• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 décembre 2010

Elle aussi est nécessaire………….

Posté par canelle49 le 11 décembre 2010

voir l'image en taille réelle 

 

Petite, si petite, minuscule, pourtant dans ce petit corps un coeur bat, personne ne l’aime, mais elle est bien vivante, elle se bat contre sa lenteur pour se cacher de tous ces prédateurs que sont les hommes, elle n’a, pour seule défense, que la possibilité de se cacher, le dégoût en fait une pauvre créature souvent écrasée.

Souffrance, peut-elle vraiment avoir ce sentiment, nul ne le sait, ce qui est sûr c’est qu’elle fait partie des êtres vivants sur cette terre, tous, pourtant, la chasse impitoyablement, le poison qu’on met sur son passage pour la faire mourir, cette demoiselle qui ose goûter dans nos jardins, quelques feuilles de chou et de salade, quelle audace tout de même, cette larve dont tous n’ont que dégoût et pourtant elle est là dans ce système qu’est la vie sur terre pour une mission bien précise, se l’est-on un jour demandé?

Que nenni, pourquoi perdre son temps à se demander pourquoi Dieu a mis sur terre une telle chose visqueuse et dégoûtante, pourtant elle est bien vivante et là pour quelque chose de bien précis.

Limace, je te regarde parfois traverser le sentier et je me dis que tu as bien peu de chance d’être si mal née, Limace tu ne me dégoûtes pas, tu es visqueuse, certes, mais je vois en y regardant de plus près, un coeur qui bat pour te permettre d’avancer lentement dans ton petit monde de souffrance.

Combien se sentent limaces de nos jours, qui ne sont que des êtres sans amour, sans regards, sans sourires, des êtres que personne ne regarde ?

Combien sont les êtres de nos jours qui ne regardent, le monde et les gens qu’au travers de leurs yeux et leur haine, en oubliant le regard du coeur ?

Limace, je veux te voir comme un être vivant et je ne veux ni t’écraser, même si moi aussi j’ai pu avoir du recul en te voyant, jamais, si tu me rencontres, tu ne risqueras de mourir, après mon passage ,tu seras encore capable de ramper sur ton chemin de destinée, te souviens-tu combien de fois d’une feuille ramassée je t’ai mis à l’abri des regards?

Si un jour, toi qui es considéré comme elle, si un jour tu as peur de la vie, si un jour tu sens qu’on te regarde, comme elle, alors, ouvre ma porte, elle est facile à déverrouiller et modeste, mais sûr, pour cacher tes peines et tes chagrins.

Voilà, nous qui n’aurions pas le goût des fraises sans toi, comme récompense, tu es empoisonnées pas mes semblables, une bien vilaine façon de te remercier pour ce que tu fais dans nos jardins.

 La limace est un facteur important au développement de fruits (fruit rouges : fraises, framboises…). La limace, en préparant l’activité de la terre, est un élément qui rend les fraises parfumées. Sans l’activité des limaces, les fraises n’auraient ni sucre, ni fibres, ni vitamines.

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 8 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog