Oser retirer le masque

Posté par canelle49 le 12 juillet 2011

 voir l'image en taille réelle

Broder les mots et sentir sous ses doigts des notes de musique s’envoler sur le papier. Le compositeur de ces notes fait de la belle musique. L’écrivain semble broder chaque lettre qui deviennent des phrases, puis de véritables petits chef-d’oeuvres que l’on prend plaisir à lire.

Les mots ont tellement d’importance dans la vie, je ne peux pas comprendre que si souvent les gens qui ont un différent n’en parle pas et n’ose pas dire ce qui ne va pas. Oser, qu’est-ce que ce petit mot, si petit, peut avoir de la puissance, non pas par le nombre de ses lettres, mais par sa signification. Oser avancer, oser regarder de face son passé, oser tout recommencer, oser partir, oser revenir, oser changer d’avis. Ces quatre petites lettres qui peuvent changer une vie.

La chanson de Noah m’a souvent motivée lorsque la peur me prenait , cette peur d’oser ou de ne pas oser. Jamais chanson, n’avait eu autant d’importance dans ma vie.

Ose, redonne à ta vie sa vraie valeur, ose redonne à ce monde, toutes ces couleurs. Mais oui, c’est bien cela, oser redonner des couleurs à sa vie et cesser de la vivre en noir et blanc. Cela semble si facile et pourtant que de questions, de doutes, mais peu importe, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs, me disait ma mère.

Avancer, oser avancer, malgré tous ceux qui sont contre vous et ne vous regarde plus de la même manière. Il y aura toujours dans ce monde des gens qui vont vous juger, des gens qui vont vous voir sous un autre jour. Ce qui importe avant tout, c’est de savoir oser, pour ne pas être ce que les autres désirent que vous soyez, mais bien celui ou celle que vous êtes.

Se cacher derrière un masque pour ne pas déplaire et croire que pour être aimée il faut être formatée comme un robot et avancer dans ce monde en ayant dans l’esprit que rien ne doit se voir, surtout, pas nos différences. On a tous, le droit d’être soi !

Ne pas avoir peur de ce que peut penser le voisin si d’aventure il vient à savoir que vous n’êtes pas du même bord que lui, ne pas avoir peur de déplaire pour défendre une cause qui vous tient à coeur, même si peu adhèrent ce pourquoi vous vous battez, peu importe, c’est votre vision de vous-même qui est importante et non celle des autres. Dès lors que l’on arrive à s’aimer et s’accepter on devient apprécié dans ce monde. Il suffit de peu pour avoir autour de nous des gens qui nous aiment pour une représentation fausse de notre personne, il suffit de ce petit mot magique de trois lettres, ose, ose te montrer sous ton vrai jour. Il vaut mieux être détestée pour ce que l’on est que d’être aimée pour ce que l’on n’est pas. Je l’ai appris à mes dépends, mais la suite m’a donné raison.

Une citation bien connue de tous, dit : chassez le naturel, il revient au galop………..Là est le risque, car le jour où ce naturel revient plus personne ne comprend, bien évidemment ils se retrouvent devant une inconnue et ils perdent pied, ils sont en face d’une inconnue. 

Il m’a jeté au visage, cette affirmation: comme tu as changé, tu n’es plus toi, tu deviens folle ! Non, je n’avais pas changé, c’est toi qui a fait de moi une autre personne, c’était avant, pour ne pas déplaire et éviter les disputes que je n’étais pas moi, c’était avant pour te plaire que je me devais d’être comme tu voulais que je sois, mais tu vois, tu as eu tout faux, je veux être aimée pas pour l’image que tu as de moi et que tu as forgée, mais je veux être aimée pour ce que je suis.  Alors, osez ne pas porter ce maudit masque qui fera de vous une personne que vous n’aimez pas et quoi de plus terrible que de ne pas s’aimer ?

On ne peut pas aimer les autres sans déjà s’accepter et s’aimer, sans bien entendu être narcissique, mais comprendre qui nous sommes et savoir dans la vie ce que l’on veut et ce que l’on ne veut pas, ensuite, se donner les moyens pour y parvenir et laisser les préjugés au vestiaire. Parfois, il faut savoir lâcher prise pour se retrouver enfin à laisser son coeur aimer, mais pour ce faire, il faut faire le deuil de celle que l’on était et oser redevenir soi-même. C’est de cette manière qu’un jour, un merveilleux bonheur viendra frapper à la porte de votre coeur et vous saurez le laissez entrer, car vous n’aurez plus peur de laisser l’amour entrer en vous et vous aurez cette assurance que vous êtes aimée pour vous-même.

Longtemps, j’ai cru, par une question à ma mère, comment je reconnaitrais si j’aime. Elle m’a dit, si tu souffres, tu sauras que tu aimes. Longtemps j’ai pensé que j’aimais parce que j’avais cette souffrance en moi. Puis, un jour, vous aimez à nouveau et là tout simplement, vous ne souffrez pas d’aimer cette personne, vous n’avez pas de doutes qui s’immiscent en vous, vous avez confiance et pour la première fois de votre vie votre vision de l’amour change et vous démontre que l’amour n’est que bonheur et confiance.

L’amour c’est, aimer sans raison, sans questions et avec toute la confiance que l’on peut avoir en soi et dans l’autre. S’il y a souffrance, c’est que nous n’avons pas cette confiance et nous avons peur de perdre l’autre, justement par ce manque de confiance en nous et dans l’autre, alors osons, osons mettre tout en oeuvre pour se rendre heureux, il n’y a que de cette manière que vous pourrez donner du bonheur à celui que vous aimez, c’est avant tout d’être heureuse de son amour et pas du tout en avoir de la souffrance, c’est la seule façon de lui offrir votre coeur, car il saura qu’il vous rend heureuse et qu’il ne vous apporte que du bien-être et surtout pas de souffrance.

Aimer c’est vouloir le bonheur de l’autre !

 

 

4 Réponses à “Oser retirer le masque”

  1. FANETTE dit :

    Coucou ma Chipounette
    Oser être heureux,oui, oser dire les choses, oser prendre des revers
    Tu aimes ce petit mot toi, et tu oses encore une fois décrire des choses ,tu oses être ce que tu es.
    Oui les petits mots qui changent la vie, tu sais ces mots si important qui font que parfois on se sent revivre. Mais encore faut il que ces mots soient suivis d’effets
    Bon je m’arrête là je n’ai pas particulièrement le coeur à débattre aujourd’hui
    bonne journée ma Chipounette
    bisous

    Dernière publication sur FANETTE : lll

  2. sandrasbz dit :

    Bonjour Hélène,

    Oui, l’amour véritable se passe de souffrance, il n’est que partage… mais il est bien difficile à trouver et plus on le cherche, plus il nous échappe. Je t’embrasse très fort,

    Sandra

  3. nada dit :

    Qui ose vit peut être avec des remords mais pas avec des regrets, qui ose avance et dirige sa vie sans la subir, qui ose gagne…

  4. Monique (douceurs) dit :

    Bravo pour ton texte il est magnifique et si emprunt de vérité. Je disserterais bien là-dessus!!!!!!!!

    Bonne journée ; toujours oser ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c’est cela AVANCER!!!

    Bisous

    Monique

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog