• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 mai 2011

Clin d’oeil à Grüni

Posté par canelle49 le 6 mai 2011

voir l'image en taille réelle 

Une question qui a mis en moi une réflexion et cette question posée par Grüni est: que changeriez-vous si vous pouviez remonter le temps grâce à cette machine à remonter le temps ! 

Drôle, oui, trop drôle, quand je me retourne sur le passé, je peux dire que je ne ferais rien pour le changer, car je ne saurais pas comment j’en sortirais si d’aventure j’avais eu un autre passé.

Imaginez, vous avez votre personnalité et tout à coup on vous laisse changer le passé, c’est bien notre passé qui fait ce que nous sommes, alors vivre avec une personne que je ne connaîtrais pas m’angoisse. Je sais d’où je viens, je sais ce que j’ai fait et ce que je n’ai pas fait, je connais par cœur mes erreurs et mes succès. C’est tout de même plus relaxe de savoir qui on est, même si tout n’est pas rose dans le passé, il reste tout de même le fait que le passé nous a construit, plus ou moins bien, mais construit.

Cette machine à remonter le temps, que j’ai découverte chez Grüni a mis en moi une question bien simple, ne serait-ce pas une angoisse que de se réveiller un matin et ne plus se connaître, tout simplement parce qu’on a changé la donne et on est devenu quelqu’un d’autre ? Imaginez cette angoisse de vivre avec quelqu’un qu’on ne connaît pas !

Grüni, ce blogueur que j’ai découvert dès le premier jour de la création de mon blog,  aurait-il cette personnalité s’il avait changé son passé, aurait-il autant d’humour et de franchise, serait-il, ce « journaliste » oui, oui, vous avez bien lu, je réitère, il a l’étoffe d’un journaliste, lisez ses textes et vous comprendrez pourquoi quand j’ai ouvert la porte de son blog, je me suis dit bon, ben facile, lui il est du métier ! (sourire)

Bien non, il n’est pas journaliste, mais il écrit aussi bien, si ce n’est mieux qu’un journaliste, de plus il a de l’humour ce qui ne gâte rien bien au contraire, on n’a pas tous les jours l’occasion de sourire et de rire. Donc, si vous en avez le temps et le cœur ouvrez sans hésitation son blog et promenez-vous sur ces textes, vous verrez de vous-même que je ne vous ai pas menti.

Voilà, j’en reviens à cette machine à remonter le temps, si elle existait vraiment, ce que je voudrais si je pouvais ce n’est pas tant, changer ce que j’ai vécu, mais c’est simplement pour quelques heures, même quelques minutes, revoir ceux qui sont parti et leur dire combien je les aime. Ne jamais hésiter, employer ce verbe aimer, sous peine d’avoir des regrets éternels.

Après tout, notre esprit n’est-il pas la plus merveilleuse des machines à remonter le temps? On peut avec lui, savoir demander pardon pour nos erreurs et savoir pardonner à ceux qui nous ont fait mal  et surtout retenir les leçons du passé qui feront que plus jamais on ne retombera dans les pièges de la vie !

Puis, comme je dis souvent, je préfère être détestée pour ce que je suis que d’être aimée pour ce que je ne suis pas !

Donc je le garde ce passé simple qui dans son imparfait fait mon présent et fera mon futur !

 

 

Publié dans page de vie | 13 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog