Le miroir

Posté par canelle49 le 4 avril 2011

 voir l'image en taille réelle

Merci à Lyly pour ce nouveau défi, un tableau de, Nicolas Régnier, jeune femme à la toilette, qui m’a emmenée dans un texte venu d’ailleurs puisque les défis de Lyly m’entraînent si souvent dans l’inspiration, allez voir cette jeune femme qui nous offre une belle plume et des défis que j’aime beaucoup.

_____________________________________________________________ 

 Pourquoi apparaissait-il seulement maintenant dans sa vie, il était si beau, si jeune, elle avait peur de voir dans son regard ce désir qu’il avait d’elle, qu’il lui faisait comprendre par les mots chaque jour, elle ne pouvait pas y croire, il avait le visage d’un dieu grec, son corps musclés l’emportait dans des délices jamais conquis encore, elle se laissait emmenée par ce tourbillon de passion, pourtant chaque matin elle se demandait encore comment cela avait pu arriver. Elle pouvait encore faire illusion la journée, mais au petit matin débarrassée de ses fards, elle voyait bien les outrages des ans creusés ces joues.

Son miroir reflétait encore une image de beauté, mais qui commençait à se creuser de quelques petites marques qu’elle ne voulait pas voir, ni appeler ride, elle se caressait le visage, tirait en peu sa peau et tout à coup retrouvait quelques secondes la fraîcheur de ses 20 ans, son passé défilait dans ce miroir, elle y voyait la belle jeune fille qui faisait tourner la tête à tous les garçons du village et se souvint tout à coup de ce garçon prénommé Armand, il avait le même regard que Paul, il avait les cheveux couleurs de l’ébène et le corps d’un soldat romain, elle avait eu bien peu de chance de ne pas lui céder et ce qui devait arriver arriva, elle tomba follement amoureuse, la suite se passa comme dans un rêve, elle épousa Armand et comme dans les contes, ils eurent beaucoup d’enfants, ce fut la seule vérité du conte.

Les années passaient et elle se demandait comment ils en étaient arrivés à ce naufrage et comment quand on a aimé avec tellement de passion on peut un jour avoir le coeur sec qui ne bat plus pour l’autre, cet adonis n’avait plus une trace de ce qui avait pu plaire à Viviane, elle avait beau rechercher une once de ses traits de jeune homme, rien n’apparaissait de ce bel homme devenu un vieillard bien avant l’âge, contrairement à lui elle avait su prendre soin d’elle, mais il y avait belle lurette qu’il ne la regardait plus, ce qui devait arriver arriva, elle découvrit qu’il n’avait pas avancé sur le même chemin et qu’il n’avait plus rien en commun, ils décidèrent  de se séparer, sans haine, dans le respect et le souvenir de leur amour.

Elle était encore devant son miroir, il était si jeune, comment pouvait-elle se laisser aller dans les bras de cet homme si jeune, elle ne voulait pas être une couguar,  ce mot la fit frissonner, elle fronça les sourcils et plongea son regard sur les ans qu’elles découvraient devant ce maudit miroir, rien jamais ne lui redonnerait ses années, on ne peut être et avoir été, il fallait qu’elle finisse avec ce ridicule duo qu’elle formait avec ce bel adonis de 30 ans, elle avait 22 ans de plus que lui et plus les ans passaient, plus cette différence allait être grande, elle savait bien que cela ne pourrait pas durer, elle jeta un dernier coup d’oeil à son miroir, elle avait pris sa décision,  elle ne voulait pas être une vieille femme solitaire quittée par son amant, elle se retourna une dernière fois sur son image, s’allongea sur son lit, les barbituriques faisaient leur effet, elle ferma les yeux et sourit.

Paul la retrouva le sourire aux lèvres au petit matin, il savait déjà que la grande faucheuse était venu prendre sa bien-aimée, son regard se posa sur le miroir où il put lire ces quelques mots écrits d’un rouge très vif, JE T’AIME……

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 18 Commentaires »

Bon ou mauvais

Posté par canelle49 le 3 avril 2011

Si vous n’avez pas entendu ce journaliste je crois qu’il faut l’entendre, prendre quelques minutes pour l’écouter n’est pas une perte de temps……………..

 Image de prévisualisation YouTube

Guerres, soulèvement des peuples, les peuples savent comment on peut vivre dans nos démocraties ,qui  même si elles ne sont pas parfaites, font tout de même que nous n’avons pas de contraintes comme dans ces pays menés par des dictateurs.

Si nous n’avons pas de contraintes nous avons tout de même de bien drôle de façon de faire de la politique de nos jours, en Suisse je n’en parle même pas, quand je repense à cette votation contre la construction des minarets, je me rends compte une fois de plus que je ne l’ai pas digérée et maintenant ce que je ne digère pas c’est la bêtise des hommes politiques français, pardon pour me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais voilà, n’y a-t-il pas plus grave dans ce monde que de débattre soi-disant sur la laïcité, le chômage est devenu un sujet sans importance à croire, la précarité de même et voilà que ces hommes politiques s’égosillent pour débattre sur un sujet qui ne va surtout pas aider le peuple à retrouver du travail et des salaires décents.

C’est décidément un vrai film burlesque la politique en ce moment, met-on des hommes et femmes à la tête d’un état pour qu’ils perdent leur temps à discuter de religion……….

Voilà où le monde va et il  y va sûrement il va dans l’extrémisme de la haine de l’autre, quand donc prendrons-nous conscience que l’autre n’a rien de pire que nous, que l’autre peut aimer son prochain ou le détester, comme nous, que l’autre historiquement a peut-être fait moins pire que nous, alors cessons une bonne fois pour toute de parler pour ne rien dire.

Donc regardons l’histoire, comme nous en avons connu en Allemagne, cessons de nous prendre pour les Dieux du monde, il n’y a qu’un Dieu et il est le même pour nous, comme pour les musulmans, si nous avons l’intelligence de comprendre cela et bien nous allons savoir enfin que nous sommes tous frères sur cette terre.

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

Que du bonheur………..

Posté par canelle49 le 2 avril 2011

 voir l'image en taille réelle

Une rencontre et oui parfois une rencontre virtuelle peut devenir réalité et j’ai fait cette rencontre il y a quelques jours, une blogueuse venue de sa Bretagne a fait un petit tours chez moi et pas déçue de cette rencontre elle est bien comme je l’imaginais au travers de son blog, on peut avoir bien des déceptions dans la vie, j’en ai eu parfois, mais là non, cette jeune femme est tout simplement une super nana et on s’est très vite entendue, est-ce parce qu’on est du même signe et qu’on se ressemble sur bien des points, je ne sais pas, en tous les cas cela m’a confirmé ce que j’ai pensé d’elle dès la première visite que j’ai fait sur son blog, je suis certaine qu’aux travers des mots on peut voir l’intérieur d’une personne, même si en amitié comme en amour on peut parfois être aveugle.

Voilà nous avons fêté notre rencontre et bien fêté, je vous montre comment, par ce gif, bien entendu nous avons en peu abusé, mais sans rouler sous la table tout de même, les bulles ne font pas de mal ce sont les mélanges qui en font……………….Oui, oui, on a osé………….

voir l'image en taille réelle

Je l’ai emmenée dans mon petit monde,  dans ces petits sentiers que j’aime prendre chaque jour avec mon petit compagnon, elle a fait des clics et encore des clics afin de garder des souvenirs de la Suisse, une belle rencontre avec celle qui vient de Bretagne, une belle rencontre qui m’a bien confirmé que nous devons oser faire ce pas,  c’est tellement agréable de se faire des amis au travers du virtuel qui peuvent devenir des amis bien réels.

Voilà que le monde du virtuel quand il devient réel est encore plus beau et je pense à l’instant où j’écris à notre Fanette qui a fait tant d’efforts pour une rencontre bloguestre et qui malheureusement a avortée, je voulais lui dire ce matin, que rien n’est jamais perdu et que si on veut, on peut, alors même si cette rencontre ne se fait pas en quantité quelle importance, il suffit parfois d’une poignée de personne et on ne s’ennuie pas, puis il faut se dire que ce n’est jamais simple de réunir du monde, tous ont des priorités qui peuvent être une famille et comme ils ont raison de donner priorité à leur famille, soit parce que nous sommes tous très éloignés des uns des autres et que ce n’est pas toujours facile de faire des kilomètres et de trouver deux jours pour des inconnus finalement, tant de choses peuvent faire que c’est compliqué, mais ne désespérons pas, il y aura encore des jours et des jours en 2011 et peut-être que ce qui semblait impossible hier,  sera possible demain…………

Merci ma petite Cilou d’avoir fait ce petit détours par la Suisse………………….

 

Publié dans page de vie | 18 Commentaires »

Avril ne te découvre pas d’un fil…..le jour J est arrivé

Posté par canelle49 le 1 avril 2011

 voir l'image en taille réelle

Non, je ne vais pas déroger au premier avril, mais je ne vais pas vous faire une farce je vais vous conter un premier avril que j’ai vécu et oui pour de vrai. emoticone

Toute la population de ma petite ville se réveilla ce matin-là avec l’épée de Damocles au-dessus de la tête, surtout ne pas se faire avoir, c’était la journée de tous les dangers, celle où on avait la manie de se retourner quand on nous passait la main dans le dos pour ne pas arriver au travail avec le ridicule poisson d’avril collé dans le dos, oui je sais, le ridicule ne tue pas, puis on décortiquait la presse, on n’en perdait pas une miette, il fallait trouver le poisson caché par les nouvelles qui nous paraissaient toutes trop grosses pour être vraies, on les voyait partout ces poissons nager dans la presse. emoticone

La matinée avait commencé sous un ciel gris et on voyait déjà  des poissons fleurir sur le dos de certains collègues,  l’heure du café et bien entendu le sujet de conversation tournait autour du journal du matin. emoticone

La construction de l’autoroute arrivait à sa fin et le pont était terminé, si bien que la nouvelle qui nous annonçait que les essais de solidité du pont allait avoir lieu à 17 heures et comme c’est l’habitude en Suisse (ne riez pas) l’armée avec ses tanks, allait passer sur le fameux pont, il faut vous dire que nous sommes patriotes et que notre armée compte ici, même si elle n’est qu’une armée défensive on est assez fier de notre armée. emoticone

A l’heure dite, la foule devenait de plus en plus dense et pas le moindre soldat en vue, comme le Suisse est très, très ponctuel, on ne mit pas très longtemps à comprendre que c’était, le poisson d’avril, voilà comment une ville, un jour d’avril, tomba dans le panneau du poisson d’avril qui faisait tellement vrai que l’on n’y avait vu que du feu, on en a bien ri et le lendemain, la une du journal relatant la scène avec photos à l’appui d’une foule en attende d’un événement poisson d’avril fit dire que jamais plus on ne serait pris pour les dindons de la farce, depuis ce jour, il vaut mieux ne plus parler d’événements réels, car là, ce serait un poisson d’avril pour les organisateurs qui n’auraient pas âmes qui vivent au rendez-vous, comme quoi il est vrai que, chat échaudé craint l’eau froide………… emoticone

Moralité : le poisson d’avril le meilleur est bien celui qui dit vrai en étant mensonge.emoticone

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

12345
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog