• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 16 juin 2011

Passage obligé

Posté par canelle49 le 16 juin 2011

 voir l'image en taille réelle

Pourquoi trop de trop, ne pas pouvoir conjurer le sort, ne pas pouvoir consoler celle qui est inconsolable, ne pas pouvoir aider ceux qu’on aime et qui ont des doutes et plus d’espoir, trop c’est trop et parfois la coupe est pleine et on n’a qu’une envie c’est de s’enfuir et de ne plus regarder ce monde qui fait qu’on est sans solution et le chagrin de ceux, qu’on aime, devient bien trop lourd pour le porter seule.

Reste-t-il un mince espoir de la voir un jour, guérie, y croire encore a toujours été en moi, mais le lui faire comprendre devient une tâche ardue et j’ai parfois envie de baisser les bras, tout comme elle. Je ne peux pas la voir chaque jour que Dieu fait le visage ravagé par les larmes sans avoir le coeur brisé.

J’ai souvent dit que l’on ne doit jamais se laisser aller à la détresse, mais un jour moi aussi j’ai connu son chagrin, qui n’a pas eu le coeur en miettes de l’amour non partagé, qui n’a pas connu un jour le désespoir de comprendre que pour l’autre nous ne sommes qu’objet ?

La vie n’a pas un chemin, la vie a plusieurs chemins et je crois au destin, je reste certaine que le choix que l’on fait pour parcourir sa route, est écrit depuis notre naissance. Rencontrer dans une vie les bonnes et les mauvaises personnes, fait que l’on avance, que l’on se construit, pas à pas.

Il faut parfois rencontrer le pire pour vivre le meilleur et j’ai rencontré le pire, se demander pourquoi nous avons été si naïve et que ces personnes ont pu nous manipuler si facilement. La réponse est tout simplement bête à pleurer c’est qu’elles étaient si fortement dans notre coeur que rien ne pouvait, même ce qui nous crevait les yeux, rien ne pouvait nous montrer la vérité qui pourtant faisait son chemin. La vérité finit toujours par éclater et ceci même si on ne cherche pas à la savoir, cette vérité.

A toi mon amie qui pleure un amour déçu, je voulais te dire que la souffrance un jour s’estompe et le soleil revient, mais pour cela il faut lui laisser une chance et si on ne veut pas du bonheur, rien ne pourra le faire entrer de force en toi. A toi de vouloir reconstruire ton coeur en miettes, si d’aventure tu restes dans l’acceptation de ce que tu as vécu, tu n’auras jamais plus la chance de rencontrer un jour un homme bien, car malgré tout, il en existe sur terre, ne reste pas sur cet échec, crois encore que tout est possible et tout le deviendra !

Si tu veux que quelqu’un n’existe plus, cesse de le regarder (proverbe arabe)

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 9 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog