• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 23 février 2011

Un métier de rêve

Posté par canelle49 le 23 février 2011

 voir l'image en taille réelle

Merci Mamietitine pour ce merveilleux gifs

 Un défi de Lyly,  qui nous offre une fois de plus de l’inspiration, merci Lyly !

Nous sommes le 24 décembre 2222, ce matin-là le soleil brille et il est temps de partir,  je file à tout allure dans ma soucoupe volante, je dois faire vite, le métier que j’exerce et que j’aime, me fait voyager, j’ai choisi le plus beau métier du monde, je suis devenue réparateur d’âme en détresse, en cette vieille de Noël, comme chaque année j’ai du boulot et je n’ai pas un instant à perdre, les vieilles de fêtes sont pour moi les plus grosses journées, tant de personnes ont ce mal-être qui prend leur esprit dans ces jours de fêtes que je me dois de faire vite afin de les aider, au mieux.

Pour faire plus vite, j’ai un lieu de prédilection pour réparer toutes ces âmes en berne, je les convoque sur la plus haute montagne et leur montre au loin tous les peuples en souffrances, les peuples qui ont faim et soif, les peuples qui n’ont pas de liberté, les peuples qui sont dans la douleur et les maladies, je n’ai que peu d’outils à ma disposition, je n’ai que des peuples qui vivent le pire et je leur démontre qu’ils sont dans un monde meilleur et qu’il faut penser aux autres, ce métier je l’adore, les revoir partir avec le sourire et me dire merci, les entendre me dire: < nous allons ne plus être aussi égoïste et ne penser qu'à nos petits problèmes puérils>, c’est ma plus belle victoire quand j’ai pu leur redonner le bonheur de vivre.

Voilà pourquoi mon métier me passionne, je reprends le chemin et je repars à la vitesse de la lumière pour me rendre dans un autre endroit et remettre toutes ces âmes dans le bonheur et la chaleur de l’amour ! Le métier que j’exerce est pour moi un réel bonheur, comment offrir du bonheur si nous sommes pris par le mal-être, comment offrir un sourire si nous sommes tristes, il m’a fallu presque une vie pour apprendre ce merveilleux métier qui fait mon bonheur ! C’est le métier que j’ai toujours rêvé accomplir ! 

 Mais je ne partirai pas avec ma soucoupe, je n’irai pas sur la montagne, je viens de faire un rêve merveilleux du métier dont j’ai toujours rêvé !

Rien ne m’empêchera de donner en peu de bonheur autour de moi et d’offrir des sourires à ceux qui ont le coeur triste et l’âme recouverte de bleus !

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 12 Commentaires »

Où trouver le B……………..

Posté par canelle49 le 23 février 2011

 

Un texte déjà paru dans mon blog, mais j’ai lu un texte magnifique sur un blog que je recommande pour qui aime les belles plumes (http://chasseurdimagesspirituelles.unblog.fr/ et j’ai eu envie de faire réapparaitre cette petite histoire.

 voir l'image en taille réelle

Il était une fois, un Roi du désert lassé de voir tous ces sujets de n’avoir que des rancoeurs et des angoisses, alors qu’ils avaient tout pour être heureux, il décida de les punir et pour cela, cacher le bonheur. Il prit la décision de parler avec ses ministres afin de bien trouver l’endroit où le cacher!

Il écouta ses ministres lui proposer une cachette pour décider de son choix!

_ Cachons-le au fond de l’océan qui pourrait un jour le trouver là ?

_ Cachons-le dans la forêt la plus épaisse où personne, jamais, ne pourra pénétrer !

_ Non, il faut le cacher sur la plus haute montagne que personne, jamais, ne pourra gravir!

_ Pourquoi ne pas le cacher dans les nuages, personne ne pourra jamais les atteindre!

_ Sur la lune, jamais l’homme ne pourra s’y rendre!

Un seul de ses ministres se taisait, le roi se tourna vers lui et lui demanda pourquoi, lui, n’avait pas donné son idée, il avait choisi ses ministres pour leur intelligence et leurs idées, il était furieux de voir qu’un de ses ministres ne prenait pas la parole!

Alors, timidement, celui qui n’avait pas encore parlé, pris la parole!

_ Un jour les océans seront visités par les hommes et ils trouveront le bonheur, les forêts ne seront jamais assez épaisses pour retenir l’homme qui va les détruire et trouver le bonheur, les montagnes n’auront plus de secrets pour l’homme, il va les gravir sans peine et sans peine trouver le bonheur, les nuages seront un jour au-dessous de l’homme qui volera toujours plus haut et saura que le bonheur est caché là, la lune ne sera pas assez loin pour retenir les pas de l’homme, il marchera un jour sur la lune et il n’aura plus qu’à ramener le bonheur!

Le Roi se mit en colère et s’écria

_ tu nous donnes de belles explications, toi qui n’as rien à proposer, il est plus simple de ne pas vouloir les solutions des autres que d’en trouver une toi-même!

Il avait le coeur qui battait, mais il était bien courageux et fit face au roi en le regardant bien dans les yeux et répliqua qu’il savait où, cacher le bonheur!

_Parle alors, qu’attends-tu pour nous le dire !

_ Seigneur, j’allais y venir, quand vous m’avez interpellé.

_ le bonheur cachez-le au fond de chaque être, ils le chercheront partout ailleurs, plutôt qu’en eux, ils n’auront pas idée de le chercher en eux, ils auront besoin toujours de courir après le bonheur alors qu’il sera là, bien enfouis au fond d’eux!

Ainsi fut fait et depuis ce jour nous cherchons le bonheur au travers de ce monde alors que nous l’avons bien enfoui en nous.

Si ce matin je vous révèle où est le bonheur, c’est que ce Roi, un soir, est venu me conter sa légende et m’a soufflé qu’il y avait assez de tristesse, assez de pleurs, de chagrin et qu’il voulait que je vous dise où, il avait caché le bonheur.

Je lui ai demandé pourquoi il voulait révéler au monde la cachette du bonheur, alors qu’il avait tout fait pour le cacher. Il m’a soufflé tristement qu’il ne pouvait plus d’entendre les cris de douleur, voir le chagrin, qu’il avait fait un oubli qui l’empêchait de reposer en paix, dans son acharnement à vouloir punir son peuple et lui cacher le bonheur, il avait oublié de cacher le malheur et celui-ci n’avait pas de peine à être trouvé car il arrivait, sans qu’on l’y invite,  voilà pourquoi il désirait  révéler la cachette du bonheur afin d’apprendre aux humains que le bonheur se cachait en eux. 

Je vous offre ce matin, avec bonheur, la cachette du bonheur!

 

 

 

 

 

 

Publié dans contes | 10 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog