• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 7 juillet 2010

La vie c’est elle…………

Posté par canelle49 le 7 juillet 2010

arcenciel.jpg

Elle s’agrippait désespérément à la vie, elle ne voulait pas mourir, elle roulait maintenant sur le bord de ce chemin tortueux et pensait à son passé là haut, tout là haut, elle naissait dans ce grand néant pour nous apporter sa fraîcheur, elle savait qu’elle était notre vie, que sans elle nous ne serions pas.

Elle était bien petite pourtant et bien fragile, mais elle avait tant d’amies qui pouvaient l’aider dans sa mission de sauver la terre, elle ne lâchait jamais, pourtant elle n’était pas toujours récompensée par les humains qu’elle voulait aider, elle se sentait parfois si mal aimée, que sa douleur prenait son petit coeur et c’est avec désespoir d’être si souvent mal aimée dans ce monde qu’elle se perdait dans la nature, puis, parfois, n’y tenant plus, elle et ses amies se vengeaient de tant d’ingratitude et c’est alors que toutes réunies elles devenaient des soldats destructeurs et rasaient tout sur leur passage en laissant derrières elles, une désolation sans nom, elles avaient toutes, ensemble, crier leur colère de ne pas être aimée alors qu’elles faisaient vivre cette terre et que sans elles, plus de vie possible.

Quand elles se retiraient et que le soleil revenait sécher leurs larmes et leur colère elles regardaient avec effroi leur ouvrage et se promettaient de ne pas recommencer, maudites par ceux qui pleuraient de désespoir, maudites par la terre entière quand elles étaient arrivée par colère, elles décidaient alors de redonner de temps en temps leur tendresse en ne levant pas les armées, mais en se laissant glisser le long de nuages pour tendrement déposer leur bienvenue fraîcheur, pourtant elles n’entendaient que des plaintes venant des humains, des plaintes de leur cacher le soleil, elles se demandaient si un jour il ne valait pas mieux s’en aller pour toujours et laisser les rayons du soleil brûlé cette terre et tous ses habitants, assécher les océans, les lacs et les rivières, mais elles n’avaient pas le coeur à laisser mourir cette terre, alors, toutes ces petites gouttes d’eau, si triste d’être mal aimée continuèrent à nous donner la vie malgré notre mauvaise humeur par temps de pluie!

Comment aurait-on le bonheur des couleurs du ciel sans toi petite goutte de pluie, l’arc-en-ciel ne serait pas, il nait de toi, pour nous offrir les couleurs de nos vies!

 

 

Publié dans page de vie | 19 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog