• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 2 mai 2011

Vole au delà de ce monde cruel

Posté par canelle49 le 2 mai 2011

 voir l'image en taille réelle

Tu avais 59 ans et quelques mois, tu es parti rejoindre les étoiles, tu as  vécu presque toute ta vie derrière les barreaux. Quel crime avais-tu commis pour être enfermé si longtemps?

Ta liberté, tu devais la chérir, il y avait certes bien des dangers en liberté, mais tu n’avais pas choisi de naître après tout et surtout pas choisi d’être séparé des tiens. Ton toit était le ciel et les nuages, ta demeure entourée d’arbres à perte de vue.  Aimais-tu vraiment  prendre des crayons de couleurs et dessiner tout ce qui te venait à l’esprit ou tu voulais simplement leur faire plaisir et leur démontrer que tu avais un cerveau aussi bien développé que le leur ?  On t’avait appris tant de choses dans cette prison et pourtant tu ne parlais à personne. Tu as fait contre mauvaise fortune, bon coeur. Tu as certainement réalisé que la liberté, ne serait pas dans ce monde pour toi.

Oh! Bien sûr, tu t’étais certainement attaché à tes geôliers avec le temps et tu avais certainement décidé un jour de faire avec ce destin qui n’était pas celui pour lequel tu étais né, mais comment faire pour vivre si on se refuse de vivre? Ton intelligence,  même si les experts disaient que ton intelligence n’était que de l’instinct, tu leur as prouvé que ton cerveau valait bien celui de tous ces hommes qui t’entouraient.

Tu es parti rejoindre les étoiles, tu as incontestablement ta place au paradis, il ne peut en être autrement, toi qui n’a jamais fait de mal dans ta vie, tu t’es simplement retrouvé pris par les hommes dans un engrenage infernal.

Avais-tu seulement un nom ? Avais-tu seulement de l’importance dans le coeur des hommes ? Tu es parti dans les étoiles sans un bruit, tu es  parti comme tu as vécu, sans une plainte, le reflet de ton âme brille encore dans ton regard et quand je regarde ton image, j’y vois le désespoir, mais aussi l’acceptation de ton sort et si je laisse une larme perler dans mon regard je suis heureuse que tu sois enfin délivré de ta captivité.

Adieu, toi le géant des forêts, qui n’a pas vécu ce pourquoi tu étais sur terre, toi qui a eu la malchance de croiser un jour ceux de ma race, tu es béni par Dieu et certain de l’avoir ton paradis, alors que nous, les hommes, ne méritons certainement que l’enfer pour avoir fait tant de mal sur cette terre !

Tu es un Orang Outan enfin libre, libre de t’envoler dans un monde meilleur ! Combien faudra-t-il encore de morts pour que ta race s’éteigne, un danger pour l’humanité tout entière que la disparition des espèces animales, combien faudra-t-il encore de temps pour que l’homme, quand il sera trop tard, dise : !

LE PIRE……. C’EST QU’ON SAIT!

 

 

Publié dans page de vie | 11 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog