vécu nous permettent de contourner mieux qu’eux la perversion et certains pièges !
    Je suis allé faire un tour sur « Face de Bouc » : c’est assez consternant !!!
    Tu peux y avoir des milliers « d’amis », mais cette définition est galvaudée. Dans ce monde superficiel, les « amis » d’aujourd’hui sont souvent les ennemis de demain, s’ils ne le sont pas déjà aujourd’hui…
    Et quel plaisir de savoir que Tartempion, qui n’a rien à foutre de ses journées a fait tel jeu à telle heure, et que tartempionne a flashé sur je ne sais quel décérébré d’un de ces programmes poubelles qui font l’audimat, cette nouvelle dictature imposée par les ménagères de moins de 50 ans !!!

    Non, Face de Bouc, très peu pour moi, mais mon blog, oui !!!

    Les amis, même s’ils sont virtuels et avec des speudos, sont de vrais amis…

    Le net, oui, mais pas à tout prix…

    Bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  5. binicaise dit :

    Je n’ai que peu tranformé ces amitiés virtuelles en vrai rencontres, as tu une expérience qui ferait que la vraie belle peronne ne t’a pas déçue cela fut mon cas pour celle que j’ai pu voir. J’ai quelquefois un peu peur de faire connaissance dans la « vraie vie » à cause de la possible déception ….
    Je crois que nous avons tous des capacités d’échanges, de coeur que nous cachons à ceux qui nous entourent pourquoi pudeur pa ,

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  6. binicaise dit :

    Bien j’ai du cliqué de travers le message est parti non relu et pas terminé … »cela fut mon cas je n’ai pas été déçue au contraire c’était une fort belle personne » , j’avais tourné ma phrase de travers elle pouvait prêter à confusion la relecture est indispensable ….
    Bonne fin de journée Hélène je suis contente de t’avoir rencontré sur le blog tu es une belle rencontre . Bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  7. Ismeralda dit :

    Merci Hélène pour ce magnifique document que tu nous présentes une fois de plus: plein de réflexions et une excellente analyse de la siuation actuelle de la communication entre les gens!
    Les bloggeurs sont des personnes merveilleuses, disposées à prendre de leur temps, pour offrir en partage une quantité très généreuse d´informations: ainsi, chaque jour, quand je parcours vos blogs, tout comme toi, je me surprends à sentir battre mon coeur du bonheur de l´amour. Chaque bloggeur soigne son blog comme s´il s´agissait de son coeur/de son foyer et nous garde toujours la porte grande ouverte, nous invite à passer et nous sert une bonne tasse de café avec petits biscuits et même un pousse café!

    On découvre de beaux poèmes, de très intéressantes réflexions (comme chez toi), des photos prises soigneusement au cours de déplacements et rapportées spécialement sur le blog et puis des anecdotes, de l´humour, des nouvelles de tous types (football:les équipes espagnoles sont évincées de la finale de la Champions League, ceci dit en passant :-( ) : sport, politique, arts…. etc
    C´est magnifique de pouvoir entrer chez toi chacun et puis de recevoir la visite et des commentaires très pertinents de la part de tant de bloggeurs: des personnes généreuses, au grand coeur!
    Merci encore Hélène pour cet article en l´honneur des bloggeurs!

    Bonne soirée, bisous
    Ismeralda

  8. eultreia1 dit :

    Bonsoir Hélène,

    Justement le virtuel a un avantage sur la réalité : il laisse une place aux rêves, à l’illusion, à l’intuition ; il n’est pas habillé d’une enveloppe charnelle, son temps de réactivité est plus lent et évite les affrontements, il n’est pas confronté à la médiocrité du quotidien, on le prend comme un livre et on le pose, il ne s’impose pas, et nous laisse face à nous-mêmes et à l’image idéalisée des autres.Il est exigeant nous demandant le meilleur de nous-mêmes, le plus flatteur, laissant de côté nos zones d’ombre. Que demander de plus ?

    Gros bisous.
    Claude.

  9. Monique dit :

    Encore une fois, je tente de te mettre un mot qui sera peut-être encore considéré comme un spam et c’est pour ça que je fais court.
    Je te souhaite un bon week-end.
    Monique, maman de Fabien

  10. arnoux dit :

    Merci ma belle pour cette belle chanson
    je sais pourquoi nous n’ osons plus parfois nous mouiller parce que les chats échaudés craignent l’ eau froide
    tu sais ce ne sont pas tous les bloggeurs qui ouvrent leurs coeurs
    ceux et celles qui restent son une grosse jolie poignée de bonheur!
    parfois nous en oublions voilà pourquoi jeudi j’ ai laissé une tite carte sur l’ amitié sur ma page
    pour dire merci a ceux et celles qui s’ échangent de jolies mots pour avancer lorsque cela ne va pas!
    pour nous booster les caotchs ce jour se font payer!
    parce que tout se monnaie en nos temps difficiles moi je ne suis pas de ceux et celles qui prennent
    et qui vivent dans l’ avoir
    je suis dans l’ être avant tout
    différence notoire entre les êtres de lumière et ceux qui voient briller le fric avant de s’ engager
    quelques soit la relation amoureuse ou amicale
    l’ amitié est un peu l’ amour sans le sexe
    la vie c’ est vivre dans la musique et dans la joie
    c’ est en cela que j’ aime certaine religion non loin du christianisme mais si je pouvais re danser remarcher comme avant ma vie serait plus belle et plus facile me rendre chez ceux et celles qui m’ ont convié et il y en a
    prenons la vie a bras d’ amour
    belle soirée ma belle!

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog