• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 13 juillet 2010

Inconsciente……..

Posté par canelle49 le 13 juillet 2010

sapin.jpg

Il faut que je vous dise tout d’abord que cela m’arrive de ne pas réfléchir plus loin que le bout de mon nez et vous comprendrez pourquoi hier j’ai eu la peur de ma vie!

Après la chaleur étouffante de la matinée vers 15h un vent bienfaisant se manifeste, puis j’entends au loin l’orage qui gronde, alors par prudence, j’arrête mon pc, j’en ai déjà grillé un dans des circonstances d’orage, pas envie de refaire l’expérience, puis je me dis, puisque je n’ai pas de pc, je vais aller faire quelques courses et promener mon chien.

Je sors de la maison et là le vent devient de plus en plus fort, je ris en moi et me je me dis que ma petite voiture va être emportée par le vent si je prends l’autoroute, alors je décide de prendre la route principale qui va m’emmener par la même occasion dans la forêt où je promène mon chien.

Je vois bien des branches sur mon passage et je parque ma voiture pas trop près des arbres, je sors de ma voiture et me dit encore, que je suis en peu folle, d’aller en forêt par cette tempête et en même temps je suis protégée de ce vent qui a redoublé de puissance depuis que je suis partie, mon chien lui batifole comme un petit fou, il est toujours heureux d’aller dans cet endroit au bord du ruisseau, j’entends des craquements sur mon passage et tout  à coup je me rends compte que même les oiseaux ne chantent pas, bof, après tout ils ne doivent pas aimer le vent et se sont protégés quelque part me dis-je, je continue mon chemin et je ne sais pas pourquoi je ne vois plus mon chien alors qu’en général il est toujours à portée de mon regard, donc je m’arrête prête à faire demi-tour et c’est là que j’entends derrière moi un craquement sinistre, je lève les yeux et tout de suite je vois ce majestueux sapin commencer à bouger d’une telle façon que j’en devine l’issue, je crie le nom de mon chien et je le vois enfin revenir près de moi, je n’ai pas réfléchi, tout va très vite, je l’ai pris dans mes bras et j’ai couru dans la direction opposée, encore un énorme vacarme et là je m’arrête me retourne et je vois cette immense masse monstrueuse se coucher au travers du chemin, c’est à cet instant que j’ai compris ma bêtise, aller en forêt par une tempête est bien la dernière chose à faire!

Sur le moment tout va très vite, je n’ai même pas réalisé ce qui aurait pu arriver, je suis même revenue sur mes pas pour prendre ce majestueux sapin couché au travers du chemin, c’est après dans la voiture que je me suis sermonnée en me disant, mais tu es vraiment nul toi, comment tu ne peux pas penser qu’on ne va jamais en forêt sous les arbres en cas de tempête, pourtant  tu sais que les sapins déracinent facilement en cas de tempête, comment tu n’as pas pensé à cela avant et dire que tu as failli te faire écraser par un sapin et j’ai réalisé là que si mon chien n’avait pas été hors de ma vue, j’aurais continué mon chemin et j’aurais été à la hauteur du sapin qui peut-être, serait tombé sur moi et bien je vous assure que j’ai remercié mon chien et Dieu d’avoir fait en sorte que je m’arrête, c’est toujours après qu’on devient intelligent, après que l’on a la preuve de notre bêtise et s’aventurer dans une forêt de sapins quand la tempête gronde en est une certaine!

Puis, en écrivant hier soir mon aventure, je me suis dite et bien ma vieille il faut croire que ce n’était pas ton heure, ne cherche pas plus loin!

Mais jamais plus je n’irai, en forêt quand le souffle aussi fort, cela c’est certain, cette leçon, vaut bien une grosse récompense à mon toutou!

 

 

  

Publié dans page de vie | 18 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog