Conditionnel

Posté par canelle49 le 27 août 2010

 voir l'image en taille réelle

Un jour je voudrais, un jour j’aimerais, un jour j’aurais……….

Conjugaison au conditionnel que l’on a tendance à conjuguer dans nos vies, pourquoi ne pas oser mettre nos projets au grand jour et devenir les Robinson Crusoé de nos vies, qu’est-ce qui peut bien nous retenir pour ne pas oser faire de nos vies ce dont on a envie.

La vie n’a pas de sens sans amour, sans amitié, la vie n’a pas de sens si on ne sait pas ouvrir non seulement ses yeux, mais son coeur, la vie devient insensée de nos jours, il faut voir cette foule de gens qui se croisent sans se voir pour aller gagner leur vie, ce monde moderne, ce monde dont je rêvais, petite, je voyais des robots dans les rues, je me souviens quand mon beau-père me contait le futur, m’expliquant que tout ne serait pas que du bon, que l’homme devenait fou à force de vouloir remplacer l’homme dans les industries par les robots, moi j’étais fascinée en me disant que c’était merveilleux, l’homme aurait plus de vacances, l’homme donnerait des ordres aux robots qui accompliraient leur travail et je me demandais pourquoi il disait que c’était dangereux tous ces robots qui arrivaient à pas de géant dans nos vies…………..

J’ai compris depuis, les robots non seulement ont soulagé les hommes de lourdes tâches, mais ils ont du même coup soulagé leur porte-feuille, puisque ce ne sont plus les hommes qui gagnent de l’argent, mais les robots et  eux ne mangent pas, ne boivent pas, ce n’est que tout bénéfice pour les usines qui tournent en boucle puisqu’un robot ne dort pas non plus, mais au sommet de cette armée de robot, il y a un robot différent que l’on appelle patron, il n’est pas tout à fait pareil que les autres robots, il a perdu l’essentiel, il a perdu ce que les hommes ont encore en eux et c’est le coeur, le sien est parti dans son porte-feuille et il ne saura jamais plus en sortir, car ce robot lui est très gourmand et plus il mange, plus il a faim, ce qui fait qu’hélas ce robot-homme ne pourra jamais plus penser et avoir un coeur puisque l’autre aura remplis la place à jamais.

Je me prends à Rêver de mon monde d’avant ou tous avaient un travail, tous avaient un coeur, tous parlaient avec son voisin, pourquoi a-t-il fallu que l’homme prenne exemple sur ce qu’il avait inventé et est devenu lui-même un robot, je ne comprendrais jamais le monde, mon monde, je vais parfois me ressourcer quelque par dans ce monde où il existe encore des hommes des années 1960 et oui il y a dans ce monde en cherchant bien des vies qui se déroulent au rythme des saisons et des gens qui ont un coeur, qui sont restés humains, qui ont peu, mais si vous rencontrez un jour ces gens-là ils vont vous partager les quelques miettes qu’ils tiennent dans la main avec amour et bonté.

Petite fille j’avais soif de savoir, soif d’apprendre, non pas de l’école, mais des adultes, soif d’entendre ce qu’ils pouvaient connaître, alors qu’en moi trop de questions me remplissait chaque jour et j’avais envie d’avoir des réponses, autant j’aimais rêver, autant j’aimais connaître le pourquoi et le comment des choses qui me paraissaient tellement étonnantes que j’avais besoin de réponses. Si tout ne peut être assurance dans les réponses de nos vies, il y a quelque chose qui pour moi l’est devenu avec le temps, c’est que pour avancer il faut OSER, oser donner à sa vie une direction qui nous comble, il y aura toujours des obstacles sur nos chemins de destinée, toujours on devra les surmonter pour avancer, mais si nous n’osons pas avancer alors tout est perdu, nos rêves ne se réaliseront jamais, Dieu nous a offert les piliers de la construction de nos vies, à nous de faire en sorte de construire cet édifice tant bien que mal, la force de faire un choix est en nous, nous sommes tous les maçons de nos vies et brique après brique nous construisons notre bonheur!

Moralité: oser se faire confiance ferait bien souvent que nous saurions conjuguer ces verbes dans l’indicatif présent même si on nous dit que c’est le roi qui dit je veux et bien je dis non on n’est tous les rois de nos vies !

 

 

14 Réponses à “Conditionnel”

1 2
  1. gruni dit :

    Belle Héléne

    Qu’on le veuille ou non Helene les capitalistes on gagné. C’est le fric qui dirige le monde.
    Et Dieu il fait quoi… il regarde et laisse faire !!!

    Bises réalistes

  2. jacky2303 dit :

    Bonsoir Hélène,
    Une fois de plus revoilà ce verbe « Oser ».
    Mais comment lutter contre cette moulinette dans laquelle nous sommes projetés? Oser résister, oser échapper à ce monde matérialiste qui de part son action nous transforme en robot est quelque part utopiste. Un peu la lutte de David contre Goliath. Osons ouvrir les yeux et agir avant qu’il ne soit trop tard. Sachons nous mettre en harmonie avec la nature et vivre comme des humains et non des robots.
    Bonne soirée. Affectueux bisous
    Jacky

  3. laurearnoux dit :

    coucou ma belle hélène,
    bravo pour ce texte qui est tout a fait le reflet de nos vies!
    je suis en mage sans possibilité de revenir au frais,
    la morphine a cette heure de la nuit fait bien des dégâts
    je file me coucher:
    j’ espère dormir sans vomir,
    gros bisous caramel et chocolats!
    lorette qui te serre très fort contre on coeur

  4. kasimir dit :

    un jour, un jour, un jour….

    mais… c’est aujourd’hui !!!!!

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog