Persiennes

Posté par canelle49 le 2 mars 2012

Persiennes aa-300x275

 

 

Un joli gif, que j’ai reçu, hier matin, dans ma boîte mails. La personne qui me l’a envoyé, a la douceur de ce gif. Cette image lui ressemble dans ce combat qu’elle a entrepris pour soulager son corps. La maladie souvent passe inaperçue pour beaucoup, la maladie ne se voit pas toujours sur le visage de la personne et pourtant dans son corps tout se déglingue.

 

Savoir qu’on ne pourra pas être comme les autres, savoir que la maladie va nous pourrir la vie. La vie des malades est-elle encore la vie ? J’ai un souvenir de ma mère qui me disait toujours lorsque j’avais des problèmes de santé ou d’autres problèmes moins graves que : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Je crois qu’elle savait que l’espoir de partir existait aussi et comme elle avait décidé de refuser l’acharnement thérapeutique, elle est partie certainement quelques mois trop tôt, mais qu’était sa vie ? Sa vie n’était que son lit et ces quelques cm2 de vision au travers d’une fenêtre. Heureusement que les corneilles venaient souvent lui faire un ballet dans le cerisier.

 

Je pense à tous ces gens qui se battent contre la maladie et qui n’ont souvent que l’espoir en eux parfois même plus puisqu’ils savent que se battre n’aura pas d’effet de guérison, mais juste un petit sursit.

 

Il faut penser à tous ces malades dans le monde qui n’ont pas notre chance et croyez-moi je remercie Dieu chaque jour d’avoir une santé de fer et de n’avoir jamais de douleurs nulle part.

 

Alors tout le reste n’est que péccadilles, les problèmes de fric, les problèmes d’amour et oui je ne parle plus de chagrin d’amour et non ce ne sont que des petits problèmes vite oublié finalement (rire) j’en connais une qui va se marrer de me lire et ne pas me croire, mais je peux lui dire que le printemps renait et avec mon coeur guérit, prête pour de nouvelles aventures………… LOL

 

Bon, il ne me reste qu’à dévoiler le nom de celle qui m’a fait parvenir ce magnifique gif et c’est notre Lorette qui se bat elle aussi chaque jour contre la maladie, alors pensons à elle aujourd’hui et allons lui faire un petit coucou ici, (linstantdesmots.blogspot.com)

 

Pourquoi toujours faire un jour spéciale chaque année, on peut penser aux autres aussi lorsque ce n’est pas un jour décidé par la communauté, non ? Alors j’ai voulu penser aux malades qui eux, ont des raisons de se plaindre et ne le font souvent pas !

Belle leçon de vie, que nous offres tous ces gens qui n’ont que pour quotidien, que de se battre, pour leur santé et leur vie.

Regarder aux travers des persiennes, c’est ne pas laisser le soleil entrer dans nos coeurs et ne pas voir la nature qui chaque matin nous offre un jour nouveau dans le bonheur de s’éveiller.

 

Comme la vie, une fois de plus, peut avoir des chemins insoupçonnables, je viens d’apprendre, Hedi, que ton papa se bat en ce moment pour sa vie. Je sais peu de cet homme, que ce que tu m’en as dit et j’ai compris très vite combien cet homme était cultivé et combien il t’a marqué, plus peut-être, que toutes autres personnes, dans ce monde. Ton papa fait partie des belles personnes que ce monde a la chance d’avoir connu.

 

J’aurai tant voulu le connaître et mettre dans un coin de mon esprit toutes ces choses qu’il aurait pu m’apprendre, on a tant à apprendre de nos aînés. Il a su t’apprendre l’Europe et ces coutumes, toi qui es allé dans une école catholique, alors que tu es musulman, cela prouve combien l’ouverture d’esprit de ton papa était pour l’époque, déjà bien en avance sur son temps. 

 

Je ne l’oublierai pas dans mes prières, lui qui a toujours tellement lutté pour ne pas vous laisser dans le chagrin de son départ. Sera-t-il une fois de plus vainqueur dans ce combat, tellement difficile ? Je l’espère pour vous tous, qui avez encore envie de continuer un bout de chemin avec lui !

 

Mon coeur saigne d’avoir appris cette triste nouvelle et je reste en pensée, près de toi et de ta famille.

 

 

 

 

6 Réponses à “Persiennes”

  1. FANETTE dit :

    Bonjour ma Chipounette
    « Guérie » tu es ???? On ne le dirait pas ……………….
    Ces persiennes moi je les vois comme l’ouverture sur les autres, même s’ils ne sont pas grands.
    Il faut toujours et toujours et encore se battre dans cette chienne de vie, pour tout et contre tout d’ailleurs et il est évident que les malades graves sont encore plus « hargneux » dans ce combat, car ils ont envie de gagner et c’est bien légitime
    Ah je te reconnais bien là, l’éponge, qui essaie de sauver son monde, mais tu sais, on ne peut pas aider tout le monde, j’en ai fait la triste expérience, alors, oui continues à prier si tu penses que ça va changer les choses
    Belle journée ma Chipounette
    Gros gros bisous et MERCI d’être toi tout simplement

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. jcn54 dit :

    Je connais Lorette et son blog et je suis fier d’être ami avec elle au travers de la blogosphère.
    Elle est une leçon de courage et nous devrions prendre exemple sur elle…
    Bisous, bonne journée Hélène.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  3. binicaise dit :

    Il est vrai que nos petites misères sont bien peu par rapport à la maladie, la mort de proches, mais il faut beaucoup de piqures de rappel pour ne pas l’oublier.
    Bonne journée bisous Jacqueline.

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  4. Bea dit :

    Bonjour hélène
    Il est certain que nos petits bobos de tous les jours, sont des broutilles, à côté !
    Quoi de plus essentielle que la santé !!
    je connais notre adorable et pétillante Lorette ! sa force morale fait plaisir ….
    quant à Hédi et son papa, je lui souhaite la force de se battre…
    Bisous à toi Hélène, porte toi bien
    Béa

  5. arnoux dit :

    Tu es adorable ma belle amie
    une surprise pareille est un réel bonheur! comment te dire que j’ en ai les larmes aux yeux!
    c’ est chouette ce que je viens de lire de toi et de vous tous
    oui, je tente encore de faire tant que je le peux du bien autour de moi, parfois des services parfois des gestes comme des beignets de carnaval pour tous ceux et celles qui m’ aiment et m’ aident c’ est une bouffée de bonheur que je prends en lisant ces coms
    dés tôt le matin ma vie n’ est pas la même que la votre
    se lever se laver me prends 2 h , si des coliques arrivent c’ est pire
    soins et repos en alternance heureuse de pouvoir faire a manger
    adieu a l’ écrit et la peinture…bienvenue dans le monde du zen relaxation reiki étirement
    voilà un peu ma vie de chaque jours en règle générale
    lorsque les soins ne sont pas, ce sont des rdv autres
    je refuse une aide a la toilette c’ est mon choix, mais j’ ai accepté une aide pour le reste du quotidien
    voilà un passage de ma vie pas très rose mais je me battrais comme mes divers maux! les médocs dans certains cas sont de la poudre aux yeux, j’ ai là aussi décidé de n ‘en garder que quelques uns, a quoi bon les ingurgiter…. pas d’ action ou si peu juste servir de cobaye !
    N ‘ oubliez pas! une heure de travail chez moi est égal a 9h chez vous
    je vous embrasse tous fort!
    Que c’ est beau d’ avoir des amies comme Hélène…. je pense que l’ on a de la chance de la connaitre je me suis lancé le défit de lui rendre visite et vous verrez que j’ y parviendrez
    je n’ ai plus rien a perdre a ce jour!
    Merci de nous rappeler a tous ce que la maladie peux faire comme dégâts dans une vie.
    lorsque tout va mal et que je ne peux plus bouger je trouve le courage de prier et de dire merci seigneur pour me garder en vie d’ autres souffrent plus atrocement que moi en ayant froid
    alors merci de m’ accorder la clémence!
    s’ il n’ y avait que la douleur je me tairais mais ce n’ est qu’ une petite pierre par rapport a ce gros roc qui m’ écrase le corps des pieds a la tête au fil du temps
    souffrir lorsque l’ on est encore jeune, c’ est comme vous arracher la vie jour après jour! courage a heidi car lorsque la vie n’ est plus c’ est encore une autre affaire là aussi , chacun de nous comprendras que perdre enfant ses parents c’ est une vie qui est souvent bancale!
    merci a toi ma belle amie que je connais à présent bien merci a vous tous béa jclaude, marie, fadette….
    voilà pourquoi lorsque je suis mieux je soulage les autres par le mental, ne pouvant plus exercer les massages depuis des années
    ne perdez jamais courage quoiqu’ il arrive
    merci mon amie de ce que tu fais pour moi a distance!
    belle soirée a toi

  6. Ismeralda dit :

    Un texte remarquable, très juste et rédigé avec sensibilité sur un sujet délicat. La Vie nous impose des défis, nous devons chacun de nous faire face à des préoccupations diverses: certains luttons dans le domaine professionnel, d´autres doivent résoudre des problèmes économico-financiers, parfois c´est dans le sentimental que le bât blesse; mais je suis d´accord avec toi et ta maman : tant que la santé va tout va. Mon papa est resté quatre ans limité dans ses mouvements, suite à une chute et une erreur médicale. Il pouvait marcher mais ne pouvait sortir de la maison, il ne se déplaçait que de quelques mètres car ses jambes le lâchaient très vite et ses poumons s´étaient dégradés suite aux conséquences de sa vie professionnelle. Il ne s´est jamais plaint et est parti avec le sourire (heureusement sans douleurs). Qu´il repose en paix en compagnie de ma maman.
    Plus que la maladie je crains la douleur, je pense que souffrir de maux douloureux doit être terrible!
    Voici quelques jours, j´ai appris le décès d´un ami bloggeur que nous étions très nombreux à connaître, Alain, il était plein de gentillesse et malgré sa pénible maladie,il a tenu son blog jusqu´au bout nous offrant des photos de l´hiver. Cela m´a causé un choc d´apprendre son décès (qu´il repose en paix).
    Tout comme toi, je prie pour la victoire de nos amis malades sur la maladie.

    Bisous Ismeralda

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog