• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Un métier de rêve

Posté par canelle49 le 23 février 2011

 voir l'image en taille réelle

Merci Mamietitine pour ce merveilleux gifs

 Un défi de Lyly,  qui nous offre une fois de plus de l’inspiration, merci Lyly !

Nous sommes le 24 décembre 2222, ce matin-là le soleil brille et il est temps de partir,  je file à tout allure dans ma soucoupe volante, je dois faire vite, le métier que j’exerce et que j’aime, me fait voyager, j’ai choisi le plus beau métier du monde, je suis devenue réparateur d’âme en détresse, en cette vieille de Noël, comme chaque année j’ai du boulot et je n’ai pas un instant à perdre, les vieilles de fêtes sont pour moi les plus grosses journées, tant de personnes ont ce mal-être qui prend leur esprit dans ces jours de fêtes que je me dois de faire vite afin de les aider, au mieux.

Pour faire plus vite, j’ai un lieu de prédilection pour réparer toutes ces âmes en berne, je les convoque sur la plus haute montagne et leur montre au loin tous les peuples en souffrances, les peuples qui ont faim et soif, les peuples qui n’ont pas de liberté, les peuples qui sont dans la douleur et les maladies, je n’ai que peu d’outils à ma disposition, je n’ai que des peuples qui vivent le pire et je leur démontre qu’ils sont dans un monde meilleur et qu’il faut penser aux autres, ce métier je l’adore, les revoir partir avec le sourire et me dire merci, les entendre me dire: < nous allons ne plus être aussi égoïste et ne penser qu'à nos petits problèmes puérils>, c’est ma plus belle victoire quand j’ai pu leur redonner le bonheur de vivre.

Voilà pourquoi mon métier me passionne, je reprends le chemin et je repars à la vitesse de la lumière pour me rendre dans un autre endroit et remettre toutes ces âmes dans le bonheur et la chaleur de l’amour ! Le métier que j’exerce est pour moi un réel bonheur, comment offrir du bonheur si nous sommes pris par le mal-être, comment offrir un sourire si nous sommes tristes, il m’a fallu presque une vie pour apprendre ce merveilleux métier qui fait mon bonheur ! C’est le métier que j’ai toujours rêvé accomplir ! 

 Mais je ne partirai pas avec ma soucoupe, je n’irai pas sur la montagne, je viens de faire un rêve merveilleux du métier dont j’ai toujours rêvé !

Rien ne m’empêchera de donner en peu de bonheur autour de moi et d’offrir des sourires à ceux qui ont le coeur triste et l’âme recouverte de bleus !

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Où trouver le B……………..

Posté par canelle49 le 23 février 2011

 

Un texte déjà paru dans mon blog, mais j’ai lu un texte magnifique sur un blog que je recommande pour qui aime les belles plumes (http://chasseurdimagesspirituelles.unblog.fr/ et j’ai eu envie de faire réapparaitre cette petite histoire.

 voir l'image en taille réelle

Il était une fois, un Roi du désert lassé de voir tous ces sujets de n’avoir que des rancoeurs et des angoisses, alors qu’ils avaient tout pour être heureux, il décida de les punir et pour cela, cacher le bonheur. Il prit la décision de parler avec ses ministres afin de bien trouver l’endroit où le cacher!

Il écouta ses ministres lui proposer une cachette pour décider de son choix!

_ Cachons-le au fond de l’océan qui pourrait un jour le trouver là ?

_ Cachons-le dans la forêt la plus épaisse où personne, jamais, ne pourra pénétrer !

_ Non, il faut le cacher sur la plus haute montagne que personne, jamais, ne pourra gravir!

_ Pourquoi ne pas le cacher dans les nuages, personne ne pourra jamais les atteindre!

_ Sur la lune, jamais l’homme ne pourra s’y rendre!

Un seul de ses ministres se taisait, le roi se tourna vers lui et lui demanda pourquoi, lui, n’avait pas donné son idée, il avait choisi ses ministres pour leur intelligence et leurs idées, il était furieux de voir qu’un de ses ministres ne prenait pas la parole!

Alors, timidement, celui qui n’avait pas encore parlé, pris la parole!

_ Un jour les océans seront visités par les hommes et ils trouveront le bonheur, les forêts ne seront jamais assez épaisses pour retenir l’homme qui va les détruire et trouver le bonheur, les montagnes n’auront plus de secrets pour l’homme, il va les gravir sans peine et sans peine trouver le bonheur, les nuages seront un jour au-dessous de l’homme qui volera toujours plus haut et saura que le bonheur est caché là, la lune ne sera pas assez loin pour retenir les pas de l’homme, il marchera un jour sur la lune et il n’aura plus qu’à ramener le bonheur!

Le Roi se mit en colère et s’écria

_ tu nous donnes de belles explications, toi qui n’as rien à proposer, il est plus simple de ne pas vouloir les solutions des autres que d’en trouver une toi-même!

Il avait le coeur qui battait, mais il était bien courageux et fit face au roi en le regardant bien dans les yeux et répliqua qu’il savait où, cacher le bonheur!

_Parle alors, qu’attends-tu pour nous le dire !

_ Seigneur, j’allais y venir, quand vous m’avez interpellé.

_ le bonheur cachez-le au fond de chaque être, ils le chercheront partout ailleurs, plutôt qu’en eux, ils n’auront pas idée de le chercher en eux, ils auront besoin toujours de courir après le bonheur alors qu’il sera là, bien enfouis au fond d’eux!

Ainsi fut fait et depuis ce jour nous cherchons le bonheur au travers de ce monde alors que nous l’avons bien enfoui en nous.

Si ce matin je vous révèle où est le bonheur, c’est que ce Roi, un soir, est venu me conter sa légende et m’a soufflé qu’il y avait assez de tristesse, assez de pleurs, de chagrin et qu’il voulait que je vous dise où, il avait caché le bonheur.

Je lui ai demandé pourquoi il voulait révéler au monde la cachette du bonheur, alors qu’il avait tout fait pour le cacher. Il m’a soufflé tristement qu’il ne pouvait plus d’entendre les cris de douleur, voir le chagrin, qu’il avait fait un oubli qui l’empêchait de reposer en paix, dans son acharnement à vouloir punir son peuple et lui cacher le bonheur, il avait oublié de cacher le malheur et celui-ci n’avait pas de peine à être trouvé car il arrivait, sans qu’on l’y invite,  voilà pourquoi il désirait  révéler la cachette du bonheur afin d’apprendre aux humains que le bonheur se cachait en eux. 

Je vous offre ce matin, avec bonheur, la cachette du bonheur!

 

 

 

 

 

 

Publié dans contes | 10 Commentaires »

Le bouffon du roi

Posté par canelle49 le 21 février 2011

Mezri Haddad Ambassadeur Tunisien démissionnaire de l’Unesco est le parfait exemple de ce que peut être un politicien avant et après, ou le double langage ! Une belle preuve de ce double langage, mais en plus chez lui avec un manque certain d’intelligence à tel point qu’on peut se demander comment ce Monsieur a pu se retrouver à un tel poste ! 

AVANT

Image de prévisualisation YouTube

Cet homme est dangereux pour la démocratie Tunisienne, il est invité sur la chaîne de télévision France 24, je passe le fait que cet homme ne représente aucunement la révolte Tunisienne, mais il annonce la création d’un nouveau parti politique en Tunisie (mouvement néo bourguibiste) et à la question de la journaliste lui demandant s’il a l’intention de se présenter à la présidence, il répond que pour l’instant ce n’est pas son intention, alors au cas où, cet homme se présenterait, n’oubliez pas ces interventions, qui, dans les premiers jours de la révolution, parlait du peuple en disant que ce n’était que des hordes de voyous et qu’il fallait réprimer très vite cette révolte et puis, quand il a senti que tout allait basculer contre son camp, c’est-à-dire contre le Dictateur en place et sa famille, il revient sur ses mots et offre sa démission.

Un sérieux exemple de ce que peut être le double discours et de la malhonnêteté qui peut sévir chez certains politiciens !

APRES

Image de prévisualisation YouTube

 JUSTE POUR RIRE

Image de prévisualisation YouTube

Amira YAHYAOUI, Cyberactiviste tunisienne, jeune femme qui a eu bien du courage pendant cette révolution et avant les événements que l’on connait, émettait sur le net au risque de sa vie, cette jeune femme lui a posé une question bien simple, en lui demandant pourquoi il faisait que son nom soit apparenté à un parti politique le parti de Bourguiba, alors que son nom devrait être plus apparenté à celui de Ben Ali, qu’il a toujours soutenu avec force.

Démontrer sa petitesse n’est pas nécessaire, il a été très vil et abject avec cette jeune fille dans sa réponse, mais en plus, pas un des hommes, de cette soirée, n’a osé contrer ce Monsieur, une question simple, une seule question, comment une chaîne de télévision peut continuer d’inviter ce clown, il n’a rien à faire sur un plateau de télévision et encore moins pour y parler de la Tunisie, il a fait affront au peuple Tunsien et cet homme n’est pas digne du peuple Tunisien, surtout pas digne de les représenter ! 

 

Publié dans page de vie | 7 Commentaires »

Citation qui ne me colle pas……..

Posté par canelle49 le 20 février 2011

 voir l'image en taille réelle

 <>.

Ceci est la signification de « Carpe Diem » je le lis souvent et je l’entends souvent dire ce « Carpe Diem » et je me rends compte que je suis le contraire d’une « Carpe Diem » car avoir confiance, dans l’avenir, c’est tout simplement, vivre, trouver le bonheur de croire que l’avenir sera encore plus beau, si je n’avais pas, dans ma vie, cru à mon avenir, je ne regarderais pas mon présent avec tant de bonheur, avoir confiance en l’avenir et faire des projets n’est-ce pas être heureux ? 

Comment avoir le moins de confiance possible en l’avenir et vivre heureux ? Ne pas croire avec force et confiance en l’avenir, ferait de moi, quelqu’un de très négatif, donc avoir le plus confiance possible en l’avenir est  une source de bonheur, je reste persuadée que croire au lendemain fait le bonheur, comment pourrais-je, être confiante et heureuse si je ne croyais pas en l’avenir, n’est-ce pas cela simplement le bonheur dont tout le monde cherche désespérément la trace, n’est-ce pas simplement de croire en l’avenir et de faire des projets ?

Regardez tous ces peuples qui se soulèvent dans ces pays où la jeunesse n’avait pas d’avenir, cette jeunesse qui ne pouvait pas faire de projet, voyez combien l’avenir pour la jeunesse, est important, alors ne pas avoir confiance en l’avenir, pour moi c’est, se laisser mourir chaque jour et se retrouver sans le bonheur de faire des projets, on sait très bien que de ne plus avoir le coeur à faire des projets, c’est, tomber dans la dépression, faire des projets nous aide à vivre, quelle est la valeur de la vie si on n’a plus confiance en l’avenir ? Quelle est la valeur de la vie si on n’a plus de projets ?

 

L’avenir est le moteur de nos vies, l’avenir ne peut pas être et exister sans confiance, déjà avoir confiance en nous-même pour traverser les obstacles que la vie met au travers de nos chemins et y croire dur comme fer est pour moi le meilleur moyen de réussir sa vie et quand on ne peut plus penser à avoir un avenir par la force d’un gouvernement comme en Tunisie qui n’offrait pas ce sentiment à son peuple et bien le peuple se meurt et son réveil est terrible, car sans avenir on voit bien que les jeunes n’avaient plus rien à perdre, même pas leur vie et qu’ils ont pris le contrôle de leur vie, pour enfin avoir la possibilité de faire des projets d’avenir.

 

Alors, pour moi, la citation « Carpe Diem » ne me va pas du tout, je suis tout le contraire de cette citation, car je ne me contente pas de vivre le jour présent, mais j’aime me battre pour faire en sorte que l’avenir, ne soit pas comme le présent, si ce n’est pas le mien, au moins celui de mes petits-enfants,  me contenter de vivre le jour présent, serait, se faire une raison, que rien ne peut changer dans ce monde, ne plus avoir confiance en l’avenir, serait, tomber dans la dérision de n’avoir plus qu’une vie sans intérêt dans le présent. 

 

Voilà pourquoi je ne suis pas et ne serais jamais « Carpe Diem », car même à mon âge, je crois en mon avenir et je sais que le soleil y sera plus présent encore, mon avenir je le projette et cela me rend heureuse, je vis mon présent bien entendu avec bonheur, mais je n’ai jamais pu et ne pourrai jamais vivre sans avoir des projets en moi, les projets pour moi sont un moteur pour atteindre un but et j’ai besoin d’avoir des buts dans la vie, sinon il me semble que ma vie n’a pas de raison d’être, même le présent serait fade sans avenir !

 

La vie, c’est ce qui arrive quand on a d’autres projets (John Lennon)

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

Judicieux conseil tous devrait le lire, merci Binicaise

Posté par canelle49 le 19 février 2011

 

 

 

 voir l'image en taille réelle

Hier matin, le froid glacial a fait que les pare-brises étaient gelés, mais le soleil commençait à poindre le bout de son nez et c’est une fois de plus avec bonheur que je suis allée me promener au bord de la rivière. Avec étonnement j’y ai vu cette rivière comme jamais je ne l’ai vu, depuis des années que je vais me promener sur ses rives, jamais je ne l’ai vu couler d’un si mince filet d’eau, voilà que les 32 jours sans neige et sans pluie avec un merveilleux soleil présent avaient fait d’elle, un petit ru. 

Tout en me promenant, je suis revenue dans mes pensées, au fil de mes pas en regardant le changement de la forêt et les nombreux arbres au sol, je me suis demandé ce qui avait bien pu se passer pour qu’autant d’arbre, meurt. J’aime me promener dans la nature et quand je la découvre si misérable, des questions me viennent et je me demande comment on n’a pas encore fait tout notre possible pour remédier à la pollution avec plus d’entêtement.

Puis, j’ai repensé au livre que je viens de lire, conseillé par Binicaise, ( l’oligarchie ça suffit, vive la démocratie, Hervé Kempf ). J’ai repensé à ce paragraphe qui m’a rendue très interrogative. Ce passage dit en gros que les seules visées de ce monde sont l’augmentation du PIB et que c’est allé à l’encontre de l’écologie. Etant donné que pour produire ont pollue, la constatation est vite faite, pour que nos pays restent des pays riches, il faut produire et polluer. Qui dit production, dit aussi consommation et meilleurs salaires. Ne sommes-nous pas dans une spirale infernale, comment stopper dans ce cas, la catastrophe annoncée ?

Alors, j’ai compris que nous sommes, nous les peuples,  le pouvoir,  nous avons le pouvoir dans toutes démocraties d’élire nos représentants, si au lieu de voter pour la gauche, la droite, le centre ou l’extrême droite ou gauche, on votait pour le seul parti qui parle comme nous et qui désire faire quelque chose pour notre planète? Ce parti est le parti des VERTS, nous avons le choix de faire changer les choses, si on le désire.

Évidemment, nous avons un rôle à jouer qui est important pour notre planète, dans ce livre il est bien mentionné que tous les citoyens du monde sont à 50% responsable de la pollution de par nos choix de chauffage, d’alimentation, de transport et de consommation, autrement dit, il est très clair que nous avons une partie de la solution entre nos mains. Nous pouvons personnellement, sans trop attendre de nos gouvernements faire en sorte de consommer moins de viande, on sait que le bétail est un des plus gros producteurs de méthane sur terre, si au lieu de toujours jeter on réparait et on apprenait à de se passer de certaines choses qui ne sont pas une nécessité. Trop de consommation fait non seulement grimper le PIB, mais il fait grimper la pollution. Qui dit PIB en hausse, dit consommation meilleure, l’argent garde le pouvoir sur nos politiciens.

J’en reviens au citoyen que nous sommes, donnons-nous les moyens de contrer ceux qui détiennent le pouvoir de l’argent et impliquons-nous davantage dans la vie politique de nos pays. J’entends trop souvent dire que la politique, c’est du blabla,  mais il ne faut pas oublier que la politique fait nos vies, alors soyons des citoyens engagés en allant simplement faire notre devoir de citoyen et donnons nos voix aux VERTS qui ne pensent pas qu’au fric, mais qui pensent et agissent pour la  sauvegarde de notre planète.

Sachons être plus responsable et n’hésitons pas à aller aux urnes pour donner nos voix à ceux qui donnent la priorité à notre sauvegarde et peut-être que demain, nos générations vivront dans un monde sans avoir la peur de voir mourir la terre.

Verte je suis, verte je resterai, pas par conviction politique, mais par conviction de laisser à nos enfants une planète où ,il fait bon vivre ! 

La terre ne nous appartient pas, nous appartenons à la terre, alors servons là avec respect !

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

12345
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog