Maladie de l’âme

Posté par canelle49 le 5 février 2011

 voir l'image en taille réelle

Voilà le vampire que je suis, refait surface, ce matin j’ai trempé ma plume dans l’encrier de Jean-Jacques, en passant allez faire une petite virée sur son blog, vous ne serez pas déçu, je vous conseille ce blog !

La maladie du siècle que tout le monde connaît et qui ne se soigne qu’avec beaucoup de patience et pour laquelle il n’y a pas de vaccin devient de plus en plus contagieuse, cette satanée maladie qu’est la DÉPRESSION fait de nombreuses victimes, pourquoi de nos jours on a souvent autour de nous des gens qui en sont atteint ou parfois même en sommes-nous atteint, une question de JJ qui a fait que j’avais envie d’essayer de comprendre.

C’est sournoisement que cette maladie prend possession des esprits, on ne sait pas qu’on peut être atteint de cette maladie et c’est quand l’esprit commence à ouvrir son flot de pensées négatives et que nous ne voyons plus le monde, que nous ne supportons plus une réflexion sans avoir les larmes qui coulent à flot sans ne plus pouvoir tarir ce flot, c’est alors qu’il faut oser faire le pas et aller trouver un pro, il n’y a pas de honte d’aller voir un psychologue quand le mal est déjà installé.

Pourquoi de nos jours cette maladie fait tant de victimes, je ne sais pas si mon explication est la bonne, mais déjà il y a certainement un microbe bien puissant et ce microbe s’appelle égoïsme, nous ne savons plus écouter l’autre, nous ne savons plus regarder l’autre, nous ne savons plus nous arrêter quelques instants pour avoir un dialogue et offrir une écoute, si dans ma vie j’ai remarqué cela c’est que j’ai été plus souvent celle qui écoute que celle qui parle et puis un jour ayant à mon tour ce besoin de parler, je n’ai pas trouvé d’écoute, peu de monde de nos jours savent prendre en peu de temps pour les autres, notre société est devenue une société de consommation et on consomme l’être humain que l’on jette dès qu’il ne sert plus, nous n’avons pas besoin d’avoir autour de nous des gens qui nous enquiquinent avec leurs problèmes, voilà ce qu’est devenu l’être humain de nos jours, un monstre d’égoïsme !

Pourtant, il y a encore de belles personnes sur cette terre qui savent écouter, mais qui sont souvent impuissante face à cette maladie, quand la maladie est installée personne ne peut plus rien, la personne atteinte ne peux plus nous entendre, son esprit n’a plus la force d’entendre, c’est alors qu’il faut aller très vite chez un pro qui saura écouter et comprendre, par contre, ce qui m’a toujours fait peur, c’est l’addiction aux médicaments de toutes sortes qui peuvent faire de nous des zombies.

Pourquoi il ne faut pas entrer dans la ronde des médicaments, je pense que si on commence on ne s’en sort plus de ce cercle vicieux, c’est comme celui qui boit, plus il boit plus il a l’impression d’oublier ses soucis et quand l’alcool c’est évaporé, il sait que ces problèmes ne sont pas partis, avec les médicaments c’est pareil si bien que dès que l’esprit redevient clair il faut à tout prix le faire dormir pour être bien, alors on perd pied petit à petit on se noie dans une sorte de brouillard qui fait que pour en sortir cela devient de plus en plus compliqué, j’en parle en connaissance de cause ayant dans ma famille une personne que j’aime qui ne sort plus de ce cercle vicieux, n’y aurait-il pas un autre médicament qui serait l’amour, l’amitié et l’écoute de l’autre qui pourrait plus sûrement guérir sans détruire l’esprit ? Je crois plus aux sentiments qu’aux médicaments pour ce genre de maladie, mais ceci n’engage que moi !

La dépression frappe au hasard, c’est une maladie, pas un état d’âme. (Tahar Ben Jelloun)

12 Réponses à “Maladie de l’âme”

1 2
  1. jacky2303 dit :

    Ton explication s’avérer exacte pour une majorité de cas. Cependant la dépression peut aussi être à l’origine d’un choc psychique consécutif à un acte médical aux conséquences insupportables, dont la personne ne s’en remettra jamais intégralement. Certes, avec les années le mal s’atténue. Il n’en demeure pas moins cependant que la personne reste sujette à un état chronique de détresse, d’anxiété. Ceci malgré les soins prodigués, l’amour, l’attitude attentionnée de son entourage.
    Bonne soirée et bon dimanche
    Bisous zen et affectueux, Jacky

  2. saadou dit :

    encore faut-il tomber sur les bons médecins; l’interprétation de la maladie est tellement personnelle, certains médecins posent des clichés sur les patients…et là ça devient un drame pour le malade

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog