JO…………….

Posté par canelle49 le 13 avril 2012

JO................ manga-baiser-mariage-2339941bd3

Pourquoi depuis quelque temps, je repense à toi ? Pourquoi j’ai envie de savoir ce que tu es devenu ?

 

As-tu vécu ton rêve ?  Pour cela, tu as dû faire de très longues études. Tu étais le meilleur d’entre nous et tu n’avais que des prix d’excellences.  On était toutes en admiration devant toi et pourtant tu m’as choisie pour être ta petite amie, je n’avais que 13 ans et pour la première fois de ma vie, je ressentais d’étranges sensations dans mon coeur.

 

Je ne savais pas ce qu’était l’amour et à cet âge, peut-on parler d’amour ? Je me souviens de toi,  garçon timide, comme je l’étais aussi et si un jour, plus hardi, tu as posé tes lèvres sur les miennes, ce premier contact amoureux m’avait complètement déroutée. Je ne comprenais toujours pas cet émoi qui venait en moi et cette douce chaleur que j’avais dans mon corps.

 

Une fois, une seule fois, tu as pu faire ce geste, car la peur m’avait pris autant que le bonheur de ton geste. Avait-on le droit, à notre âge, toi 15 ans et moi 13 ans de nous comporter comme des adultes ? Tu vois Jo, j’avais déjà en moi cette conscience exacerbée, maudite conscience, elle m’aura si souvent détruit mes rêves !

 

Le soir même, je décidai de ne plus te revoir et je savais au fond de moi que je faisais une bêtise, mais la peur était plus forte que ce que je ressentais, la peur et la douceur de me laisser porter par cet amour, la peur aura été la plus forte. A 13 ans, on a peur d’aimer, à 13 ans on ne comprend pas ce que c’est que ces prémices amoureuses et si j’ai demandé à ma mère comment on pouvait savoir qu’on aimait, je pense que sa réponse a fait que je n’ai pas voulu apprendre ce qu’était la souffrance d’aimer.

 

Je repense aujourd’hui à toi Jo et je voudrais tellement savoir ce que tu es devenu. J’ai fait quelques recherches en ce sens, mais tu es parfaitement inconnu, même pour le net, tu n’es peut-être même plus de ce monde et lorsque j’écris cela, monte en moi une douleur que je ne peux pas contrôler. Il faut que tu sois encore dans ce monde et peut-être qu’un jour on se reverra, qui sait, la destinée a parfois des secrets que l’on ne peut pas percer.

 

Tu as certainement fondé une famille et tu as certainement réalisé tes rêves, tu auras été mon premier amour et il est vrai qu’un premier amour ne s’oublie pas, surtout le nôtre, il était si pur. Jo, je ne sais pas pourquoi je pense à toi si souvent, est-ce le regret de ma jeunesse, est-ce parce que tu étais mon premier amour ? Peu importe finalement, ce qui compte c’est que ta présence en moi est encore intacte et que je peux regarder tendrement ce que nous avons vécu. J’espère que toi aussi tu te souviens de temps en temps de la jeune fille timide qui n’osait pas laisser sa main dans la tienne, de peur que tu vois mes joues rougir.

 

Je garderai en moi ces quelques mots que tu m’as dit le jour où j’ai préféré laisser notre histoire se terminer.  Les larmes dans les yeux, tu m’as dit: je ne sais pas ce qui a pu se passer, mais tu dois savoir que jamais je ne t’oublierai. Finalement, c’est peut-être moi, qui ne t’ai jamais oublié !

PS: Merci ma Fanette pour ce joli haeder !

 

 

4 Réponses à “JO…………….”

  1. FANETTE dit :

    Kikou ma Chipounette
    Ha que ça fait du bien de lire de belles choses comme cela après tout ce qu’on vient de voir sur le forum,
    Comme quoi l’amour est inoubliable et laisse un goût douxheureux dans la tête
    bonne nuit, même si on vient de se quitte :lol:
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. Bonjour Hélène,

    Tu parles souvent de « ma plume », mais que la tienne est divine et passionnante !!!
    [J'y vois même l'objet d'un roman et d'un film, 8-O oui Madame !!!]

    Je suis en pleine écriture de mon prochain épisode, et ce que tu as écrit, c’est un peu mon sujet transposé dans les années 1920, à part que les intervenants se croisent par hazard le 31 décembre 1947 et que leurs premiers émois, ils les eurent à vingt ans…
    Contrairement à ton histoire vécue (ma chronique étant largement romancée, donc laissant une large place à mon imagination), eux sauront ce qu’ils sont devenus.

    La question posée sur ce qu’est devenu ton amour de prime jeunesse :

    est-il souhaitable d’y répondre ?

    Car dans les trois possibilités, je ne vois que des pleurs…

    1) Il a réussi à réaliser son rêve tout en fondant une famille qui aurait pu être tienne (Un coin de ton âme versera la larme du regret de ce bonheur que tu n’auras su prendre avec lui).

    2) Il est devenu aigri, a renié ce qu’il était dans sa jeunesse et a pu devenir quelqu’un de très négatif, alcoolique, déprimé, rendant sa famille malheureuse par trop d’incompétence et de tyrannie (et là, même si tu l’as échapée belle, il te restera toujours un goût amère sur tes lèvres qu’il embrassa jadis !).

    3) Il est mort, et quelqu’en soit la cause, tu arriveras à te culpabiliser dans un coin de ta conscience, même si tu n’y es pour rien…

    Est-il vraiment souhaitable de savoir ?…
    [ce n'est qu'une interprétation et une question personnelles]

    http://www.youtube.com/watch?v=L-ToyNEYFmY

    Gros bisous,

    Jean-Jacques.

    Dernière publication sur  : Adieu Manitas...

  3. laure dit :

    Bon alors si je deviens figurante prochainement
    je proposerais ton article a transposer en film
    ben oui parfois j’ ai encore des regrets de ne pas vivre ces instants magiques qui nous sont proposés par la tv
    la vie est bien différente de ce que l’ on souhaiterais!
    vive ton article et ton amour pour cet homme
    vive toi

  4. laure dit :

    J ‘oubliais je suis pour les recherches de nos amours d’ ailleurs j’ ai osé contacter une personne perdue de vue depuis plus de 10 ans une autre mon parrain que j’ ai presque trouvé
    il est certain qu’ a cette heure il est peut être mort qu’ importe j’ ai ce besoin viscéral de savoir!
    courage pour trouver du positif dans cet amour il existe même s’ il est un peu poussiéreux par les regrets

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog