• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 23 janvier 2011

Souvenir………..

Posté par canelle49 le 23 janvier 2011

Une lettre, cela fait bien longtemps, bien des années, que j’avais adressée à un ami de longue date qui n’avait pas su voir entre la vérité de ses amis et la vérité de celle qui ne pouvait que lui apporter souffrance, il ne savait pas encore, que cela allait arriver, mais comment l’aurait-il compris, il n’avait qu’amour dans son coeur et comme beaucoup quand on aime, on ne voit qu’au travers des yeux de l’autre !

voir l'image en taille réelle

Bonjour mon ami, au nom de tous, je viens par ce petit message te dire combien tu as pu faire mal par tes mots,  ne pas voir combien ceux qui t’ont mis en garde ne l’ont pas fait pour te faire mal, mais bien pour te démontrer la vérité, oui, je sais, tu n’es pas prêt à l’entendre et je comprends, le temps fera peut-être que tu comprendras et tu nous reviendras, nous serons tous encore là pour toi ! 

Je ne peux pas m’empêcher, comme toujours de te dire ce que je pense de tout ceci, sans le vouloir certainement tu as fait mal, tu n’as pas en ce moment la possibilité de voir ce qui crève les yeux et rien que pour cela on te pardonne tes paroles,  mais ose tout de même comprendre que parfois faire mal gratuitement n’est pas nécessaire dans la vie, tu te détruis aussi en faisant cela et tu détruis par la même occasion tous tes amis, tes vrais amis, tu en as et tu le sais,  je connais ton coeur, je connais ton âme, comment, te connaissant, supporteras-tu ce que tu as pu dire et faire, alors avant que tu ne sois plus que douleur je voulais te dire ce qui suit au nom de tous.

Je ne sais pas si la lumière peut atteindre les coeurs,  ce que je sais, c’est qu’entre le mal et le bien, il n’y a qu’un petit pas que je ne veux jamais franchir,  garder espoir encore dans l’être humain, les blessures que l’on peut avoir, on en guérit, tous auront la possibilité de guérir, mais toi, oui, toi, quand tu auras recouvré la vue, pourras-tu te pardonner ?

Nous tricotons aussi bien à l’endroit, qu’à l’envers, sur mon tricot j’ai perdu des mailles que je ne retrouverai jamais, mais une chose est certaine, les mailles que j’ai gardées sur le tricot de ma vie étaient amour et sincérité, je n’ai pas eu besoin de tricoter des milliers de mailles pour savoir que l’amitié sincère ne recouvre pas complètement l’aiguille, il suffit de quelques mailles, parfois on laisse couler une maille sans le vouloir, on risque de ne pas la retrouver,  parfois on réussit à la remonter sur son tricot, mais elle n’a plus la même forme que les autres et c’est peut-être pour cela que je l’affectionne plus que les autres, le pardon est la plus belle fleur de la victoire (proverbe arabe) et le regard le plus beau paysage quand il est pur et sincère, tu penseras et tu feras ce que tu désires, mais je voulais te dire que notre amitié est sincère, ne joue jamais, ni avec l’amour, ni avec l’amitié, ces biens sont plus précieux que toutes les richesses de ce monde!

A toi mon ami qui a peut-être lâché les seules mailles qui étaient sincères avec toi ! Remonte vite ces mailles sans quoi au lieu d’avoir une déformation qui avec le temps ne se verra plus, tu risques de ne les voir que s’écouler sans plus avoir la possibilité de les reprendre.

Nous t’aimons avec un petit pincement au coeur, au nom de tous , Helene

Cette missive est très lointaine, depuis, il a su remonté avec patience et amour toutes les mailles et même si elles n’ont pas toutes la même forme, il a retrouvé tous ses amis qui lui ont pardonné, on fait tous, des erreurs dans nos vies, on a tous besoin un jour de demander pardon ou d’accorder notre pardon, si on est capable de faire cela, la vie devient un nirvana de sérénité et de bonheur!


 


 

Publié dans page de vie | 14 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog