• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Pour toi mon amie virtuel

Posté par canelle49 le 30 septembre 2010

Beaucoup de mes amis sont venus des nuages, toi tu es venue par le net, tu es entrée dans ma vie, soudainement et avec bonheur, t’avoir rencontrée un soir de printemps a réchauffé mon coeur, tu as su me comprendre, tu as su me faire confiance, tu as su me faire rire, parfois pleurer, mais tu as su  me redonner confiance en l’amitié sincère.

La vie m’a appris à me méfier,  les trahisons m’ont parfois affectées et toi tu as fait ce miracle de me redonner confiance en l’amitié, depuis, tu es restée celle qui me redonne l’envie de rire, de chanter, de me laisser aller aux confidences, depuis, tu es pour moi celle que je voudrais un jour tenir dans mes bras et dire, je t’aime mon amie et je veux que tu sois mon amie pour la vie, depuis toi, j’ai redécouvert la joie d’avoir une amie à qui l’on peut tout dire, tout confier, sans avoir peur d’être trahie, depuis, mon regard s’est posé sur toi avec tendresse et mon coeur t’a laissé entrer par la grande porte, je suis venu te dire ce matin, que je serais toujours là pour toi et si un jour tu as besoin de moi, n’hésite pas, je répondrais présente, toi qui a le coeur sur la main, qui fait tant pour tous et toutes sur les blogs, qui ne laisse jamais personne en rade sans lui venir en aide, toi, qui donne tant de ton temps pour aider les autres, je viens en ce jour te rendre hommage avec mes mots sans prétentions !

Kathy, si tu étais un lieu, tu serais une oasis, , où il fait bon se reposer

Kathy, si tu étais une chose, tu serais un recueil de bonnes idées

Kathy, si tu étais une couleur, tu serais orange, couleur gaie, chaude et reposante

Kathy, si tu étais une fleur, tu serais un myosotis qui n’oublie jamais personne

Kathy, si tu étais un nom, tu serais amour, que tu donnes à tous sans relâche

Kathy, si tu étais un adjectif, tu serais attentionnée, comme tu sais l’être pour tous

Kathy, si tu n’existais pas, toi, mon essentiel, je serais amputée d’une partie de moi-même

Merci  ma feuille de chou de m’avoir  pris  sous  ton  aile et de m’avoir permis de trouver le bonheur de l’amitié sans conditions !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

L’horreur

Posté par canelle49 le 28 septembre 2010

 voir l'image en taille réelle

Elle a vécu le pire, perdre son enfant, mais elle ne savait pas encore que l’horreur allait continuer, son enfant venait de perdre la vie pour avoir voulu dormir, il ne l’avait pas prévu, il n’avait pas prémédité ce qui allait arriver, non, il voulait dormir, sans plus, la vie ne lui permettait pas de se laisser envahir du bien-être retrouvé chaque matin par une nuit de sommeil réparatrice, alors il décida ce soir-là de prendre ce qu’il fallait pour enfin partir dans les rêves de la nuit, ses rêves étaient si beaux qu’il n’eut plus envie d’en sortir, sa nuit était peuplée de belles personnes, sa nuit n’avait rien à voir avec ces jours tristes, ses jours où tous, le repoussaient parce qu’il avait ses différences que les hommes n’aiment pas, l’humain ne veut pas voir celle ou celui qui est différent de par sa culture et sa religion, l’humain repousse celui qui n’est pas à son image, la bêtise humaine n’a pas d’égale dans ce monde, la bêtise des hommes n’est plus à démontrer, mais elle peut aller encore plus loin que les mots et les actes imbéciles, elle peut aller au-delà et ce que j’ai lu un matin sur le net m’a donné la nausée, je vous laisse juge de ce qui suit !  

Le vide juridique des autopsies judiciaires

Une double souffrance », c’est ce qu’a ressenti la mère de Michel (les noms ont été modifiés), décédé le 22 octobre 2008, lorsqu’il est revenu de la morgue sans calotte sur le visage, après une autopsie. « Nous n’avons pas pu assister à la mise en bière, on nous a interdit de le voir. On nous a rendu ses habits car ils n’ont pas pu l’habiller », raconte sa mère.

Agé de 33 ans, Michel a été retrouvé mort au petit matin avec des hématomes sur le corps. La justice a alors décidé de pratiquer une autopsie et a envoyé le corps à la morgue d’Evry. Musicien, divorcé, père d’un petit garçon, Michel a été enterré le 29 octobre 2008, sans que sa mère l’ait revu. « Est-ce que c’était mon gamin dans le cercueil ? », se demande-t-elle, avec une immense douleur. « Le médecin légiste n’a guère pris de précautions, en disant que c’est un chanteur des rues, un drogué, un SDF. C’est une jeune femme commissaire et l’entreprise des pompes funèbres qui m’ont parlé de l’état de mon fils, qui n’a pas été recousu. »

Même s’il devrait l’être, ce cas n’est pas unique. C’est l’un des 10 à 15 dossiers sur la restitution des corps après autopsie qui est arrivé sur les bureaux du médiateur de la République. Depuis janvier, un pôle santé et sécurité des soins a été mis en place. Il est dédié à l’information des usagers et à la médiation entre les patients et les professionnels de la santé pour gérer les litiges.

 Source

Je pensais que cet acte ignoble avait été pratiqué dans un pays où l’on n’avait pas le respect humain et quel n’a pas été mon étonnement de voir que cela se passait tout près de chez moi, en France, dans un pays modèle, un pays avancé, un pays où le respect de l’homme existe, un pays qui peut donner des leçons de vie à bien d’autres pays, comment dans un pays des droits de l’homme, avait-on pu mutiler le corps d’un jeune homme et ne pas avoir le respect d’un défunt et de la famille, le médecin légiste était-il un fou pour avoir permis cet acte inhumain ? Devant tant d’horreur et d’incompréhension, de colère, j’ai eu envie de dénoncer de tels actes qui ne sont que le fait de barbares sans coeur, après cela, comment ne pas vouloir la peau de ce genre de personnage, comment ce médecin peut-il encore pratiquer après toutes les horreurs qu’il a pu commettre, une fois de plus la société ferme les yeux sur de tels actes honteux et irrespectueux de l’humanité!Je pense à cette maman, non seulement elle a perdu la chair de sa chair, mais n’a même pas pu lui dire au revoir, je pense à son chagrin, perdre son enfant est terrible, mais en plus de savoir qu’on a mutilé son enfant post mortem, comment ne pas avoir la haine dans son coeur ? Comment ne pas crier vengeance ? Je suis tolérante, enfin je crois l’être, mais sur ce fait je n’ai pas de tolérance face à ce genre de personnage, je n’ai pas de haine non plus, je ne sais pas avoir de haine, mais j’ai de la colère et du chagrin de lire ce genre de choses, si la justice ne fait rien pour empêcher ces faits de se reproduire je me dis que la justice n’existe pas dans ce monde et qu’alors tout est permis quand on est médecin légiste, mais nul n’est protégé par la vindicte populaire et si les lois ne sont pas là pour faire payer ce genre de personnage et bien qu’il soit mis au ban de la société et qu’il soit déchu de son pouvoir de continuer à pratiquer ces horreurs en toute impunité!  Cet homme est un bien triste sire et que notre société puisse laisser impuni ce genre d’acte, me révolte !

 

Publié dans page de vie | 21 Commentaires »

Merci pour elles………..

Posté par canelle49 le 26 septembre 2010

 voir l'image en taille réelle

Comment ne pas penser à tous ceux qui souffrent, comment ne pas laisser un peu de son coeur et de son âme quand on voit la souffrance des autres, comment ne pas laisser couler ses larmes quand on sait que des amies se battent pour leur vie, comment vivre dans le bonheur parfait, quand les autres sont si mal ?

Je sais être forte

Je sais être volontaire

Je sais me battre

Je sais sourire à la vie

Je sais encaisser les coups

Je sais souffrir dans ma chair

Je sais avoir du courage

Je sais ne pas tomber

Je sais être positive

Mais ce que je ne sais pas

C’est de voir mes amies

Se battre pour vivre

Ce que je ne sais pas

C’est d’accepter le pire

Ce que je ne sais pas

C’est retenir mes larmes

Ce que je ne sais pas

C’est de voir tant de peine

Ce que je ne sais pas

C’est d’être sans pouvoir

Ce que je ne sais pas

C’est de n’avoir que des mots

Pour vous dire combien j’ai mal

Petits mots de rien du tout

Dérisoires et sans pouvoir de guérison

Alors il ne me reste plus que lui

Le prier pour celles qui souffrent

Lui demander, à lui, qui peut tout

De vous offrir à toutes cette guérison

De vous offrir l’espoir de la vie

Prier c’est tout ce que je sais faire

Prier et vous dire combien je vous aime

 

 Ce modeste poème pour celles qui sont en souffrance, en pensée avec Isabelle, Nadine, Lorette, Mel, toutes ces femmes courageuses qui chaque jour nous offrent une bien belle leçon de vie et qui souffrent en silence, je voulais ce matin, leur dire combien je pense à elles, même si je ne suis que peu présente en ce moment, mes pensées pour elle demeurent en moi chaque jour que Dieu fait, lui qui m’a si souvent exaucée, je lui demande encore dans mes prières d’aider toutes celles qui se battent avec tant de courage, cette bougie de l’espoir ne devra jamais s’éteindre, comme le ruisseau qui ne se tarit pas grâce aux larmes du ciel, comme la foi qui me donne le pouvoir d’espérer pour toutes celles qui souffrent qu’elles seront un jour, les gagnantes de la vie !

Publié dans page de vie | 11 Commentaires »

Le bisou ou baiser

Posté par canelle49 le 25 septembre 2010

 voir l'image en taille réelle  

Saviez-vous que le baiser à des significations, il peut vouloir dire tant de choses selon où l’on dépose ses lèvres sur le visage d’une personne qu’il faut le savoir, sinon, on peut prendre de grandes responsabilités ! 

 

-un baiser sur la main : signe de RESPECT

-un baiser dans le cou : signe de PASSION

-un baiser sur le front : signe DE PROTECTION

-un baiser sur le nez : signe de TRAHISON

-un baiser sur le pied : signe de SOUMISSION

-un baiser sur les lèvres : signe D’AMOUR

 

Donc, avant d’embrasser sur le front, pensez que vous offrez protection à celui ou celle qui reçoit votre baiser, avant de déposer vos lèvres sur celle de la femme, messieurs, soyez certain de votre amour pour elle, cela est aussi valable pour vous mesdames, attention aussi au baiser sur  le nez synonyme de trahison, être victime de trahison n’est pas quelque chose que l’on vit bien, alors, si d’aventure quelqu’un vous embrasse sur le nez, demandez-lui s’il (elle) en connait la signification.Il y a ceux qui embrassent sur les joues deux fois, d’autres trois et d’autres quatre, cela dépend des régions, maintenant ici nous avons les baisers virtuels qui sont aussi importants, car, si on offre des baisers, même en virtuel, j’ose croire qu’ils sont tout aussi sincère que dans la vie et par curiosité, une petite question à vous blogueurs et blogueurs combien de baisers avez-vous reçu, depuis la création de votre blog, (sourire) à vous de jouer et de compter le nombre de bisous que vous avez reçu dans vos comms depuis la naissance de votre blog ! 

Un autre texte sur le baiser à lire en suivant ce lien :  LE BAISER

 

 

Publié dans page de vie | 10 Commentaires »

LE CHIEN

Posté par jeweb le 23 septembre 2010

photo0241.jpg

Petit poème écrit l’an dernier pour toi…

On dit que les chiens ressemblent à leur maitre !

Est-ce que l’on parle de leur caractère?

Mais le chien, ne demande rien.

Il réclame un peu d’attention, de la tendresse.

Mais le chien, nous témoigne tellement,

De l’amour et de l’attachement !

Quand tu me regardes, Miss…

Je comprends, viens jouer !

Quand tu mets ta patte sur mes genoux,

Je sais que tu aimerais être caressé.

Je ne suis pas toujours disponible et je le regrette,

Je maugré pour quelques poils sur mon tailleur laissés,

Pourtant, tu ne m’en veux jamais…

Tu attends sagement l’instant ou je vais prendre ta laisse,

Et prononcer le mot magique : “PROMENER”.

Alors, tu bondis, tu glapis, je crois même que tu souris…

Ces moments là, mon chien, je te les envie !

On s’est apprivoisé, tout doucement, l’un , l’autre,

Et aujourd’hui je vous l’écris,

Mon chien est une belle personne !

Mon chien, je lui appartiens !

LE CHIEN vfa9c96e
Merci feufeuille pour ce petit poème qui est bien beau

eh Hélène c’est ton amie qui te l’as envoyé en com

juil 10, 10:52 —| Afficher l’article: MDR………. ]

Bon je dois dire que je suis bien ailleurs en ce moment (sourire) merci feuille de chou de me rappeler ce poème écrit de si belle plume par mon amie Cilou (Puissant) encore une fois n’hésitez pas cliquer sur le lien de son blog, vous ne serez pas déçu!

 

Publié dans page de vie | 15 Commentaires »

123456
 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog