Comprendre quand il est trop tard…………………

Posté par canelle49 le 23 juin 2010

gjxvfa68.jpg

Eluder les questions ce qu’il savait faire de mieux, jamais une question sans avoir en retour une autre question, pourquoi était-il de si mauvaise foi, quand bien même pris sur le fait, il niait l’évidence!

Une maladie très masculine que la mauvaise foi, n’avez-vous jamais remarqué vous mesdames ce grand défaut de l’homme?

Il avait si longtemps réussis à faire diversion avec son amour de pacotille qu’elle n’y avait vu que du feu, elle savait pourtant que c’était un grand danger que de tomber amoureuse d’un homme qui n’était pas libre, non pas parce qu’il était marié à une autre femme, non, mais avec son travail qui lui prenait les trois quarts de sa vie!

L’avion il le prenait comme on prend le bus il était parti dans tous les pays du monde et pendant ce temps elle attendait patiente son retour, bien entendu il promettait de faire en sorte de changer de poste et de rester près d’elle, mais toujours il avait une excuse, elle avait attendu presque trois ans et à bout de force un jour elle lui intima de choisir entre elle et sa profession, qu’il pouvait tout aussi bien exercer sans se déplacer.

Il lui répondit d’un air candide: c’est noté, j’entends tes doléances et j’en tiendrais compte!

Mais pour qui se prenait-il se mec, se dit-elle, il me parle comme s’il était au tribunal devant un client, déformation professionnelle et bien il va voir si c’est noté et qu’il va en tenir compte, je vais lui dire mon fait cette fois-ci et comme une enragée elle le regarda droit dans les yeux et lui lança:

Voilà  qu’il s’étranglait avec ses mots et la regardait interdit, ne sachant plus que dire, pour une fois le grand avocat d’affaires internationales ne savait plus trouver les mots, il venait de perdre son premier procès, elle se leva, posa sur la table le prix de son repas et sans se retourner s’éloigna avec une démarche élégante et féline.

Soudain il compris qu’il venait de perdre la femme de sa vie, mais comment n’avait-il pas ouvert les yeux avant, pourquoi ne pas lui avoir dit combien il l’aimait, il se flagellait de mots peu tendres, il se leva à son tour et décida de jouer le tout pour le tout et de lui téléphoner pour lui demander pardon, il venait de se rendre compte qu’il ne pourrait pas vivre sans elle.

Le téléphone résonnait dans la nuit, mais le répondeur avait sa voix des mauvais jours et lui ne voulait pas lui laisser un message, il fallait qu’il lui parle de vive voix!

Ses valises étaient bouclées, elle pris la route pour son petit village, elle avait tant envie de se refaire une santé près des siens et oublier ces années d’amour perdu, finalement elle n’avait plus vingt ans et elle était à la vieille de prendre une retraite bien méritée.

Il arriva devant sa porte le bruit de la sonnette dans la nuit résonna, mais pas de réponse et pour cause, elle était partie, le concierge devant son insistance lui dit qu’il n’y avait personne, qu’il l’avait vu partir avec sa valise une heure plus tôt, non il ne savait pas où elle se rendait.

Il remarqua qu’il ne savait rien d’elle, avait-elle une famille, des amis où elle aurait pu se rendre, il pouvait se poser toutes les questions possibles il ne savait rien d’elle et là il compris l’idiotie de son attitude, il ne lui avait jamais posé de questions sur sa vie, trop préoccupé par son narcissisme!

Ses larmes coulaient le long de ses joues elle se demandait comment elle avait pu lui donner presque trois ans de sa vie à l’attendre dans l’espoir qu’un jour il allait lui demander de l’épouser, il fallait qu’elle guérisse de cet amour, il fallait qu’elle se reconstruise et n’attende plus rien de cet homme, jamais.

C’est en vain qu’il remonta le temps pour réfléchir si une fois, une seule fois, elle lui avait parlé des siens, mais non, son égoïsme l’avait rendue muette sur sa vie, il voulait ne pas savoir, ne pas écouter, cette femme avait une classe terrible et il était fier de se promener à son bras, de la présenter à ses amis et connaissances, elle ne lui faisait pas d’ombre, bien au contraire, elle le grandissait encore, il comprenait tout à coup qu’il l’avait mal aimée, il ne l’aimait que pour lui-même, il aimait que tous les hommes l’envie et maintenant il était trop tard, elle venait de lui faire comprendre qu’elle ne voulait plus de lui, son cœur avait mal, son âme avait des bleus, il était effondré, il venait de remarquer que son bonheur c’était elle, que sa vie c’était elle. Souvent c’est quand le bonheur vous échappe que l’on se rend compte du bonheur que l’on avait!

Les années ont passé et elle a retrouvé l’amour, quant à lui, il est seul et il restera seul, il sait au fond de lui qu’il a raté ce train du bonheur et quand le dernier wagon est passé et bien, il est trop tard!

 

 

 

 

20 Réponses à “Comprendre quand il est trop tard…………………”

1 2
  1. manounie dit :

    Une histoire trop souvent répétée!
    prenons l’Amour quand il se présente et surtout sachons le garder!
    des bisous à toi et une belle journée!
    manounie

    Réponse: en disant cela tu as tout dit sachons le garder, oui, mais il faut être deux pour le vouloir aussi ( sourire) !

    Bisous, helene

    Dernière publication sur rêves et désirs : 2014 !!

  2. jeweb dit :

    comment çà Canelle tu ne connais pas grand corps malade je l’ai connu grace a Isa trop beau …. Gros bisous
    je suis une lionne moi je sers un goret ….

    Réponse: si si je connais grand corps malade c’est la chanson que je ne connaissais pas , (sourire) ah ! ma pauvre tu sais le monde est remplis de gorets!!!!!!!!!!!!

    Bisous, helene

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  3. jeweb dit :

    Je veux rajouter quelque chose les hommes disent toujours avoir raison …. Meme quand ils ont tord je compatis et je suis d’accord avec toi Canelle …..

    Dernière publication sur le quotidien de la vie et des gifs : DEJA UN AN

  4. jacky2303 dit :

    coucou Hélène,
    Je ne suis pas aussi affirmatif à propos de la mauvaise foi masculine. Elle n’est assurément pas une exclusivité des hommes.lol !!! et puis nous avons tous en nous l’un ou l’autre défauts.
    Ceci ne met pas en cause la dure réalité de la vie exprimée dans ce texte prenant et magnifique.

    Et puis, certes pas avec la même sensibilité que la vôtre, l’homme sait aussi conjuguer le verbe aimer au présent et partager une amitié profonde. Il lui arrive aussi, parfois, d’être affecté et avoir le coeur brisé…..

    Bisous Jacky

    Réponse: la mauvaise foi est très masculin tout simplement les femmes ont d’autres défauts, personne n’est parfait, si cela était, que la vie serait ennuyeuse! :lol:

    Bisous, helene

  5. bonjour Helene ,
    C’est bien souvent comme ça : quand on a perdu quelqu’un qu’on se rend compte à quel il ( elle ) était important(e) ……..
    Gros bisous et bonne journée.

    Réponse: Merci Fabienne d’être toujours présente sur les blogs!

    Bisous avec toute mon amitié, helene

  6. dominique1012 dit :

    ça me rappelle une histoire de quelqu’un que je connais et qui a vécu un peu la même chose.
    oui les hommes sont surement de mauvaise fois, on a tous nos défauts ce qui fait que la vie n’est pas toujours facile et la vie de couple encore moin .
    bisous Hélène

    Dernière publication sur Dominique : Aérium "Stella Maris"-Etablissement des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul - Port en Bessin

  7. linacarmen dit :

    Bonsoir Helene ! Encore un beau texte. très bien écrit et véridique. L’égoïsme, je déteste !
    Bisous
    Lina

    Réponse: merci Lina pour ce compliment, oui l’égoïsme hélas est le mal du siècle! dommage, avec en peu d’amour pour son prochain et le regarder au lieu de l’ignorer, ferait déjà de ce monde un paradis!

    Bisous, helene

  8. beatricea dit :

    Bonsoir cannelle,
    Suis bien d’accord avec Marie quant à la mauvaise foi chez les hommes !
    Beaucoup sont trop surs d’eux et croient que nous sommes un acquis, mais rien n’est acquis dans la vie (c’est pareille dans l’autre sens aussi). Beaucoup pensent que l’on peut se contenter de ce qu’ils veulent bien nous donner.
    Aussi sont ils bien surpris de se retrouver seuls mais quelque fois c’est trop tard , c’est avant qu’il faut préter attention à l’autre ! Mais Peut être cela portera t’il ses fruits s’il admet que l’on doit quelquefois se remettre tous en question ?
    bonne soirée à toi
    béa

    Réponse: c’est la base de la vie cela se remettre en question, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, j’aime assez cette phrase, qui résume bien que l’on peut changer dans la vie quand on a pris le mauvais chemin!

    Bisous, helene

    Dernière publication sur Enfants du Monde en peinture : Jeu sur L'encre et L'image : super album à gagner

  9. CILOU dit :

    L’homme et la femme sont très différents et n’aspirent pas toujours à la même chose. En revanche, ils ont tous deux des qualités et des défauts, ça, c’est certain!
    Le plus dur c’est de trouver une moitié (un 50%, un amoureux pour les plus romantiques…) dont la complémentarité viendrait gommer toutes les imperfections….car si l’on peut devenir meilleur, je ne pense pas que l’on puisse radicalement changer même par amour!
    Cilou

    Réponse: oui tu as raison, chassez le naturel il revient au galop, par contre les concessions doivent être aussi 50/50 sinon le naufrage est dans l’air!

    Bisous, helene

    Dernière publication sur Plius : Entre homme et femme

  10. paty dit :

    Bisous canelle et bon jeudi j’espère que chez toi aussi le soleil brille de mille feux……..http://i50.tinypic.com/ivvf5i.jpg

    Réponse: bonjour Paty, oui le soleil brille merci pour ta présence!

    Bisous, helene

1 2

Laisser un commentaire

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog