• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Vous êtes un……..

Posté par canelle49 le 29 juillet 2011

Vous êtes un........ 1126541975_tessas-

Les regarder voler au-dessus de l’obstacle, est un pur bonheur. La complicité de ces deux-là est belle à voir. Le concours s’est très bien passé, deux parcours sans faute, pourtant en rentrant en piste, avant la cloche du départ, il lui a fait une cabriole digne des maîtres du cadre noir en France. J’ai eu très peur de la voir tomber, mais non, elle a maîtrisé comme une pro. Cette paire cavalier cheval a fait dire à son prof d’équitation que Tessa avait l’instinct du cheval et que tous ces gestes, si elle ne savait souvent pas expliquer pourquoi elle les faisait, elle avait toujours le bon geste au bon moment et simplement par instinct. Nullement étonnée, car Tessa est née sur un poney,  dès l’âge d’un an je lui ai acheté son premier poney.  Depuis, elle n’a jamais quitté ce monde.

Je suis fière d’elle et de sa maîtrise, dûe avant tout, à son amour pour le cheval, tous ceux qui me parlent d’elle la qualifie de très posée et calme avec les chevaux, quoi qu’il se passe, elle ne s’énerve jamais et ce qui est merveilleux chez elle, c’est de voir que même si elle fait des fautes et qu’une barre tombe, elle flatte son cheval et ressort du parcours toujours avec le sourire, elle ne fait jamais la tête. Elle est heureuse sur son cheval, avant tout, pour elle, c’est bien ce qui compte.

1126542075_tessas......

 

Ma petite chérie, je suis très fière de toi et tellement heureuse que ma passion soit devenue ta passion. Ce cheval qui pendant cinq ans, n’avait rien fait que de brouter dans un pré et avait plus l’allure du cheval de trait que du cheval de concours est devenu avec toi un magnifique athlète, tous disent que tu as su lui donner l’envie de travailler. Peut-on même parler de travail, non, je vois bien lorsque je viens t’observer que ce n’est que du plaisir et du bonheur. Tu as ce don que les « murmureurs » ont en eux. L’amour fait des miracles, tous peuvent changer par amour.

Bravo, ma  chérie, pour ces deux parcours sans faute, tu es ma fierté.

 

1126542041_tessas--

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

Bon anniversaire

Posté par canelle49 le 28 juillet 2011

 Bon anniversaire  859592detail_detail_joyeux_anniversaire_b

Ma Lorette, je te souhaite un bel et joyeux anniversaire. Que ce jour te soit précieux pour commencer à avoir une vie meilleure. Je connais le combat que tu mènes avec beaucoup de courage et de ténacité contre la maladie. Tu es courageuse et croyante cela t’aide certainement dans ce combat. Je voudrais trouver plus que les mots pour t’aider et je me sens bien petite face à tout ce que tu endures.

Tu as, ma Lorette, ce que d’autres n’ont pas et ce sont de jolies attentions que tu as toujours pour tous, tu vois dans ce monde « bloguestre » on a toutes nos caractères, toutes nos défauts, mais ce qui compte, c’est de savoir avoir de la tolérance et de regarder avec son coeur, ce que tu sais si bien faire. Dans ce monde j’ai rencontré de belles personnes, dont tu fais partie.

Je sais combien ton combat est lourd et combien tu dois te battre, non seulement pour ta santé, mais aussi contre les administrations qui ont de la peine à reconnaître ta maladie qui est souvent apparentée à de la déprime, alors que la fibromalgie est bien une maladie du corps. Je connais bien cette maladie puisque comme tu le sais mon oncle en souffrait, j’étais enfant lorsque j’ai compris l’égoïsme de la famille, de ma tante en particulier, qui, parfois, lui disait qu’il était malade imaginaire. Pourtant, la souffrance de son corps se voyait sur son visage. J’ai souvent eu du chagrin de le voir ne rien dire et souffrir non seulement dans son corps, mais dans son coeur.

Ma Lorette ,je connais ton combat et je sais combien il est difficile, alors en ce  jour anniversaire, je souhaite que ta vie soit plus douce et que tout aille dans le bon sens, tu mérites de vivre mieux sans devoir toujours et encore te battre contre toute cette administration qui te fait tant « galérer ».

Que ce jour t’apporte joie et bonheur pour le siècle à venir.

cr7yh6c2

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

Defi Lyly

Posté par canelle49 le 27 juillet 2011

 Defi Lyly Gauguin-2

Elle était là, fidèle au poste, ses grands yeux écarquillés qui me guettaient sur le chemin. Jamais elle n’avait faillit à notre rendez-vous.

Ce jour-là, pourtant, elle n’était pas là, j’avais le coeur lourd en plus, l’école, j’en avais marre, l’instit était une femme froide, dure, autoritaire, une femme que l’on n’a pas envie de rencontrer dans la vie. Cette année-là, tout bascula pour moi, pourtant j’aimais l’école. OH! je ne veux pas dire que je l’adorais, non, mais je n’avais pas de mal le matin de partir pour aller en classe. Depuis elle, rien ne venait me donner l’envie de me lever. Ma mère commençait à perdre patience, les cris le matin dans la maison résonnaient depuis quelques temps.

Je n’en faisais qu’à ma tête, qu’elle disait, peut-être avait-elle raison, mais pas si raison que cela, en faire à ma tête pour elle était de rester des heures plongée dans mes livres avec ma confidente, allongée près de moi et qui me réchauffait de sa fourrure, alors quand ma mère m’appelait, je ne l’entendais pas, comment pouvais-je l’entendre, alors que je vivais ce que je lisais, cela avait le don de la mettre hors d’elle.

Pourquoi mon amie, ma tendre amie, ma confidente, celle qui me donnait tellement de tendresse, pourquoi n’était-elle pas là à m’attendre comme chaque jour.

Je montais très vite les escaliers, pensant qu’elle était dans la maison. J’arrivais dans l’entrée, ma mère venait à ma rencontre, elle avait les yeux rougi je savais au fond de moi que quelque chose de grave était arrivé. Je ne voulais pas entendre, non, non, non, je ne voulais pas, je m’enfuis dans ma chambre et de mes mains je me bouchais les oreilles, je savais, j’avais en moi cette douleur de la séparation, je savais pourquoi elle n’était pas à m’attendre, ce jour maudit de mon enfance, venait de me plonger dans la compréhension de la mort.

Misette, ma douce et tendre chatte, que j’avais toujours connue et qui avait si souvent dormi au pied de mon berceau, celle qui savait tout de moi, celle qui me donnait tellement d’amour et de tendresse, j’entendais son ronron lorsqu’elle se blottissait contre moi et que sa tête me faisait des caresses. Non je ne voulais pas, non non et non…………………

J’ai appris que l’on peut crier, dire non, pleurer, taper du pied, la mort n’a pas de recul, on ne revient pas de ce monde, j’ai su, ce jour-là, que rien ne pourrait la faire revenir.  J’ai compris que nous ne mourions pas, finalement, ce sont les autres qui nous font mourir en nous oubliant, alors j’ai décidé de ne jamais oublier ceux qui sont parti et d’oser toujours en parler, j’ai compris que Misette serait toujours en moi, elle vivrait au travers de mon esprit et de mon coeur. PAUL Gaugin, tu as fait de ce tableau de mimi et son chat, mon inspiration pour relever le défi de Lyly et surtout pour faire revivre ma merveilleuse petite compagne qui sera à jamais dans mon coeur.

Je t’aime, ma minette, où que tu sois, je suis certaine que tu es heureuse au royaume des animaux. Je vois encore ta robe blanche tachetée de ronds noirs si bien dessinés que l’on aurait pu penser que le peintre de l’univers avait, avec amour, dessiné ta belle robe, tu étais si belle, je suis certaine que tu dois en faire tomber des coeurs de matous dans ton monde.

M erveilleuse petite chatte

I nvitation au bonheur tu étais

S oleil de mon enfance

E ternellement je te penserai

T oujours tu resteras dans mon coeur

T oi qui savait si bien me consoler

E ntre toi et moi c’est au delà de la mort

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

Donner ………

Posté par canelle49 le 22 juillet 2011

Image de prévisualisation YouTube

Vous savez quoi? Je vais vous le dire…………..

L’amour, l’amitié, tous ces sentiments qui viennent de notre coeur nous transcende, le coeur fait vivre tous ces grands bonheurs de la vie et met en nous la sérénité. Cela met en nous l’assurance, qui souvent nous manque. Je sais maintenant que sans amour et sans amitié aucun être dans ce monde ne peut se construire.

C’est comme si un jardin n’a pas de pluie, chaque être humain à besoin de se voir dans le miroir du regard des autres. On a tous besoin des uns des autres, on ne peut pas rester dans l’ombre de nos vies pour éclore.

Lorsque je regarde les photos de Fanette et ce chaton qui en quelques heures a pris tellement d’assurance,  preuve que ce miracle vient de l’amour qui règne dans cette maison. Ce grand chien qui regarde ce petit chat faire sa connaissance, n’est-ce pas cela, l’amour, avoir confiance et ne pas avoir de    doutes dans l’amour de l’autre ? Oui, l’amour ne souffre pas de la peur et de la méfiance, l’amour n’est que sérénité et confiance.

Quelqu’un m’a dit un jour, si des doutes viennent en toi, ce n’est jamais sans raison, un jour tu découvres les raisons de tes doutes, qui deviennent tout bonnement, des assurances. Quel bonheur d’avoir en soi l’assurance que nos doutes étaient bien fondés. Même si cela peut faire mal quelques instants, en même temps, ouvrir les yeux, fait qu’on se sent bien tout à coup.

la trahison ne vient que de la confiance que nous accordons aux autres.

Je ne veux pas dire qu’il faut devenir « parano », non, bien sûr que non, même si on a tendance à le devenir lorsqu’on a subi des trahisons. Il faut continuer à regarder les gens avec le coeur, mais dès que les doutes sont dans notre esprit, en parler et si d’aventure vous vous sentez manipulé, alors fuir au plus vite, se sauver ce n’est que du bonheur, même si c’est aux prix de la souffrance, on guérit de ses souffrances, difficilement de la manipulation.

Voilà ce que m’a inspiré ce matin les photos de notre Fanette et quand je vois tous les commentaires sur son blog, cela me réchauffe le coeur, elle mérite tous vos commentaires, je suis heureuse lorsque je la vois heureuse, Fanette à un coeur gros comme l’univers, il lui faut prendre confiance et voir combien les gens l’aiment.

Alors, ma Fanette, je ne veux plus voir cette phrase, qui dit, que tu as donné en vain, non, tu vois bien que non, puisqu’on est une majorité à t’aimer.

Te regarder dans le miroir du regard de ceux qui t’aiment est plus gratifiant que de te regarder dans le regard de ceux qui ne t’aiment pas……..On ne peut pas plaire à tout le monde !

Publié dans page de vie | 11 Commentaires »

Deux blogs, deux belles personnes

Posté par canelle49 le 20 juillet 2011

 Deux blogs, deux belles personnes dyn006_original_450_450_gif_2622397_3facbaaa71442a339e112234f0dd6801

Souhaiter déjà un bel anniversaire à notre écrivain blogueuse, Michèle Hardenne, sans oublier de vous conseiller son livre, Iris blanche, un réel instant de bonheur de la lire. Voilà Michèle, encore tous mes voeux de bonheur et surtout que tes rêves se réalisent, tu le mérites.

IMG

 

Je veux aussi vous parler d’une blogueuse qui a un talent fou, pas dans le même registre, mais dans le portrait. Un don incroyable habite cette jeune femme.

Elle n’a nul besoin des mots pour nous offrir de la tendresse et de l’amour.

Sa tendresse se lit dans le regard de tous ces portraits qu’elle nous offre sur son blog, je ne peux que vous encourager de prendre le chemin de sa bulle.

Béaest talentueuse et nous offre ses dessins dans sa bulle d’amour. Ses portraits sont tellement vivants et leurs regards tellement expressifs et empli de tendresse, ces regards qui nous parlent mieux que des mots, nous apprennent, à nous, adultes, que nous devrions toujours garder ce regard innocent, pur et étincelant d’amour.

Tes portraits me font penser à ce jeune garçon Kabyle qui a fait ce merveilleux poème qui devrait être lu par tous les écoliers du monde. Ce poème que je vais vous offrir ici sur mon blog, ce poème qui montre tellement de joie pour le peu que cet enfant a dans sa vie. Je ne peux m’empêcher de penser à nos jeunes dans notre société de consommation et qui n’ont plus de rêves, ayant tout et même le superflu. Comment tous ces enfants rois vont-ils comprendre que pour avoir, il faut parfois se battre et travailler. Il semble tellement que tout leur est dû.

Béa, je voulais ce matin te remercier pour ton talent, nous l’offrir sur ton blog et nous laisser entrer dans ta bulle magique est un instant de bonheur, tu es une artiste qui n’a rien à envier aux plus grands. J’espère que ton talent sera un jour reconnu et que tu resteras dans l’histoire des artistes de ce monde, tu le mérites, Béa, l’émotion que je ressens en allant dans ta bulle, d’autres la ressentiront, je sais maintenant ce que veut dire entrer dans un tableau, il est si facile d’entrer dans l’âme de ces enfants que tu dessines avec tellement de tendresse et d’amour.

Le regard est le miroir de l’âme ! 

 

Je suis un enfant du monde
j’aime la vie et les choses rondes
un ballon, un melon
je suis un enfant du monde
chaque matin à l’école
des amis, des bricoles
des problèmes j’en raffole
je suis un enfant du monde
tous les soirs père et mère
un dîner, une histoire
puis dormir et des rires
je suis un enfant du monde
faites de beaux rêves
mes enfants du rêve.

Hakim , de Bejaia, 12 ans

DSC025834

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

123
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog