Au-dessus des nuages

Posté par canelle49 le 11 janvier 2011

voir l'image en taille réelle

Au-dessus des nuages, pour ne voir que le soleil et les étoiles, qui n’a pas rêvé de vivre sa vie sans nuages, qui n’a pas eu des envies de vie sans problème , sans peur, sans angoisses, sans chagrins ?

Il était dans son petit monde tout en haut de cette tour au-dessus des nuages, sa vie était un rêve, il avait la chance de vivre presque seul au monde dans cet univers au-dessus des hommes qui n’avaient pas sa chance de vivre au-dessus des nuages.

Ce matin-là, pourtant, il se réveilla en ayant en lui un sentiment qu’il n’avait pas ressenti, depuis qu’il avait élu domicile au-dessus des nuages, ce sentiment montait en lui telle une boule qui lui pressait sur la poitrine, il connaissait ce sentiment qui s’appelait angoisse, il se demanda pourquoi il avait ce sentiment alors qu’il avait tout pour être heureux, lui toujours si positif, tout allait si bien dans sa vie, il se leva et tendit son bras pour attraper ses vêtements, il ressentit une douleur, bon sang, se dit-il, je ne vais pas avoir une crise cardiaque tout de même, il chassa cette pensée très vite et s’empressa de s’habiller, il venait de voir que l’heure avait tourné et qu’il allait se mettre en retard.

Il revoyait cette jeune fille fraîche et charmante qui l’avait enfin décidé, à prendre femme, lui, le célibataire endurci, avait laissé derrière lui toutes ses peurs d’unir sa vie à celle d’une autre, il courrait de femme en femme sans jamais avoir dans son coeur de l’amour pour l’une d’elle, quand il avait rencontré Emma, son coeur avait battu la chamade et son regard n’avait pas pu se détacher d’elle, il avait su très vite qu’il venait de rencontrer celle qui lui donnait l’envie de vivre à deux.


Il était dans la rue et regardait tous ces gens, qui chaque matin comme des robots partaient pour rejoindre leur place de travail, il pensa qu’il avait bien de la chance d’habiter au-dessus des nuages et d’avoir en lui cette façon de vivre en étant positif, oui, mais ce matin, cette angoisse ne partait pas et il se demandait encore comment l’éviter, il n’y avait pourtant rien qui ne pouvait lui faire peur, sa vie était réglée comme une horloge et il allait épouser celle qu’il aimait, il entendit au loin la sirène d’une ambulance qui se rapprochait de plus en plus, il regarda dans la direction d’où venait la sirène, mais ne vit rien, pourtant elle était de plus en plus proche, pourquoi ne la voyait-il pas ?

C’est alors qu’il baissa les yeux et se vit allongé sur le bitume, il eut un instant de panique, puis se mit à rire, mais que je suis bête, je suis dans un rêve, je vais me réveiller et me retrouver dans mon lit, mais non, il se voyait toujours là, sans vie, allongé, un homme lui faisait des massages cardiaques, son angoisse avait disparue comme par enchantement, il venait pourtant de comprendre qu’il allait partir pour de bon au-dessus de nuages, pourquoi alors était-il tellement heureux ? Il ne se posa pas longtemps la question, il vit la lumière qu’il avait toute sa vie voulue atteindre, sans hésiter, il traversa ce rideau de lumière pour se retrouver au pays où tout est amour, il était enfin dans ce monde au-dessus des nuages!

Tous un jour nous irons au dessus de nuages et retrouveront le bonheur de revoir ceux qui nous ont quittés, ce seul espoir devrait être en nous !

Merci à Béa qui m’a inspiré ce texte et qui m’a offert la photo qui l’illustre !

 

 






15 Réponses à “Au-dessus des nuages”

1 2
  1. dominique dit :

    bonsoir Hélène
    Quel talent d’avoir développé cette histoire à partir de cette jolie photo.
    Pour croire après à la mort il faut déja croire à la vie, moi je ne crois plus en rien.
    bisous
    Dominique

  2. jacky2303 dit :

    Bonsoir Hélène,
    Non seulement une histoire super bien menée malgré son épilogue. Quoique, n’aspirons–nous pas tous à trouver une place dans ce royaume d’amour auprès de ceux qui nous y précédé?
    De plus cette image est superbe et me rappelle ces magnifiques mers de brouillard qu’il m’arrive de contempler en automne depuis les crêtes de mes montagnes.
    Bonne fin de soirée et bisous affectueux
    Jacky

  3. Bonjour Hélène,
    je suis ravie que tu sois passée par mon blog et que tu m’y aies laissé une des plumes de tes ailes.
    Elle m’a permis de venir flotter au dessus de tes nuages et de m’y poser l’instant de te lire.
    Les nuages se suivent et ne se ressemblent jamais, mais ils ont tous un point en commun, ils nous cachent un peu du soleil.
    Qu’à cela ne tienne, il suffit parfois de plisser un peu les yeux ou de les fermer pour voir l’astre radieux.
    Et si notre regard ne peut profiter de ses bienfaits, l’esprit en conservera la lumière et la chaleur et la restituera au coeur.
    Je conserve la plume, elle me sera bien utile pour voyager dans tes écrits.
    A bientôt.

    Dernière publication sur MICHELE HARDENNE : Plume de nacre

  4. CILOU dit :

    Hélène,
    Ce que tu écris est terrible! Être heureux de partir alors que finalement nous ne savons pas vraiment ce qu’il y a de l’autre côté! On peut avoir la foi sans avoir pour autant le désir de passer de vie à trépas…il est toujours trop tôt pour ces choses là sauf peut-être quand la souffrance est trop intense…Rencontrer les gens que l’on a aimés et qui trop tôt nous ont quittés…Se dire qu’il y a une vie après la mort…certains parlent même de réincarnation…
    J’ai les 2 pieds encrés dans le présent! Carpe Diem!
    Mais ton texte est comme toujours très émouvant…CIlou

    Dernière publication sur Plius : ressentir

  5. laurearnoux dit :

    waouhh je viens de lire phamtom et bien pas triste entre la vie et la mort
    et si la mort était la vie est inversement
    que de chose a dire
    moi je trouve ton texte charmant
    si tu veux mon avis vas sur you tube et écoute l’ oiseau noir et l’ oiseau blanc de Mike brant, de toute beauté
    je pense a cette chanson en regardant ta photo ce matin
    gros bisous cannelle orange.
    on vole en ce moment partout
    ton blog aussi est comme le mien vers la voie lactée qui est aussi la vache sacrée en Égypte re^présentée par le déesse athor!
    la vache sacrée qui apporte le bonheur et la joie sur la galaxie!

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog