Le vaincre par tous les moyens

Posté par canelle49 le 29 février 2012

Le vaincre par tous les moyens 2996852521_1_3_zwgiWt1q

 

 

 

Séisme

 

 

Il fut un temps où tu as essayé d’entrer en moi afin de me donner la force de me venger et pourtant j’ai été plus forte que toi. Tu n’as pas réussi à prendre mon esprit et je t’ai prouvé ce jour-là que j’étais bien plus forte que toi.

 

Tu m’avais mis  toutes les cartes en mains pour avoir cette vengeance qui parfois venait me titiller, je savais comment faire pour détruire ceux qui faisaient tant de mal. J’aurais pu te laisser faire et me dicter ma conduite sans oser faire un pas de plus pour me cacher de cette haine qui ressemble, dit-on, à l’amour.

 

Je t’ai vaincu avec mon coeur et si tu avais eu un peu plus de jugeote, tu aurais vu que tu allais mourir de ta belle mort avec moi et que rien n’allait pouvoir te sauver de ton cruel destin.

 

A force de faire le contraire de ce que tu me soufflais, tu en es devenu vert de rage et ton désespoir était pitoyable, j’aimais voir ta souffrance de ne pas pouvoir arriver à tes fins. Quelle jouissance de gagner contre toi qui te prétendais si fort. Je te prouvais que tu n’étais pas plus important qu’un fétu de paille et que ta force, tu la puisais en chacun de nous et lorsque tu ne pouvais pas avoir ton côtat de nourriture, tu  t’épuisais, de jour en jour.

 

Tu pensais pouvoir te cacher, mais je t’ai vite découvert. Tu as fait une terrible erreur, c’est de m’avoir choisie,  pour me perdre dans les détours de ton envie de me voir craquer. J’ai souvent senti que j’allais avec toi sur le mauvais chemin et je me suis refusée de l’emprunter. Tu étais fou de rage de voir que pour une fois tu n’étais pas écouté et ta rage devenait trop lourde à porter, tu t’étiolais de plus en plus et ta faiblesse devenait ma victoire. Je te regardais sans sentiment, t’écrouler, j’attendais avec impatience que pour une fois, tu comprennes que ta dernière heure était arrivée et que je ne te laisserai pas de répit avant que tu ne sois sans force.

 

Pour combien de temps encore aurais-tu la force de tenir dans tes délires complètement fous et sans avenir. Je ne sais pas au juste à quel moment tu t’es senti trop faible pour continuer ta route près de moi, mais ce que je sais, c’est que tu es parti bien loin de moi et que j’ai pu fêter ma victoire.

 

Mon amour avait été plus fort que ta haine et je crois que tu vas de plus en plus te rendre compte que toutes ces âmes que tu emploies pour vivre seront tout comme la mienne bien plus forte que toi grâce à l’amour qui vogue dans les coeurs et les âmes des humains et tu ne pourras plus te nourrir de leurs esprits pour te garder en vie, ce sera vain et sans espoir pour toi. Ainsi va la vie dans l’espoir, tu n’auras jamais plus la force de survivre à l’amour dans ce monde.

 

Voilà, tu peux t’appeler de n’importe quel nom, tu seras toujours baptisé MAL et tu seras toujours repéré entre mille, alors, tu ne pourras jamais plus venir te nourrir de toutes ces âmes sensibles qui vont te vaincre par la force du BIEN !

 

Tu as pu être parfois le maître du jeu, mais sur l’échiquier de la vie, tu seras un jour échec et mat et c’est tant mieux pour l’avenir de ce monde ! Quel séisme pour toi, le jour où, tu ne trouveras plus d’esprit a occuper !

 

 

 

 

 

9 Réponses à “Le vaincre par tous les moyens”

  1. jcn54 dit :

    Quelle belle descriptio du mal qui n’a eu aucune emprise sur toi ma chère Hélène.
    Bisous, bonne journée.
    JC

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  2. binicaise dit :

    La vengeance n’apporte rien mais quel combat contre les forces du mal, hélas il y aura toujours des victimes de celles ci le monde ne saura jamais faire du bonheur une priorité …..la haine des autres ne s’éteindra jamais et comme toi je le regrette .
    Bonne journée bises Jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  3. souvenirs19 dit :

    Quel séïsme quand le MAL attaque
    Quel soulagement quand on l’a éloigné
    Quelle tristesse se sentir esseulé(e)
    Quelle joie vivre dans la sérénité…

    Ton mercredi soit agréable Canelle
    Bisous Anne

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  4. FANETTE dit :

    Coucou ma Chipounette
    Haaaaaaaaaaaa si tu pouvais dire vrai. Tant de gens souffrent de maladies, tant de gens ont la haine en eux, tant de gens ont peur et cette peur les fait tellement flipper qu’ils ont le mal en eux, que, comme toi, j’aimrai tant que l’amour gagne Mais, soyons réalistes avec les temps qui courent ce n’est pas près de s’arrêter toute cette haine
    bonne journée ma Chipounette
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  5. biarnes dit :

    Bonjour Hélène
    Quel beau brin de plume. Le Bien, le Mal l’éternel combat. Il faut du courage pour ne pas succomber aux affres de la haine.
    Bonne journée
    Bises amicales
    Marie-Pierre

    Dernière publication sur LE KIOSQUE DES MOTS : INFIDELES ?

  6. J´adore ton texte, il décrit très bien le parcours en nous des émotions, des sentiments, des concepts. Ici, à l´intérieur de l´esprit (du coeur ?) se font face le bien et le mal (comme le ying et le yang, le + et le – ?) et entre les deux, tiraillés l´Être, malmené (comme dans les dessins animés l´ange souffle à l´oreille du sujet un conseil, une opinion positive mais à l´autre oreille le diable s´efforce de convaincre la personne de l´intérêt à commettre un « impair »)
    Bisous Ismeralda

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  7. arnoux dit :

    Coucou ma belle amie,
    comment fais tu pour écrire de si beaux textes, moi qui devient si lente a écrire
    j’ aimerais tant que les choses aillent plus vite, tout est empreint de mal et de douleurs moi qui ne suis qu’ amour
    mes yeux ne voit pas le bout du tunnel
    rechute avec crhon depuis dimanche pourquoi moi pourquoi tant de difficultés a me dire cela va allez
    je te quitte ma belle car je dois partir en rdv et je transpire comme ce n’ est pas permis je rentre vers 17h même pas sur de pouvoir tenir avec une amie en restant assise
    comment faire encore annuler peut être en tout cas je n’ en peux plus de gros bisous

  8. Bonsoir Helene,
    Tout à son contraire, et c’est en les mettant en fusion que l’on trouve un équilibre.
    Un très joli texte, merci pour ce partage.

    Gros bisous.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  9. eultreia1 dit :

    Bonne fin de soirée Hélène,

    Le Mal ? En nous, autour de nous, se déguisant sans cesse, mais jamais très loin…le mal-maladie qui finira par gagner; le mal d’amour qui va, qui vient, le Mal (heure) qui justement n’en a pas et vient sans frapper, et les Fleurs du mal qui ne sont pas les plus belles. Mais il n’est que parce qu’il y a le Bien.
    Essayons de vivre avec cette dualité. En lui opposant un optimisme à toute épreuve ? pourquoi pas…
    S’il fallait désigner un vainqueur, pourtant…
    Bisous.
    Claude

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog