• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 20 janvier 2011

héros de la révolution du jasmin

Posté par canelle49 le 20 janvier 2011

 voir l'image en taille réelle

Je quitte, maman, pardonne-moi, les reproches sont inutiles, je suis perdu sur un chemin que je ne contrôle pas, pardonne-moi si je t’ai désobéi, adresse tes reproches à notre époque, pas à moi!

Ce sont ses dernières paroles!

Il n’avait que 26 ans et déjà plus d’espoir, il avait pourtant tellement misé sur ses études pour aider sa famille, il avait tellement de volonté pour s’en sortir, mais il avait la malchance d’être né dans un pays où l’injustice régnait, où les brimades étaient son quotidien, sa famille ne pouvant plus l’aider pour ses études il pris la décision de devenir marchant ambulant afin de faire vivre sa famille,  mais c’était sans compter les interdits qui allaient lui fermer aussi cette porte, une autorisation, une malheureuse autorisation qu’il n’avait pas et sa marchandise fut saisie, il essaya bien de se défendre, de supplier, lui prendre sa marchandise était pour lui la fin de tout, comment allait-il pouvoir survivre avec sa famille ?

On l’humilia, on le chassa pour avoir osé demander son dû, mais hélas, il faisait face à des hommes sans coeur tout comme celui qui les gouvernait, ce dictateur et sa femme sans coeur qui volait tout un peuple depuis des années, cette mafia à l’italienne qui appauvrissait le peuple pour mieux s’enrichir eux et leur famille, ce couple infernal qui faisait régner la terreur !

Il était une fois, un jeune homme n’ayant plus d’espoir, n’ayant plus de force pour se battre, il était une fois, un jeune homme qui ne trouva qu’une solution pour se faire entendre, il donna sa vie pour les siens, il ne savait pas à cet instant qu’il allait donner sa vie pour son peuple, il est devenu un héros pour toute une jeunesse brimée et sans avenir, il est devenu ce héros dont l’histoire se souviendra quand on aura oublié depuis longtemps le nom de ce dictateur, la mémoire se souvient du nom des héros, les monstres n’ont plus de nom dans nos mémoires ce sont simplement des monstres sans nom !

 La révolte du jasmin est  la tienne Mohamed Bouazizi, à jamais !

 

Publié dans page de vie | 13 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog