• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 29 juin 2010

La légende du Roi du désert………

Posté par canelle49 le 29 juin 2010

bonheur.jpg

Il était comme un Dieu, tout le monde était à son écoute, un jour, qu’il parlait comme il savait si bien le faire, Josy qui était présente lui fit front et lui demanda comment il pouvait être si savant et comment il pouvait décider des vies de chacun!

Il la dévisagea avec surprise, comment un être humain, en plus une femme, pouvait douter de lui et de ses paroles!

Il porta un regard noir sur la pauvre femme qui du coup se recroquevilla de peur d’avoir osé sa question, mais tranquillement et gentiment il lui demanda, as-tu regardé en toi?

Oh! lui dit-elle, cela fait tant de mois que je regarde en moi et que je ne vois que le néant!

Non, lui dit-il, ton regard est aveugle, tu ne vois pas ce que tu cherches parce que tu le cherches mal, tu ne vois que le mal, qui est en toi et qui te ronge, je vais te conter une histoire!

Il était une fois, un Roi du désert, lassé de voir tous ces sujets de n’avoir que des rancoeurs et des angoisses, alors qu’ils avaient tout pour être heureux, il décida de les punir et pour cela cacher le bonheur, il pris la décision de parler avec ses ministres afin de bien trouver l’endroit où le cacher!

Il écouta ses ministres lui proposer une cachette pour décider de son choix!

_ Cachons-le au fond de l’océan qui pourrait un jour le trouver là!

_ cachons-le dans la forêt la plus épaisse où, personne, jamais, ne pourra pénétrer!

_ non, il faut le cacher sur la plus haute montagne que personne, jamais, ne pourra gravir!

_ pourquoi, ne pas, le cacher dans les nuages, personne ne pourra jamais les atteindre!

_ Sur la lune, jamais l’homme ne pourra s’y rendre!

Un seul de ses ministres n’avait pas parlé encore, le roi se tourna vers lui et lui demanda pourquoi, lui, n’avait pas d’idée, il avait choisi ses ministres pour leur intelligence et leurs idées, il était furieux de voir qu’un de ses ministres ne prenait pas la parole!

Alors, timidement, celui qui n’avait pas encore parlé, pris la parole!

_ Un jour les océans seront visités par les hommes et il trouveront le bonheur, les forêts ne seront jamais assez épaisse pour retenir l’homme qui va les détruire et trouver le bonheur, les montagnes n’auront plus de secret pour l’homme, il va les gravir sans peine et sans peine trouver ce bonheur, les nuages seront un jour au-dessous de l’homme qui volera toujours plus haut et saura que le bonheur est caché là, la lune ne sera pas assez loin pour retenir les pas de l’homme, il marchera un jour sur la lune et il n’aura plus qu’à ramener le bonheur!

Le Roi se mit en colère et lui dit: < tu nous donnes de bien, belles explications, toi, qui n'a rien à proposer, il est plus simple de ne pas vouloir des solutions des autres que d'en trouver une toi-même> !

Il avait le coeur qui battait, mais il était bien courageux et fis fasse au roi en le regardant bien dans les yeux et répliqua qu’il savait où, cacher le bonheur!

_Parle alors, qu’attends-tu pour nous le dire !

_ Seigneur, j’allais y venir, quand vous m’avez interpellé.

_ le bonheur cachez-le au fond de chaque être, ils le chercheront partout ailleurs, plutôt qu’en eux, il n’auront pas idée de le chercher en eux, ils auront besoin toujours de courir après le bonheur alors qu’il sera là bien enfouis au fond d’eux!

Ainsi fut fait et depuis ce jour nous cherchons le bonheur au travers de ce monde alors que nous l’avons bien enfoui en nous.

Si ce matin je vous révèle où est le bonheur, c’est que ce Roi, un soir, est venu me conter sa légende et m’a soufflé qu’il y avait assez de tristesse, assez de pleurs, de chagrin et qu’il voulait que je vous dise où, il avait caché le bonheur, je lui ai demandé pourquoi il voulait révéler au monde la cachette du bonheur alors qu’il avait tout fait pour le cacher, il m’a  soufflé tristement qu’il  ne pouvait plus d’entendre les cris de douleurs, le chagrin, qu’il avait fait un oubli qui l’empêchait de reposer en paix, dans son acharnement à vouloir punir son peuple et lui cacher le bonheur, il avait oublié de cacher le malheur et celui-ci n’avait pas de peine à être trouvé puisque sans le chercher, il venait s’inviter, alors, il avait pris la décision de révéler où se cachait le bonheur pour aider tous ceux qui souffrent de ne pas l’avoir trouvé et pour enfin vaincre le malheur, il pourrait par ce geste enfin reposer en paix!

Je vous offre ce matin, avec bonheur, la cachette du bonheur!

 

 

 

 

 

 

Publié dans page de vie | 16 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog