C’était ton choix

Posté par canelle49 le 29 mars 2012

C'était ton choix ange_lumineu

Hier, le tocsin résonne, je me renseigne au village ce que cela veut dire. C’est une cérémonie d’adieux qui est annoncée pour le lendemain. 

 

Je ne te connais pas, je n’ai pas eu le temps de te connaitre, car tu as décidé, à 22 ans, de mettre le mot fin à ton destin sur cette terre.

 

J’ai mal de penser, que si jeune, tu n’as plus eu envie de rester parmi nous, mais c’était ton choix et je pense aujourd’hui à tes parents qui sont dans la douleur et qui doivent se poser tellement de questions sur le pourquoi de ton geste.

 

Tu avais le droit de partir si, ici-bas, la vie devenait trop pénible, mais pourquoi n’as-tu pas pensé à la douleur de ceux qui devront continuer, non pas de vivre, mais bien de survivre.

 

Comprendre ? Peut-on comprendre qu’une jeune fille de 22 ans décide un jour de s’en aller? Chercher les raisons ? les pourquoi ? les comments ?

 

Toutes ces questions qui resteront sans réponses, puisque tu n’as pas voulu expliquer ton mal de vivre. Personne ne pouvait prévoir, car d’après le peu que j’ai appris de toi, tu étais une jeune fille gaie et sans problèmes apparents.

 

Tout n’est-il donc qu’apparence dans ce monde ? Ne peut-on pas voir venir le drame ?

 

Je n’aurai pas eu le temps de te connaitre, mais mon coeur a mal, si mal, de penser que tu es partie, si jeune. 

 

On a beau savoir, qu’ici-bas, nous sommes de passage, sans plus, mais si jeune, comment pourrait-on penser que la vie n’a déjà plus de futur à ton âge.

 

J’ai ressenti, ce matin, dans le village, cette tristesse et si je ne pouvais pas lui mettre un nom, je viens d’apprendre le tien et je voulais te rendre hommage DELPHINE et te dire combien tu resteras dans le coeur de tous les Evolénards qui te connaissaient et qui ne t’oublieront jamais.

 

Repose en paix.

 

5 Réponses à “C’était ton choix”

  1. FANETTE dit :

    Coucou Chipounette
    Un sujet bien grave ce matin, mais tellement d’actualité pour beaucoup
    Tu sais, je peux comprendre cette jeune femme, la comprendre pas l’excuser, et quand on en arrive à de telles décisions, surtout comme ça s’est passé, il faut avoir une certaine dose de ras le bol, tu vois il m’arrive bien souvent de penser qu’un jour je mettrais fin aux miens de jours, mais il y a toujours quelqu’un dans mes pensées qui fait que pfffffffffff l’idée est oubliée presqu’instantannément
    Bonne journée
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. binicaise dit :

    Le suicide chez les jeunes devient de plus en plus fréquent, quelle question pour nous les anciens, le monde que nous leur donnons est il si dur pour eux .
    Nous qui étions nés avant la dernière guerre mondiale, pensions qu’ils avaient tout pour être heureux et si l’essentiel c’était le bonheur, l’amour entre les humains et pas tout autre valeur devenue hélas un repère.
    Comme toi je pleure devant ce gachis d’une vie . Bisous Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  3. Ismeralda dit :

    Merci Hélène pour cet hommage à Delphine, cette prise de conscience du mal être qui règne dans la Société: qu´est-ce qui cloche (comme diraient les Liègeois) ? Quelles sont les causes de cette hausse qui ne cesse de croître de l´indice des suicides et bien davantage des jeunes, des adolescents et même maintenant, il y a des cas d´enfants de 10 ou 11 ans qui font des tentatives ou se suicident!
    Il est possible que tout ce matérialisme qui nous entoure et nous contraint à une course contre l´argent pour acquérir tout ce confort dont on vante les bienfaits, empêchent les individus d´avoir des relations humaines épanouies et cette frustration auprès des jeunes, des ado et des personnes sensibles provoque ces suicides ?

    J´accompagne les parents, la famille et les amis dans la douleur profonde de cette grande perte.
    Delphine, je te souhaite de trouver le bonheur, si telle était ta quête.

    Bisous Hélène
    Ismeralda

  4. eultreia1 dit :

    Bonsoir Hélène,
    Le suicide d’un jeune, d’un adolescent, d’un enfant est un désastre; que dire ? que la tentative de suicide est plus fréquente chez les filles, qu’il est plus grave car plus violent chez le garçon, et particulièrement difficile à concevoir chez l’enfant. Les causes sont multifactorielles. La prévention difficile.
    Un lien pour essayer de comprendre :

    http://www.psychomedia.qc.ca/articles-psychologiques/facteurs-de-risque-du-suicide-a-l-adolescence

    Bisous.

  5. Lina Carmen dit :

    c’est vraiment triste. Mais parfois, c’est une maladie mentale qui méne à ce geste. Certaines formes de dépression enferme le malade dans sa tête, il ne dit rien à personne, il sait même faire croire que tout va bien et un jour, il décide de mettre fin à ses jours. C’est physique en fait, c’est la chimie du cerveau qui est déréglée et qui lui fait voir les choses en noir. C’est une maladie au même titre qu’un cancer ou le sida. Si la personne prend conscience qu’elle a un disfonctionnement, elle se fera soigner et prendra des médicaments qui vont réajuster la chimie du cerveau et sa ira mieux. J’ai une amie qui voit un neurologue pour ça et elle sait que son traitement est à vie. Mais au moins, elle peut mener une vie normal et heureuse. Je trouve que ce sujet est tabou dans notre société. On dit que ces gens là sont « fou », c’est trés péjoratif. Il vaut mieux, pour le regard des autres, avoir un cancer plutôt qu’une dépression. D’ailleurs, on devrait changer ce mot qui est mal vu et trouver un autre mot qui veut dire : déréglement chimique du cerveau.
    Bref, c’est un sujet qui m’interpelle beaucoup. Peut-être que j’écrirais un texte sur le sujet.
    A bientôt
    Bisous
    Lina

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog