Horreur sans nom

Posté par canelle49 le 16 mars 2011

 voir l'image en taille réelle

Une seconde et plus rien ne sera comme avant,

Des vies fauchées par la colère de la terre en mouvement

Océan source de vie qui devient source de mort

Terre tu trembles sans te soucier de l’humanité

Aurais-tu raison de l’humanité sans l’aide de l’homme

Il va bien t’aider à rayer de la carte toute l’humanité

Son invention nucléaire va-t-il faire qu’il n’y aura plus d’après

Un jour, une nuit, la prophétie arrivera-t-elle ?

Pour que ce jour d’après soit possible

Ne laissons plus le danger persister

Ouvre ton coeur et ton esprit et ose crier

Terre de nos ancêtre tu mérites mieux que la peur

Génération futur tu as le droit de rire, de chanter, d’aimer

Ne laissons plus les apprentis sorciers

Faire de notre monde un monde sans lendemain

 voir l'image en taille réelle

 

En pensant à ce peuple décimé par la fureur de la nature, tous ces gens fauchés en une seconde, l’horreur de ce drame ne peut avoir de mots assez forts pour dire combien la réalité qui nous arrive de pleins fouets est le pire de ce que l’on peut imaginer, pire, que le pire, scénario de film, là c’est bien la réalité dans toute, son horreur.

Admirable peuple qui dit que l’homme est au service de la nature et non pas la nature au service de l’homme !

 

 

12 Réponses à “Horreur sans nom”

1 2
  1. La population japonaise reste calme et digne tant qu’elle garde confiance en ses technologues. Mais le pouvoir du nucléaire leur échappe et toutes les solutions pour éviter une catastrophe « non naturelle »se vouent les unes après les autres à l’échec!
    Tout n’est que projection de situations, chiffres et statistiques et pendant ce temps la pudeur des larmes ne se cachent plus.
    On vante le nucléaire comme une énergie peut coûteuse, pourtant nous la payons au même prix que le gaz ou les autres produits fossiles.
    Alors que les Holdings du nucléaire engendrent des milliards de bénéfice, on nous fait croire que changer de production d’énergie reviendrait trop chère…
    Il est temps que l’humain revoit ses priorités et sa façon de consommer ou de gaspiller!
    Bises Helene et merci pour cet article qui réveille une fois de plus notre conscience.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  2. anne06 dit :

    c ‘est à nous à nous adapté à mère nature et non à nous a la dompté elles restera imprévisible restons humble pour une fois superbe texte
    trouvons des énergie alternatives
    j ai fait un texte de soutiens pour les Japonais sur mon blog j ai tant de peine pour eux bonne après midi amicale

    Dernière publication sur  : ET si l 'on faisait mentir le dicton

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog