• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 28 avril 2010

Marilyn……………

Posté par canelle49 le 28 avril 2010

dauphins2.gif

Un jour que j’aurai voulu absent de ma vie, mais on ne choisit pas, le destin une fois de plus frappe à la porte et on ne peut pas l’empêcher d’entrer malgré toute la colère, le chagrin, qui peut être en nous!

Je garde espoir, j’ai en moi une force qui me dit qu’elle saura se battre contre cette injustice, elle saura trouver en elle cette force qui est certainement de famille,  la fille de mon frère  est une jeune jeune maman de deux merveilleux petits et qui va entrer dans le combat le plus important de sa vie, entrer en guerre contre cette putain de maladie, cette toile tissée par les tentacules du mal qui sont en elle,  comment ne pas avoir cette rage en moi, cette colère contre l’injustice d’un destin que l’on ne choisit pas.

Elle nous rassure en riant et en nous disant qu’elle a la force en elle pour gagner cette bataille, que dire devant tant de force, elle a cela en elle comme nous tous dans notre petite famille, elle ne sera pas seule dans sa lutte, tous nous allons l’aider à combattre ce mal qui  qui ne gagnera pas, je me le suis jurée, on sera les plus forts, ne dit-on pas que l’union fait la force et là nous avons besoin de toutes nos forces réunies pour l’aider de notre mieux.

Quand on entend le verdict tout s’écroule et puis à nouveau cette envie de vivre revient en force et on sait bien que le 50 % de la guérison est le moral, alors nous n’allons pas baisser les bras, dans cette mauvaise nouvelle une bonne est venue et la bonne est que la partie touchée n’est pas vitale pour vivre, que sans cette partie dans son corps elle pourra vivre centenaire, il faudra simplement un suivi de longue haleine pour tuer complètement le mal qui est en elle, l’autre bonne nouvelle est que le 99% de gens arrivent à tuer ce mal qui les ronge, bien sûr comme elle dit on m’avait aussi dit que j’avais 80 % de chance que cela soit bénin il a fallu que je tombe dans ce 20 % qui est malin, mais je suis plus maligne que lui, alors je vais m’en sortir et son rire résonne encore à mon oreille.

J’ai l’impression de ne plus avoir de vie en moi, le vide, rien que le vide tout à coup, les mots je ne les trouve plus, ils sont si dérisoires tout à coup.

Je t’ai vu naître, je suis ta tante, mais aussi ta marraine et crois-moi que je ne vais pas laisser cette injustice se mettre en travers de nos routes, on va prendre ce long chemin main dans la main et ne pas laisser un instant de répit à cette chose qui ne peut pas exister si on ne prononce jamais son nom, alors ne le prononçons pas, jamais, faisons-lui face sans détourner le regard, mais ne l’appelons pas, la victoire est au bout du chemin, je n’ai pas de doutes!

Puis, n’oublies pas, on doit aller nager avec les dauphins! 

 

Publié dans Non classé | 10 Commentaires »

 

LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Fermé |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hikmaphilo
| civod
| asmablog